Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Sous quel prĂ©texte cette maman se voit refuser le remboursement de ses vacances ?

Sous quel prétexte cette maman se voit refuser le remboursement de ses vacances ?

LOUISE KIRWAN AND DAUGHTER POLLY PICTURED AT HOME NEAR OLDHAM PHOTO PAUL COOPER

Louise Kirwan, rĂ©sidant Ă  Manchester au Royaume-Uni, avait rĂ©servĂ© des vacances avec son Ă©poux Adam, pour partir avec leur fille de 14 mois Polly Ă  Tenerife en fĂ©vrier. Mais quand elle dĂ©couvre qu’elle est enceinte de jumeaux, son mĂ©decin lui interdit de prendre l’avion. Elle tente alors de se faire rembourser auprĂšs de NatWest, ses assureurs, mais ces derniers refusent au prĂ©texte que « la grossesse n’est pas une maladie et donc, elle n’est pas une raison valable d’annuler un voyage ». Certes, une grossesse n’est pas une maladie, mais certaines d’entre elles comportent plus de risques que d’autres, comme les grossesses gĂ©mellaires par exemple.

Elle se dit victime d’une discrimination

Le couple avait rĂ©servĂ© ses vacances d’un montant de 840 euros en septembre, une sacrĂ©e somme qui mĂ©ritait d’ĂȘtre remboursĂ©e Ă©tant donnĂ© que le sĂ©jour ne pouvait finalement pas se faire. En effet, Louise Kirwan aurait Ă©tĂ© enceinte de 29 semaines au moment du voyage, le mĂ©decin a donc prĂ©fĂ©rĂ© Ă©viter tout risque liĂ© Ă  un trajet en avion. Face Ă  ce refus de remboursement la maman, furieuse, a dĂ©clarĂ© au Sunday Times qu’elle se sentait victime de discrimination. Le couple paie pourtant 7 euros par mois son assurance.

Selon la rĂ©glementation aĂ©rienne, il n’est pas recommandĂ© aux femmes enceintes de prendre l’avion aprĂšs la 34Ăšme semaine et le commandant de bord a le droit de refuser leur accĂšs Ă  bord. Mais cette recommandation ne pas tient pas compte des grossesses gĂ©mellaires ou multiples. Cependant, les spĂ©cialistes de leur assurance ont estimĂ© que seuls des tests rĂ©guliers dĂšs la 24e semaine auraient Ă©tĂ© nĂ©cessaires, et non une annulation du voyage.

Finalement, NatWest a acceptĂ© le remboursement total du voyage au vu de l’article qui avait Ă©tĂ© Ă©crit sur l’affaire dans le quotidien Sunday Times.

Et en France ?

Que faire si vous rĂ©servez des vacances avec votre conjoint et que, plus tard, vous apprenez votre grossesse ? Eh bien, votre gynĂ©cologue doit dĂ©clarer une pathologie liĂ©e Ă  votre grossesse vous empĂȘchant de prendre l’avion et de voyager loin, et ce, avant le 7Ăšme ou le 8Ăšme mois selon la compagnie d’assurance.

De plus, certaines compagnies aĂ©riennes ont des rĂšgles strictes concernant les femmes enceintes et la rĂ©glementation leur interdit d’embarquer au-delĂ  de la 32Ăšme semaine de grossesse (7 mois rĂ©volus). NĂ©anmoins, certaines compagnies aĂ©riennes acceptent les femmes enceintes jusqu’à 8 mois. Mais il est tout de mĂȘme recommandĂ© de demander l’avis d’un spĂ©cialiste et d’avoir en sa possession un certificat mĂ©dical de moins de huit jours qui prĂ©cise que vous ĂȘtes en Ă©tat de voyager.

À lire absolument

Laisser un commentaire