Comment Instagram a pu aider cette maman à surmonter l’épreuve de la naissance prématurée de ses triplées ?

Le 10 septembre dernier, Kayla Richardson donnait naissance à ses triplées, trois choupinettes qui répondent au nom d’Olivia, Shiloh et Sanaa. Malheureusement, les petites sont nées prématurément, lors de la 24ème semaine de grossesse de la jeune femme… Mais Kayla Richardson croit en l’avenir de ses filles, et c’est d’ailleurs grâce à de nombreuses autres jeunes mamans qu’elle y arrive. Comment ? En allant sur différents comptes Instagram de mères dont les enfants sont nés prématurément.

Les comptes Instagram de plusieurs mamans l’ont aidée

Normalement, la césarienne de Kayla était programmée au 13 novembre. Elle en aurait été alors à sa 34ème semaine de grossesse. Mais alors qu’elle en était à sa 22ème semaine, la jeune femme a perdu les eaux, alors qu’elle prenait sa douche. Elle est alors arrivée à l’hôpital avec une semaine d’avance. En effet, elle devait être admise à la maternité un peu plus tôt, afin que les médecins surveillent la fin de la grossesse de la jeune femme qui souffrait d’hyperémèse gravidique. En général, les futures mamans souffrent de nausées lors de leur premier trimestre de grossesse, mais les femmes enceintes souffrant d’hyperémèse gravidique (1% des futures mères concernées) ont des vomissements incoercibles et sont atteintes alors de déshydratation et de troubles ioniques (perte de sel, chlore, potassium). Les femmes qui ne prennent pas assez de poids durant leur grossesse (moins de 7 kilos) sont les plus concernées par cette complication de grossesse.

Mais à l’hôpital, Kayla s’ennuyait… elle a alors commencé à se rendre sur Internet, et plus particulièrement sur différents comptes Instagram. La future maman a trouvé du réconfort dans les comptes des jeunes parents qui racontaient alors leurs histoires de parents de bébés nés prématurés. Au site américain Huffington Post, elle a raconté : « Ce que je voyais m’effrayait et était difficile à regarder. Mais cela m’a également montré la réalité à laquelle mes filles et moi allions être confrontées. » Par exemple, chaque jour, elle regardait les photos d’une jeune femme qui dévoilait sa vie, avec ses jumeaux nés après 24 semaines de grossesse, tout comme ses triplées lorsqu’elles viendront au monde. Elle voyait alors les progrès des deux bébés, ce qui lui permettait d’espérer, à son tour. À la naissance de ses filles, les jours qui ont suivi n’ont pas tous été faciles, mais grâce aux différents comptes Instagram, et aux récits des différentes jeunes mères, cela l’encourageait à penser que tout allait aller pour le mieux par la suite. Elle voyait ses filles, chaque jour, à travers les couveuses dans lesquelles elles avaient été placées, après leur venue au monde. Mais le 5 novembre dernier, la jeune maman a enfin pu avoir ses précieuses petites filles dans ses bras, grâce à une infirmière qu’elle a souhaité remercier à travers un cliché publié sur son Instagram : « Je suis tellement reconnaissante envers l’infirmière Holly qui m’a offert la possibilité de tenir mes filles ce soir, c’est un sentiment si étonnant. »

Depuis, elle ne cesse de mettre plusieurs clichés de ses filles, dévoilant ainsi tous les progrès qu’elles accomplissent chaque jour. Même si c’était dur pour elle de les voir ainsi, la jeune maman a trouvé la force nécessaire pour tirer son lait, et ainsi nourrir ses bébés au lait maternel. Sa famille l’a également encouragée, lui rappelant le rôle qu’elle joue dans le progrès de ses filles. Dans ses nombreux posts, elle exprime alors toute sa gratitude envers ses proches qui la soutiennent dans cette difficile épreuve, tout comme l’hôpital et le personnel de l’hôpital qui lui viennent en aide à elle et ses enfants. Nous espérons également que cette famille connaîtra un bel avenir…


photo-instagram-maman-triples-nes-prematures

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire