Le Brésil prône l’allaitement en public !

En France, l’allaitement en public n’est pas encore toujours très bien reçu, contrairement au Brésil où il est carrément encouragé et prôné !

L’allaitement n’est pas toujours vu d’un très bon œil en France. On se souvient de cette maman qui s’est vue obligée d’aller allaiter son bébé dans les toilettes d’un magasin, ou celle qui avait poussé un coup de gueule sur son compte Facebook car une femme la critiquait suite à une tétée en public. Afin de passer outre les jugements, la chaîne Youtube Whats Up Moms avait publié une vidéo remplie d’humour.

Et pourtant, les médecins vantent les mérites et les bienfaits du lait maternel, aussi bons pour votre loulou que pour vous. Voilà pourquoi, en Amérique Latine et notamment au Brésil, l’allaitement en public, est, non seulement très bien vu, mais il est même encouragé ! En effet, ce pays fait de la publicité pour que les mamans nourrissent leur bébé naturellement et prend même des mesures législatives pour les aider à choisir l’allaitement. Résultat ? La moitié des Brésiliennes allaitent leurs enfants jusqu’à l’âge de 6 mois, âge préconisé par l’OMS. Un pourcentage très haut qui dépasse celui de la France (19,2 % d’allaitement après 6 mois).

Selon les statistiques, allaiter bébé a des effets positifs puisqu’au Brésil, le taux de mortalité infantile a chuté de 30% les vingt dernières années.


Des banques de lait efficaces

Vous ne pouvez pas allaiter ? Ce n’est pas un problème ! Le Brésil a fait construire 214 banques de lait dans tout le pays. Mais cela va bien au-delà de ça : la ville de São Paulo peut également verbaliser toutes les sociétés qui sont contre l’allaitement en public. Les publicités pour le lait en poudre sont strictement interdites.

L’allaitement en public est donc plus qu’encouragé au Brésil. Au risque de discriminer les mamans qui ne souhaitent pas allaiter ? En effet, le choix d’allaiter ou pas doit appartenir à la maman, sans l’exposer au risque d’être jugée, quel que soit son choix.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire