En train de lire
Comment bien vivre l’allaitement et s’y préparer ?

Comment bien vivre l’allaitement et s’y préparer ?

De plus en plus de mamans choisissent l’allaitement pour leurs bébés et tout naturellement, elles se posent de nombreuses questions. Vers qui se tourner ? Quel accompagnement pendant son allaitement ? Comment continuer à nourrir son bébé après la reprise d’une activité professionnelle ? Brigitte Dumas, présidente de Medela France qui a récemment organisé le 13ème Symposium international sur l’allaitement maternelle et la lactation en France répond à toutes ses questions pour Neuf Mois.

Les mamans peuvent-elles se préparer durant la grossesse à l’allaitement ?

Il est naturel que les mamans se posent des questions sur leur allaitement pendant leur grossesse. Cependant, la décision finale d’allaiter ou non se prend souvent au moment de la naissance de l’enfant. Afin de pouvoir se préparer au mieux à cette nouvelle aventure, elles peuvent demander conseil à leur sage-femme ou rencontrer une consultante en lactation qui les accompagneront dans leur projet d’allaitement.

De nombreuses associations de soutien à l’allaitement existent, comme la Leche League ou Solidarilait, dont le but est d’informer les mamans. En plus de l’appui des professionnels de santé, les mamans – en quête de partage d’expériences – sont de plus en plus actives sur les outils digitaux, sites spécialisés dans l’allaitement maternel, réseaux sociaux, applications pour smartphone ou sites de marques comme www.medela.fr, qui regorgent de conseils sur l’allaitement maternel.

Elles n’hésitent pas non plus à se tourner vers leur entourage (mères, amies, collègues…) qui ont allaité afin de se rassurer. Même si le taux d’allaitement a considérablement augmenté en France depuis les années 60, nous sommes encore en retard par rapport aux autres pays d’Europe. Un accompagnement de la maman est primordial pour assurer un allaitement pérenne.


Quels sont en général les points sur lesquels les mamans ont besoin d’être aidées quand elles commencent à allaiter leur bébé ?

Les mamans qui commencent à allaiter et en particulier les femmes primipares, peuvent se poser des questions sur l’allaitement et exprimer le besoin d’être accompagnées dans cette fabuleuse expérience. Les interrogations des mamans peuvent être diverses : mon lait est-il bon pour mon bébé ? Mon lait est-il assez nourrissant ? L’allaitement me procure-t-il des bénéfices ? Quelles sont les différentes positions pour allaiter ? Quelles sont les différentes étapes pour la mise en place de la lactation ? L’allaitement est-il douloureux ? Comment savoir lorsque bébé a faim ? Ai-je assez de lait ? Combien de temps dois-je allaiter ? Comment concilier allaitement et reprise de la vie active ? Comment impliquer mon conjoint dans mon projet d’allaitement ?

Un accompagnement pour les mamans qui souhaitent allaiter est proposé à la maternité mais cet accompagnement continue-t-il après le retour à la maison ?

La durée de séjour à la maternité a été réduite de moitié en l’espace de quelques années. Elle est aujourd’hui en moyenne de deux jours. Toutefois, les 15 premiers jours d’allaitement sont décisifs pour une lactation sereine et durable. Les mamans ont la possibilité de bénéficier d’un accompagnement au-delà de leur séjour à la maternité.

Il existe le programme Prado Maternité, le service de retour à domicile initié par l’Assurance Maladie en 2010, qui permet aux mamans d’obtenir un suivi personnalisé à domicile, assuré par une sage-femme libérale de leur choix.

Les mamans ont également la possibilité de prendre rendez-vous avec une consultante en lactation, l’expert en allaitement, qui rassurera les mamans quelque soit leur situation au cours de leur lactation.


Les pharmaciens et les prestataires de soin à domicile jouent également un rôle important car ils apportent des réponses pratiques aux mamans. La période qui suit l’accouchement est un moment où les mamans sont en demande d’informations et particulièrement réceptives. Ces acteurs vont pouvoir les conseiller sur l’utilité et le choix de tire-laits, les produits d’aide à l’allaitement dont elles auront besoin, la manière dont elles peuvent concilier leur allaitement avec la reprise de leur vie active, la compatibilité entre l’allaitement et la prise de médicaments…

Qui sont les personnes auxquelles les mamans peuvent s’adresser en premier lorsqu’elles ont des questions sur l’allaitement ?

En cas de questions, les mamans peuvent se tourner vers des professionnels de santé (sages-femmes, consultantes en lactation…) qui leur apporteront des réponses fiables sur l’allaitement. Elles consultent également des sites internet, blogs et forums. De nombreuses informations sont disponibles sur la toile. Il est néanmoins préférable de privilégier les sites modérés par les professionnels de santé.

Voir Aussi

Existe-t-il un accompagnement psychologique pour les mamans qui rencontreraient des difficultés durant l’allaitement ?

L’ensemble des professionnels de santé assurent un réel soutien psychologique : les sages-femmes, notamment dans le cadre du programme Prado ou en PMI, les médecins de famille et les pédiatres. Par ailleurs, les consultantes en lactation apportent également une aide et sensibilisent l’entourage et notamment le conjoint, au support dont la maman a besoin pour une expérience d’allaitement sereine et durable. Le projet d’allaitement n’est pas simplement une décision prise par la maman. Il s’agit d’un véritable projet de couple.

Quand un premier allaitement s’est mal passé, l’accompagnement est-il différent ?

L’accompagnement est bien évidemment différent . Il s’agit, ici, d’entendre en premier lieu la souffrance du 1er échec, de remettre en mots la réalité et le pourquoi de la situation qui a échouée, afin si possible, que la maman ne reste pas dans une culpabilité bloquante pour l’initiation d’un nouveau projet d’allaitement. Puis, de soutenir beaucoup plus le démarrage (présence et surveillance accrue des signes d’efficacité et du vécu), jusqu’à au minimum 1 mois de vie (souvent plus longtemps, en raison d’une moindre confiance de la maman en ses capacités).

Pour une maman qui recommence à travailler après la fin de son congé maternité, quels accompagnements sont proposés ?

Il existe des solutions pour faciliter la vie de la maman ! Une maman qui souhaite prolonger son allaitement après la reprise de son activité professionnelle peut utiliser par exemple un tire-lait nomade et effectuer des réserves de lait.

Il en existe de différentes sortes, adaptés à chaque besoin de la maman : tire-laits manuels, électriques en simple ou double pompage. La législation accompagne la maman et lui donne droit de tirer son lait, dans un espace aménagé, bureau ou salle d’allaitement, sur son lieu de travail. L’entrée des bébés allaités en crèche n’est pas synonyme de sevrage. Il est tout à fait possible pour une maman de recueillir son lait grâce à un tire-lait, de le conserver et de le transporter en crèche.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire