En train de lire
La méthode Pilates : enceinte, peut-on pratiquer cette activité ?

La méthode Pilates : enceinte, peut-on pratiquer cette activité ?

Adoptée par de nombreuses stars, cette méthode n’est pas seulement tendance. Grâce à des exercices de mise en forme physique et mentale, elle vous aidera à rester souple et tonique pendant votre grossesse (et après !). Faisons un petit point sur ce qu’est la méthode Pilates et ses bienfaits pour les futures mamans

D’où vient la méthode « Pilates » ?

C’est en 1920 que Joseph Pilates fonda à New York cette technique de gymnastique en profondeur. Et depuis, elle n’a cessé de faire des adeptes, comme chez nos copains les people ! Conçue pour développer le corps de manière harmonieuse, la méthode Pilates permet d’allonger et de renforcer les muscles, de galber le corps, d’améliorer la tonicité, de stimuler la circulation sanguine et surtout, de nous détendre… Et pas besoin d’être une accro des salles de gym pour être à la hauteur : les exercices du programme sont doux, progressifs et donc adaptés à chacune d’entre nous. L’enseignement de la méthode Pilates est un mélange de yoga, de danse et de gymnastique. Il se fonde sur des mouvements élémentaires, faciles à apprendre en s’adaptant à celui ou celle qui pratique cette activité. Bref, l’entraînement physique idéal !

Quels sont les bienfaits de la méthode Pilates chez les femmes enceintes ?

Il existe des intérêts spécifiques pour la femme enceinte dans la pratique du Pilates. Le bébé qui grandit bien au chaud dans le ventre de sa mère déplace le centre de gravité de celle-ci vers l’avant. Cette tendance s’accentue alors au fur et à mesure des mois et entraîne une augmentation de la courbure lombaire, le creux du bas du dos. Pratiquer le Pilates permet ainsi de renforcer le transverse, c’est le muscle le plus profond de la ceinture abdominale. Plus forte, celle-ci va alors agir comme une gaine de maintien. Cela contribue alors à limiter les tensions dans la région lombaire et le ventre paraît plus léger. Les muscles du dos sont plus forts, la colonne vertébrale est aussi plus droite. Le poids du bébé ne cesse d’augmenter pendant ces 9 mois… La pression sur le plancher pelvien aussi ! Et grâce au Pilates, ce dernier devient plus fort, le périnée est plus résistant lui aussi. Cela aide par ailleurs à limiter les risques d’incontinence de fin de grossesse, et facilite la récupération après l’accouchement.

Voir Aussi
watsu relaxation-neuf mois

La méthode Pilates peut-elle être contre-indiquée pour certaines femmes enceintes ?

Au premier trimestre, si la grossesse se déroule normalement (pas d’hypertension, pas de saignements), il n’y a pas de souci. Si vous vous sentez fatiguée, écoutez-vous et ralentissez ! À partir du troisième mois, certaines adaptations sont nécessaires. Normalement, le Pilates se pratique essentiellement au sol, en position allongée. Dès lors que votre ventre sera plus imposant, vous devrez utiliser un coussin pour vous positionner sur un plan incliné. Il ne faut pas effectuer des exercices sur le ventre, et éviter ceux où l’on est allongée (sur le dos et sur le côté). De manière générale, il ne faut pas garder les positions trop longtemps. Pour ne pas se faire mal au dos, on évite de le cambrer. Beaucoup d’exercices peuvent aussi se faire assise sur un gros ballon. Il faudra penser à changer souvent de position, afin de faciliter la circulation sanguine, plus difficile quand on est enceinte. Enfin, les exercices au cours desquels on relève le buste doivent être proscrits (type abdominaux). Il faut garder la tête posée, car la ligne blanche de vos abdominaux qui s’ouvre peu à peu pourrait se détendre encore plus vite. Par sécurité, avant de pratiquer cette activité (comme pour n’importe quelles activités sportives enceinte), il faudra demander l’avis de votre médecin traitant pour savoir si cela ne pose pas de souci. De plus : attention ! La méthode Pilates n’est pas recommandée pour une femme enceinte qui n’a jamais fait de Pilates avant sa grossesse.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire