Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Comment bien vivre l’allaitement et s’y prĂ©parer ?

Comment bien vivre l’allaitement et s’y prĂ©parer ?

De plus en plus de mamans choisissent l’allaitement pour leurs bĂ©bĂ©s et tout naturellement, elles se posent de nombreuses questions. Vers qui se tourner ? Quel accompagnement pendant son allaitement ? Comment continuer Ă  nourrir son bĂ©bĂ© aprĂšs la reprise d’une activitĂ© professionnelle ? Brigitte Dumas, prĂ©sidente de Medela France qui a rĂ©cemment organisĂ© le 13Ăšme Symposium international sur l’allaitement maternelle et la lactation en France rĂ©pond Ă  toutes ses questions pour Neuf Mois.

Les mamans peuvent-elles se prĂ©parer durant la grossesse Ă  l’allaitement ?

Il est naturel que les mamans se posent des questions sur leur allaitement pendant leur grossesse. Cependant, la dĂ©cision finale d’allaiter ou non se prend souvent au moment de la naissance de l’enfant. Afin de pouvoir se prĂ©parer au mieux Ă  cette nouvelle aventure, elles peuvent demander conseil Ă  leur sage-femme ou rencontrer une consultante en lactation qui les accompagneront dans leur projet d’allaitement. De nombreuses associations de soutien Ă  l’allaitement existent, comme la Leche League ou Solidarilait, dont le but est d’informer les mamans. En plus de l’appui des professionnels de santĂ©, les mamans – en quĂȘte de partage d’expĂ©riences – sont de plus en plus actives sur les outils digitaux, sites spĂ©cialisĂ©s dans l’allaitement maternel, rĂ©seaux sociaux, applications pour smartphone ou sites de marques comme www.medela.fr, qui regorgent de conseils sur l’allaitement maternel. Elles n’hĂ©sitent pas non plus Ă  se tourner vers leur entourage (mĂšres, amies, collĂšgues
) qui ont allaitĂ© afin de se rassurer. MĂȘme si le taux d’allaitement a considĂ©rablement augmentĂ© en France depuis les annĂ©es 60, nous sommes encore en retard par rapport aux autres pays d’Europe. Un accompagnement de la maman est primordial pour assurer un allaitement pĂ©renne.

Quels sont en gĂ©nĂ©ral les points sur lesquels les mamans ont besoin d’ĂȘtre aidĂ©es quand elles commencent Ă  allaiter leur bĂ©bĂ© ?

Les mamans qui commencent Ă  allaiter et en particulier les femmes primipares, peuvent se poser des questions sur l’allaitement et exprimer le besoin d’ĂȘtre accompagnĂ©es dans cette fabuleuse expĂ©rience. Les interrogations des mamans peuvent ĂȘtre diverses : mon lait est-il bon pour mon bĂ©bé ? Mon lait est-il assez nourrissant ? L’allaitement me procure-t-il des bĂ©nĂ©fices ? Quelles sont les diffĂ©rentes positions pour allaiter ? Quelles sont les diffĂ©rentes Ă©tapes pour la mise en place de la lactation ? L’allaitement est-il douloureux ? Comment savoir lorsque bĂ©bĂ© a faim ? Ai-je assez de lait ? Combien de temps dois-je allaiter ? Comment concilier allaitement et reprise de la vie active ? Comment impliquer mon conjoint dans mon projet d’allaitement ?

Un accompagnement pour les mamans qui souhaitent allaiter est proposé à la maternité mais cet accompagnement continue-t-il aprÚs le retour à la maison ?

