Cette maman raconte son expérience d’allaitement douloureuse

expérience d'allaitement

Certaines mamans pensent n’être pas faites pour l’expérience d’allaitement. C’est le cas de cette jeune maman qui a témoigné sur le site australien kidspot.

« L’allaitement ? une pression sociale »

Cette jeune maman a ressenti une certaine pression sociale quand la question de l’allaitement s’est posée. « Je n’ai jamais voulu allaiter, l’idée me repoussait. Dans ma famille, tout le monde est pour l’allaitement. Donc lorsque j’étais enceinte de mon premier bébé je me sentais obligée d’allaiter, comme si c’était une norme. Les sages-femmes s’attendaient à ce que j’allaite naturellement. Et tout le monde autour de moi me disaient que je devrais le faire ».

Pour faire plaisir à ses proches, la maman a décidé de tenter l’allaitement après l’accouchement. Rapidement, elle pensait pouvoir dire que c’était trop difficile et passer au lait en poudre. Seulement, son plan ne s’est pas passé comme prévu. En effet, sa petite fille s’étant tout de suite très bien adaptée à l’allaitement ! Il n’y a eu aucun problème et la jeune maman s’est sentie coupable : « Je n’avais pas vraiment de raison d’arrêter, tout se passait si bien ».

Elle a donc continué à allaiter son bébé durant quelques temps avant de tenter de lui donner le biberon. Mais le bébé a à nouveau refusé ! Elle a donc allaité sa fille durant neuf mois. Jusqu’à ce qu’elle soit assez grande pour boire dans une petite tasse de bébé. Puis, la jeune maman a eu un second enfant. Elle a hésité à lui donner le biberon directement mais « par culpabilité de maman » elle a finit par l’allaiter lui aussi durant neuf mois.

Malgré la difficulté de l’expérience d’allaitement, un message positif !

La jeune maman pourrait avoir aimé cette expérience qui finalement s’est très bien passée pour les bébés. Mais pas pour elle, malheureusement « je n’ai pas aimé allaiter, j’ai souvent pleuré lorsque venait le moment de nourrir mon bébé au sein. Pour moi ce n’était pas l’expérience merveilleuse que tout le monde décrit. J’ai passé tous les allaitements sur mon téléphone. A me distraire pour ne pas penser que mon bébé était en train de téter ».

Malgré tout, la maman ne garde pas que du négatif de cette expérience d’allaitement « je suis reconnaissante que l’allaitement ait pu contribuer à la bonne santé de mes bébés et je ne regrette pas ». Elle pense que toutes les jeunes mamans, peu importe leur état d’esprit par rapport à l’allaitement, doivent se laisser une chance. En revanche, elle ne recommande pas forcément de persister si cela ne fonctionne pas.


Source :

Kidspot

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire