Soleil, chlore, sable : comment protéger la peau de bébé pendant l’été ?

Si la présence du soleil nous donne la banane, il est aussi dangereux pour bébé et sa petite peau fragile. Alors cet été, cap sur les bonnes précautions à prendre avant de partir en vacances avec loulou. Neuf Mois vous explique comment bien le protéger des rayons du soleil.

La peau de bébé est naturellement fragile

Durant l’été, la peau des tout-petits est soumise à rude épreuve. Elle est notamment attaquée par le soleil et l’eau de mer, qui l’assèchent et l’irritent. Pourtant, le soleil est nécessaire au bon développement de bébé. Ses rayons participent à la synthèse de vitamine D, qui aide le calcium à se fixer sur ses os. Mais il faut l’y exposer de façon raisonnable et avec beaucoup de précautions. L’usage de la crème solaire est donc indispensable, car la peau des bébé n’a pas de défense contre les rayons ultraviolets pendant ses premiers mois. Elle se met lentement en place durant ses trois premières années de vie. Les petits ont naturellement la peau sèche, leur production de sébum étant assez faible et leur filtre hydrolipidique étant insuffisant pour leur assurer une bonne hydratation. De plus, comme 15% des bébés, votre enfant a probablement une peau atopique, ce qui signifie qu’il est génétiquement prédisposé au développement d’allergies. Ceci se répercute sur sa peau, qui va présenter des rougeurs, des inflammations et des démangeaisons. Si c’est le cas de votre bébé, la protection de sa peau demandera plus d’attention.

Protéger la peau de bébé du soleil, du chlore et du sable

Pour bien protéger la peau de bébé des rayons du soleil, le premier pas est le choix de la bonne crème solaire. Il en existe deux types : à écrans chimiques et à écrans minéraux, aussi appelés écrans physiques. Pour votre enfant, mieux vaut privilégier les crèmes sans parfum à base d’écrans minéraux, avec un indice de protection élevé (SPF 50 minimum). Ce type de crème solaire réfléchit les rayons UVA et UVB, responsables du bronzage et des dommages causés à la peau. Si la peau de bébé semble réagir à la crème que vous avez choisi, il fait peut-être une réaction allergique à l’oxybenzone (BP-3) si elle en contient. Vérifiez donc l’emballage de votre produit, car dans les pays de l’Union européenne, les sociétés doivent indiquer clairement sur les emballages si leurs produits en contiennent. Après l’avoir séché, remettez lui de la crème pour assurer sa protection à tout moment. Sachez enfin qu’une crème hydrofuge (qui obstrue les pores pour rendre la peau imperméable) sera efficace plus longtemps dans l’eau qu’un produit qui y est résistant. Mais l’été, la crème solaire ne suffit pas pour protéger la peau des tout-petits de toutes les agressions qu’elle subit à cette période. Il faut aussi choisir avec soin les heures auxquelles bébé est exposé au soleil. Préférez donc sortir avant 11 heures et après 16 heures et habillez votre enfant avec un tee-shirt en coton et un chapeau même lorsqu’il est à l’ombre ou que le temps est couvert. Il faut savoir qu’un vêtement en coton équivaut à une protection solaire d’indice 10, même humide, une précaution supplémentaire qui n’est pas négligeable. Evitez les coups de soleil à un nourrisson est de la plus haute importance, car ils sont responsables de la plupart des cancers de la peau développés à l’âge adulte.

Si bébé a une peau atopique

Pensez à bien rincer sa peau à l’eau courante après chaque baignade. Lorsqu’il n’est pas dans l’eau, vaporisez son visage et ses bras d’eau thermale en spray. Vous pouvez également protéger les zones irritées de sa peau, s’il y en a, avec des pansements hydrocolloïdes. Ce sont des pansements dont la couche interne absorbe ou transforme les liquides suintant d’une plaie, tout en protégeant la peau d’autres infections, grâce à leur couche externe.


Comment bien nettoyer la peau d’un tout-petit ?

Une fois venu le temps de la toilette, on nettoie la peau de bébé avec un produit lavant doux, pour bien enlever tout résidu de chlore, de sable ou de sel. On le masse ensuite avec un produit émollient, qui viendra amollir et adoucir les zones enflammées. Si sa peau est atopique, on ajoute deux ou trois bouchons d’huile de bain pour adoucir l’eau et mieux hydrater sa peau. Pour savonner bébé, on utilise de préférence un savon surgras ou un gel moussant sans savon. On le sèche avec une serviette douce, préalablement lavée avec une lessive hypoallergénique et sans assouplissant. Enfin, une friction avec une cold cream permettra de rétablir et réparer son filtre hydrolipidique.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire