Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » GrĂące Ă  quel matĂ©riau trĂšs spĂ©cial ces jumeaux ont-ils pu ĂȘtre sauvĂ©s ?

GrĂące Ă  quel matĂ©riau trĂšs spĂ©cial ces jumeaux ont-ils pu ĂȘtre sauvĂ©s ?

Incroyable mais vrai, c’est probablement l’utilisation du papier bulle qui a sauvĂ© la vie de ces adorables jumeaux venus au monde, 15 semaines avant le terme, en fĂ©vrier 2015. Lewis et Logan Donnelly, originaire de Bellshill au Nord de Glasgow en Ecosse, pesaient Ă  eux deux seulement 1,4 kg Ă  leur naissance. Et pourtant, ils se portent aujourd’hui Ă  merveille et vont bientĂŽt fĂȘter leurs 2 ans. InterviewĂ©s par le quotidien Daily Mail, leurs parents, Lynn et Tony, tous deux ĂągĂ©s de 34 ans, ont dĂ©clarĂ© que cet article improbable qu’on utilise habituellement pour emballer les objets fragiles a Ă©tĂ© crucial pour permettre Ă  leurs fils de survivre pendant leurs premiĂšres nuits Ă  l’hĂŽpital.

jumeaux nes prematurement papier bulle 3

Une utilisation peu courante

Bien que les hĂŽpitaux utilisent rĂ©guliĂšrement des films en plastique afin d’aider les bĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s Ă  garder leur chaleur corporelle, c’était la premiĂšre fois que les mĂ©decins de Kintyre, dans l’ouest de l’Écosse, ont utilisĂ© le fameux papier bulle. Finalement, leurs efforts ont portĂ© leurs fruits et quatre mois plus tard, les petits bouts ont enfin pu rentrer chez eux. Leur maman, Lynn, a dĂ©clarĂ© : « C’est un vĂ©ritable miracle qu’ils soient aujourd’hui auprĂšs de nous, ils ont Ă©tĂ© baptisĂ©s la nuit oĂč ils sont nĂ©s, car nous ne pensions pas qu’ils allaient survivre ».

jumeaux nes prematurement papier bulle 2

Un chemin laborieux vers la maternité

Pour Lynn, ces enfants sont l’aboutissement d’un long combat vers la maternitĂ©. En effet, alors qu’elle Ă©tait seulement ĂągĂ©e de 14 ans, les mĂ©decins lui diagnostiquent un syndrome des ovaires polykystiques. Cette maladie endocrinienne se caractĂ©rise par une Ă©lĂ©vation du taux des hormones sexuelles mĂąles et une absence d’ovulation (source : Vulgaris medical). A cause de ce souci de santĂ©, le couple a passĂ© une dĂ©cennie Ă  essayer de concevoir un bĂ©bĂ©, au dĂ©but, naturellement puis en tentant l’insĂ©mination intra-utĂ©rine, traitement oĂč le sperme est directement transfĂ©rĂ© dans l’utĂ©rus de la femme. En septembre 2013, ils tentent la fĂ©condation in vitro pour la premiĂšre fois, mais le traitement hormonal provoque un gonflement des ovaires de Lynn. Le diagnostic tombe : Lynn souffre du syndrome d’hyperstimulation ovarienne. Heureusement, aprĂšs une semaine Ă  l’hĂŽpital, son Ă©tat s’amĂ©liore et le couple retente les FIV. En septembre 2014, elle est enfin enceinte. Mais aprĂšs 23 semaines sans encombre, Lynn commence Ă  ressentir des contractions, les mĂ©decins lui annoncent alors que les jumeaux ne survivraient probablement pas s’ils naissaient si prĂ©maturĂ©ment. Le 25 fĂ©vrier 2015, alors qu’elle n’est qu’à 25 semaines de grossesse, Lynn met au monde ses deux garçons.

jumeaux nes prematurement papier bulle 4

Une histoire qui finit bien

A leur naissance, Lewis pesait seulement 650 g et Logan pesait Ă  peine 760 g. Les jumeaux ont Ă©tĂ© emmenĂ©s directement aux soins intensifs. Lynn et Tony se sont prĂ©parĂ©s au le pire. Mais par chance, les jumeaux ont passé la nuit. A partir de ce moment-lĂ , le compte Ă  rebours Ă©tait lancĂ©. Logan a dĂ» ĂȘtre opĂ©rĂ© du cƓur et Lewis a dĂ» combattre la bactĂ©rie E. coli, une mĂ©ningite, une septicĂ©mie et un virus fiĂ©vreux. Enfin, le 18 juin 2015, Logan et Lewis sont rentrĂ©s Ă  la maison pour le plus grand bonheur de leurs parents. « MalgrĂ© ce que nous avons vĂ©cu, nous avons beaucoup de chance », a confiĂ© Lynn au Daily Mail. GrĂące Ă  la persĂ©vĂ©rance des mĂ©decins et au courage des deux bouts de chou, l’histoire se termine bien pour Lynn qui avait toujours voulu ĂȘtre maman.



À lire absolument