Enceinte, faut-il se faire vacciner contre la grippe ?

La grippe saisonnière n’est pas sans risque pour la femme enceinte : fausse couche, complications cardio-respiratoires, transmission du virus au nouveau-né après la naissance. Le seul remède préventif, c’est le vaccin contre la grippe. Sans pouvoir infectant et sans adjuvant, il est pris en charge à 100% pour les femmes enceintes.

Non, on ne veut pas vous flanquer le bourdon. Mais la réalité, c’est que chaque année, la grippe débarque et peut faire des dégâts chez la femme enceinte et chez les bébés de moins de 6 mois, contaminés par leurs parents. Ne pas en parler pour ne pas créer d’inquiétude, ce ne serait pas juste. Alors, toute proportions gardées, on vous rappelle les risques que génère la grippe saisonnière.

 

Grippe et grossesse : attention !

Oui, la grossesse est une période à risque car le potentiel immunitaire de la femme enceinte est abaissé pour permettre à l’organisme d’accepter le corps étranger que représente le fœtus. En raison de cette immunité a minima, les femmes enceintes qui contractent le virus de la grippe risquent de développer des complications cardio-respiratoires qui nécessitent une hospitalisation et de faire une fausse couche. Quelques études ont également montré que si la future maman est atteinte, le fœtus peut présenter un risque accru d’infections fœtales mais sans risque d’anomalies congénitales. En revanche, après la naissance et au cours des 6 premiers mois, si la maman contracte la grippe et contamine son nouveau-né, cela peut être compliqué pour lui (voire fatal mais cela, heureusement, très rarement).


Vaccination anti-grippale : dangereuse ou pas ?

La principale crainte des futures mamans en ce qui concerne les vaccins, ce sont les adjuvants. Et là, c’est le CRAT (Centre de référence sur les agents tératogènes) qui l’affirme : les vaccins injectables contre la grippe saisonnière sont dépourvus de pouvoir infectant, ne peuvent donc pas générer de séquelles embryo-fœtales et sont aussi dépourvus d’adjuvants. Il n’y a donc pas d’aluminium dans ce vaccin qui peut protéger la future maman et son bébé d’un virus qui est loin d’être anodin. La vaccination peut être réalisé à n’importe quel moment de la grossesse sans souci.

Les précautions à prendre quand on refuse la vaccination pendant la grossesse

Bien que ce vaccin soit sans danger, selon les experts du CRAT, vous ne voulez pas vous faire vacciner en raison de votre état ? Il faudrait alors qu’au moins tous vos proches le soient afin de limiter les risques de contamination pendant votre grossesse et autour de bébé s’il a moins de 6 mois. En période de pic de la grippe saisonnière, la sagesse impose d’éviter les lieux très publics comme les transports en commun, les supermarchés et les restaurants (surtout avec bébé) et de se laver les mains aussi souvent que possible.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire