La vitamine E : essentielle pour le futur bébé ?

Une étude de l’Oregon State University, publiée dans la revue Advances in nutrition, nous apprend que la vitamine E est indispensable pour le développement du fœtus et de l’enfant, lors des 1 000 premiers jours, de la conception à la petite enfance. Elle diminue également les risques de maladies neurodégénératives. Il est recommandé d’en consommer 15 milligrammes par jour, mais 90% des hommes et 96% des femmes n’en prennent pas assez.

Une consommation insuffisante de vitamine E augmente chez les bébés l’anémie, les infections, les problèmes neurologiques, les faiblesses musculaires et le risque de cardiomyopathie. « Beaucoup de gens pensent qu’une carence en vitamine E n’arrive jamais », explique Maret Traber, à la tête de cette étude universitaire américaine. « Mais c’est faux. Cela arrive malheureusement fréquemment aux États-Unis et ailleurs dans le monde. » Et la vitamine E est essentielle pour le bien du cerveau de bébé !

La vitamine E, qu’est-ce que c’est ? Où en trouver ?

La vitamine E est un antioxydant que l’on trouve principalement dans les huiles végétales (palme, tournesol, soja, arachide, olive…). On peut également en trouver dans les poissons gras et le beurre, ou bien dans des légumes comme l’avocat.

 


Et vous, aviez-vous entendu parler de la vitamine E lors de votre grossesse ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire