Neufmois.fr » La CommunautĂ© » Se rendre compte que t’es enceinte de jumeaux

Se rendre compte que t’es enceinte de jumeaux

« Lorsque la gynĂ©cologue a posĂ© sa sonde sur mon ventre tout rond, elle a criĂ© : « Deux ! ». Deux quoi ? Deux bras ? Deux jambes ? Deux yeux ? Nous nous sommes regardĂ©s, puis Ă  nouveau l’écran de contrĂŽle, puis, je crois que c’est Ă  ce moment-lĂ  que j’ai compris ce que je voyais
 Non, il s’agissait  bel et bien de deux fƓtus
 Des jumeaux !

Pas un mais deux bonheur !

Nous espĂ©rions tant avoir un enfant, et lĂ , nous en avions deux. Nous Ă©tions choquĂ©s ! Abasourdis ! Flasques
 Mi-heureux, Mi-inquiets ! Nous avons mis une bonne semaine Ă  nous en remettre, Ă  ne pas dormir tellement nous nous posions de questions. « Comment allions-nous faire dans un deux piĂšces? Fallait-il l’annoncer prĂ©cocement Ă  mon patron ? Que fallait-il acheter ? Aurions-nous le budget nĂ©cessaire? Mais surtout : allais-je vraiment devenir une Ă©norme baleine? Vais-je aller Ă  terme? Je me souviens de ce moment comme d’hier, tellement nous Ă©tions inquiets.

La grossesse gémellaire est tellement étiquetée « grossesse à risque »

Elle fait peur, elle angoisse l’entourage
 Mais finalement, si on reste zen et que l’on se repose bien, que l’on reste active avec modĂ©ration, tout se passe pour le mieux ! A 35 ans, je considĂšre aujourd’hui mes deux petites princesses d’un an comme de vrais petits miracles.

M’étant reposĂ©e de bonne heure tout en gardant des exercices modĂ©rĂ©s et quotidiens (courses, mĂ©nage, escaliers), j’ai rĂ©ussi Ă  mener ma grossesse jusqu’à 8 mois et une semaine, avec seulement douze kilos de plus, et mes petites sont nĂ©es en parfaite santĂ©.


Aujourd’hui heureuse et fiĂšre d’ĂȘtre une maman de jumelles, je me rends compte du dĂ©calage entre la perception des gens et ce que l’on vit vraiment au quotidien
 C’est une aventure extraordinaire, un double bonheur. Nous sommes chaque jour les tĂ©moins d’une complicitĂ© si belle Ă  voir
 Aussi et surtout, nous recevons deux fois plus d’amour et de cĂąlins ! Mais souvent, lorsque nous sortons, nous sommes accostĂ©s par des gens que nous ne connaissons pas, ces derniers sont interloquĂ©s par la prĂ©sence de deux bĂ©bĂ©s dans une poussette
 « Ce sont des jumeaux ? », « Ce sont des vrais ou des faux ? », « Que vous avez du courage, ça doit ĂȘtre dur ! »  Je suis certes un peu fatiguĂ©e, mais comme tout jeune parent. Pourquoi tous ces gens sont-ils si inquiets, si admiratifs ou parfois si dĂ©goĂ»tĂ©s ?

Être parent de jumeaux c’est quelques galùres ok, on est bien d’accord, comme pour plein de parents, c’est fatiguant, mais qu’est-ce qu’on est heureux !

http://www.facebook.com/tusaisquetuesparentdejumeauxquand


À lire absolument