Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Quels aliments miracles sont nos alliés pour prévenir la fausse couche ?

Si vous projetez d’être enceinte et que vous aimez les noix, le chou kale et l’avocat, cette nouvelle étude pourrait bien vous intéresser. Publiée dans la revue Free Radical Biology and Medicine, elle suggère qu’être en carence de vitamine E pendant la grossesse favoriserait le risque de faire une fausse couche. En effet, les chercheurs de l’Oregon State University aux Etats-Unis se sont aperçu que priver l’embryon de cette vitamine, impliquerait une baisse d’énergie vitale et de nutriments dont il a besoin pour se développer. Ainsi, les scientifiques affirment que les femmes qui envisagent d’avoir un bébé devraient consommer des aliments riches en vitamine E ou prendre des compléments alimentaires.

La vitamine E, nécessaire au développement

Pour leurs recherches, l’équipe américaine a étudié les embryons de poissons zèbres qui ont un développement neurologique similaire à l’homme. Ils ont constaté qu’une carence grave en vitamine E causait l’épuisement des réserves en acides gras essentiels, en particulier les oméga-3 DHA. Or, ces éléments nutritifs sont nécessaires pour l’embryon en développement. En effet, lorsque l’organisme du bébé est carencé, les cellules commencent à utiliser le glucose pour prévenir et réduire les dommages causés dans l’utérus. Cela l’empêche d’être utilisé pour son but principal : fournir de l’énergie. De nombreuses caractéristiques physiques et neurologiques, en particulier, le cerveau, ne peuvent pas se former correctement. Ces facteurs favorisent potentiellement le risque de faire une fausse couche. Les chercheurs ont ainsi découvert que pour le poisson zèbre, une grave carence en vitamine E est responsable de 80 % des décès périnatals.

Le rôle essentiel des oméga 3

La directrice de recherches, le Professeur Maret Traber a déclaré :  » La vitamine E a de nombreux rôles biologiques. » Elle ajoute :  » Pour l’embryon en pleine croissance, la vitamine E est très importante afin de protéger les acides gras essentiels comme les oméga 3″. Elle rappelle notamment que la diminution de ces graisses peut déclencher une réaction en chaîne qui implique l’utilisation du glucose et prive les cellules d’énergie, ce qui conduit fatalement au décès de l’embryon.


Malgré leur présence dans les patates douces, les avocats et les graines de tournesol, des chercheurs américains ont noté que 96 % des Américaines consomment des quantités insuffisantes de vitamine E. C’est pourquoi, ils incitent les femmes à prendre des compléments afin de s’assurer qu’elles ont les ressources nécessaires lorsqu’elles désirent des enfants. Cette nouvelle étude s’ajoute à d’autres facteurs pouvant également mener à la fausse couche comme la mauvaise hygiène de vie (tabagisme, alcool, exposition à des produits chimiques), de mauvaises conditions de travail,  une grossesse tardive qui expose davantage l’embryon à des malformations génétiques. Alors, si vous projetez d’être enceinte prochainement, le mieux reste encore de consulter une sage-femme ou un gynécologue pour un entretien pré-conceptionnel. Alors, prêtes à prendre rendez-vous ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire