Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Comment protĂ©ger votre bĂ©bĂ© du soleil ?

Comment protéger votre bébé du soleil ?

Quand le mercure grimpe, les bĂ©bĂ©s peinent Ă  rĂ©guler leur tempĂ©rature, et les bactĂ©ries s’en donnent Ă  cƓur joie. Des prĂ©cautions s’imposent car un coup de chaleur, comme une gastro, ne sont pas des bobos anodins chez le tout-petit. Chaque Ă©tĂ©, des faits divers dĂ©fraient la chronique suite au dĂ©cĂšs de bĂ©bĂ©s par dĂ©shydratation aiguĂ«. C’est un risque bien rĂ©el, mĂȘme sans aller jusqu’à laisser bĂ©bĂ© dans une voiture aux vitres fermĂ©es alors que le soleil tourne. Heureusement, ces cas sont rares et mĂȘme si bĂ©bĂ© souffre de la chaleur, il est possible de le soulager rapidement en adoptant des gestes simples.

Protéger bébé des coups de chaleur

Le systĂšme de rĂ©gulation thermique du corps Ă©tant moins efficace chez les enfants que chez les adultes, les bĂ©bĂ©s ont beaucoup de mal Ă  s’adapter Ă  une tempĂ©rature extĂ©rieure Ă©levĂ©e. RĂ©sultat : fiĂšvre, rougeurs, transpiration excessive
 bref, c’est le coup de chaleur, qui peut avoir de graves rĂ©percussions cĂ©rĂ©brales, hĂ©patiques ou rĂ©nales si on ne rĂ©agit pas assez rapidement.

Comment prévenir les coups de chaleur ?

Il faut Ă©viter de passer sans transition d’un intĂ©rieur trĂšs frais Ă  la canicule extĂ©rieure. IdĂ©alement, il ne faudrait pas avoir plus de 8°C de diffĂ©rence entre la tempĂ©rature intĂ©rieure et l’extĂ©rieur. Si ce n’est pas possible, il faut impĂ©rativement sortir bĂ©bĂ© aux heures les plus fraĂźches et marcher Ă  l’ombre. En cas de dĂ©placement en voiture, mieux vaut rouler tĂŽt le matin ou tard le soir.

Comment soulager bébé ?

Si la tempĂ©rature de bĂ©bĂ© a grimpĂ©, que sa peau est rouge, installez bĂ©bĂ© le plus vite possible dans un endroit frais et donnez-lui Ă  boire de l’eau frĂ©quemment, en toutes petites quantitĂ©s pour Ă©viter les vomissements. RafraĂźchissez-le en le baignant dans une eau Ă  37° ou en appliquant sur son corps un linge humide.

S.O.S.

Si bĂ©bĂ© semble apathique ou qu’il vomit, ou bien si sa tempĂ©rature ne descend pas dĂšs les 10 premiĂšres minutes, alertez les secours car le coup de chaleur peut ĂȘtre mortel chez le nourrisson.

Protéger bébé du coup de soleil

En Ă©tĂ©, il n’est pas nĂ©cessaire de s’exposer au grand soleil pour souffrir d’un coup de soleil. Et c’est encore plus vrai pour bĂ©bĂ©. Attention donc aux nuages, Ă  la rĂ©verbĂ©ration du macadam, du sable ou de l’eau de la piscine : on pense qu’il n’y a pas de soleil, mais il est lĂ , derriĂšre les nuages, et la peau sensible de bĂ©bĂ© en fait la douloureuse expĂ©rience.

Comment prévenir le coup de soleil ?

Évitez de sortir bĂ©bĂ© entre 12h et 16h et marchez Ă  l’ombre, la crĂšme solaire nourrisson (comme la tente anti-UV et les lunettes solaires bandeau) n’étant qu’une prĂ©caution de principe (mais nĂ©anmoins indispensable !). MĂȘme s’il fait chaud, pas de dos nu pour bĂ©bĂ© hors de la maison : habillez-le d’un body lĂ©ger Ă  manches et mettez-lui un chapeau Ă  larges bords.

Comment soulager bébé ?

DĂ©shabillez-le et plongez-le dans un bain trĂšs tiĂšde. SĂ©chez-le doucement en tamponnant dĂ©licatement la zone sensibilisĂ©e. Ensuite, « refroidissez » le coup de soleil en tartinant la peau de bĂ©bĂ© avec une crĂšme anti-brĂ»lure apaisante et dermo-reconstituante (Gel anti-brĂ»lure AvĂšne, Biafine
). Laissez la peau “boire” la crĂšme et remettez-en une couche. En cas d’apparition de cloques quelques heures aprĂšs, recouvrez la zone avec du tulle hydrocolloĂŻde maintenu par des compresses stĂ©riles pour aider la peau Ă  se rĂ©gĂ©nĂ©rer. Avant de le coucher, donnez-lui du paracĂ©tamol (faites-vous reprĂ©ciser la dose par le pharmacien) pour attĂ©nuer la douleur des draps sur la peau.

S.O.S.

Si bĂ©bĂ© est fiĂ©vreux ou apathique, filez aux urgences, c’est peut-ĂȘtre une insolation.

Attention à la déshydratation chez bébé

Les quatre premiers mois, bĂ©bĂ© est particuliĂšrement vulnĂ©rable au rotavirus. MĂȘme si l’étĂ© n’est pas la pĂ©riode de pic pour la gastro-entĂ©rite Ă  rotavirus qui sĂ©vit massivement entre novembre et fĂ©vrier, bĂ©bĂ© peut souffrir nĂ©anmoins de troubles intestinaux liĂ©s Ă  une hygiĂšne insuffisante au moment de la prĂ©paration du biberon ou du change.

Comment prévenir la déshydratation ?

Transporter les biberons dans une boĂźte hermĂ©tique impeccablement propre, les capuchons posĂ©s sur les tĂ©tines. Utiliser des petites bouteilles d’eau minĂ©rales fraĂźchement dĂ©capsulĂ©es. Ne jamais prĂ©parer un biberon Ă  l’avance ni donner un biberon entamĂ© au-delĂ  de 20 minutes de pause, le lait Ă©tant un rĂ©servoir de bactĂ©ries.

Toujours se laver les mains Ă  l’eau et au savon et les sĂ©cher avec du papier de cuisine avant de prĂ©parer le repas de bĂ©bĂ© ou de le changer ou, Ă  dĂ©faut, utiliser un gel hydroalcoolique avant et aprĂšs le change.

Comment soulager bébé ?

BĂ©bĂ© a moins de 6 mois : la gastro impose de consulter en urgence. DĂšs qu’il commence Ă  perdre les liquides, il faut lui donner Ă  boire tous les quarts d’heure un biberon de solutĂ©s de rĂ©hydratation (en vente libre en pharmacie) qui lui apporteront les nutriments vitaux Ă©liminĂ©s dans les selles. Si bĂ©bĂ© vomit, on stoppe le biberon et on lui donne ces solutĂ©s Ă  la petite cuillĂšre. En gĂ©nĂ©ral, tout rentre dans l’ordre au bout de trois ou quatre jours, Ă  condition d’avoir Ă©tĂ© trĂšs vigilants dĂšs les premiers symptĂŽmes.

S.O.S.

Au-delĂ  d’une perte de 10% de son poids, la situation est considĂ©rĂ©e comme grave et l’hospitalisation d’urgence est nĂ©cessaire. Surveillez aussi la fontanelle : si elle est trĂšs creusĂ©e, moins tonique, c’est le signe d’une dĂ©shydratation grave.

À lire absolument