La durĂ©e de sĂ©jour Ă  la maternitĂ© a Ă©tĂ© rĂ©duite de moitiĂ© en l’espace de quelques annĂ©es. Elle est aujourd’hui en moyenne de deux jours. Toutefois, les 15 premiers jours d’allaitement sont dĂ©cisifs pour une lactation sereine et durable. Les mamans ont la possibilitĂ© de bĂ©nĂ©ficier d’un accompagnement au-delĂ  de leur sĂ©jour Ă  la maternitĂ©. Il existe le programme Prado MaternitĂ©, le service de retour Ă  domicile initiĂ© par l’Assurance Maladie en 2010, qui permet aux Mamans d’obtenir un suivi personnalisĂ© Ă  domicile assurĂ© par une sage-femme libĂ©rale de leur choix. Les mamans ont Ă©galement la possibilitĂ© de prendre rendez-vous avec une consultante en lactation, l’expert en allaitement, qui rassurera les mamans quelque soit leur situation au cours de leur lactation. Les pharmaciens et les prestataires de soin Ă  domicile jouent Ă©galement un rĂŽle important car ils apportent des rĂ©ponses pratiques aux mamans. La pĂ©riode qui suit l’accouchement est un moment oĂč les mamans sont en demande d’informations et particuliĂšrement rĂ©ceptives. Ces acteurs vont pouvoir les conseiller sur l’utilitĂ© et le choix de tire-laits, les produits d’aide Ă  l’allaitement dont elles auront besoin, la maniĂšre dont elles peuvent concilier leur allaitement avec la reprise de leur vie active, la compatibilitĂ© entre l’allaitement et la prise de mĂ©dicaments


Qui sont les personnes auxquelles les mamans peuvent s’adresser en premier lorsqu’elles ont des questions sur l’allaitement ?

En cas de questions, les mamans peuvent se tourner vers des professionnels de santĂ© (sages-femmes, consultantes en lactation
) qui leur apporteront des rĂ©ponses fiables sur l’allaitement. Elles consultent Ă©galement des sites internet, blogs et forums. De nombreuses informations sont disponibles sur la toile. Il est nĂ©anmoins prĂ©fĂ©rable de privilĂ©gier les sites modĂ©rĂ©s par les professionnels de santĂ©.

Existe-t-il un accompagnement psychologique pour les mamans qui rencontreraient des difficultĂ©s durant l’allaitement ?

L’ensemble des professionnels de santĂ© assurent un rĂ©el soutien psychologique : les sages-femmes, notamment dans le cadre du programme Prado ou en PMI, les mĂ©decins de famille et les pĂ©diatres. Par ailleurs, les consultantes en lactation apportent Ă©galement une aide et sensibilisent l’entourage et notamment le conjoint, au support dont la maman a besoin pour une expĂ©rience d’allaitement sereine et durable. Le projet d’allaitement n’est pas simplement une dĂ©cision prise par la maman. Il s’agit d’un vĂ©ritable projet de couple.

Quand un premier allaitement s’est mal passĂ©, l’accompagnement est-il diffĂ©rent ?

L’accompagnement est bien Ă©videmment diffĂ©rent . Il s’agit, ici, d’entendre en premier lieu la souffrance du 1er Ă©chec, de remettre en mots la rĂ©alitĂ© et le pourquoi de la situation qui a Ă©chouĂ©e, afin si possible, que la maman ne reste pas dans une culpabilitĂ© bloquante pour l’initiation d’un nouveau projet d’allaitement. Puis, de soutenir beaucoup plus le dĂ©marrage (prĂ©sence et surveillance accrue des signes d’efficacitĂ© et du vĂ©cu), jusqu’Ă  au minimum 1 mois de vie (souvent plus longtemps, en raison d’une moindre confiance de la maman en ses capacitĂ©s).

Pour une maman qui recommence à travailler aprÚs la fin de son congé maternité, quels accompagnements sont proposés ?

Il existe des solutions pour faciliter la vie de la maman ! Une maman qui souhaite prolonger son allaitement aprĂšs la reprise de son activitĂ© professionnelle peut utiliser par exemple un tire-lait nomade et d’effectuer des rĂ©serves de lait. Il en existe de diffĂ©rentes sortes, adaptĂ©s Ă  chaque besoin de la maman : tire-laits manuels, Ă©lectriques en simple ou double pompage comme le Swing Maxi de Medela. La lĂ©gislation accompagne la maman et lui donne droit de tirer son lait, dans un espace amĂ©nagĂ©, bureau ou salle d’allaitement, sur son lieu de travail. L’entrĂ©e des bĂ©bĂ©s allaitĂ©s en crĂšche n’est pas synonyme de sevrage. Il est tout Ă  fait possible pour une maman de recueillir son lait grĂące Ă  un tire-lait, de le conserver et de le transporter en crĂšche.

À lire absolument