Se faire vacciner enceinte, une priorité pour la santé de bébé ?

Votre bout de chou est très fragile les premières semaines et très sensible à son environnement. Jusqu’à ses deux mois, pas de vaccin pour lui ! Il faut donc penser à le protéger autrement, et cette protection passe par la vaccination de maman lorsqu’elle est enceinte. Des chercheurs du Collège de Médecine Baylor à Houston ont réalisé une étude afin de déterminer quelles étaient les conséquences de la vaccination chez une femme enceinte sur bébé.

 

Un acte médicalement contrôlé

De nombreux stéréotypes circulent sur le vaccin. Enceinte prend-on un risque en se vaccinant ? On a peur d’injecter au fœtus des produits qu’il ne supporterait pas, de lui faire plus de mal que de bien. Les chercheurs ont choisi 48 femmes qui ont accepté de se faire vacciner pendant leur grossesse. 33 d’entre elles ont reçu le vaccin DcaT (vaccin antidiphtérique, anti-coquelucheux, antitétanique), et 15 n’ont reçu qu’un placebo.
Les scientifiques ont tout d’abord noté un point positif : aucune des 33 vaccinées n’ont subi d’effets secondaires, et le vaccin n’a en rien perturbé leur grossesse. En effet, toutes les mamans ont donné naissance à des bébés en bonne santé.

 


De la mère à l’enfant

Mieux, le vaccin qui avait été fait à la maman a eu un impact positif sur bébé. Les 33 bébés dont les mamans avaient été vaccinées sont nés avec un taux d’anticorps plus important que les 15 autres nouveaux-nés. Bébé est ainsi protégé dès sa naissance.
Attention toutefois à ne pas se précipiter sur tous les vaccins à votre portée. Les chercheurs précisent dans leur recherche qu’on ne peut pas généraliser le résultat d’une quarantaine de femmes à la planète entière. Ils ont beau être fiers de leur découverte, qui pourrait, à terme, être un excellent moyen pour protéger les nourrissons, ils ne peuvent agir sans être tout à fait certains d’eux. Il faut élargir le panel, multiplier les tests pour tout vérifier, car la sécurité de bébé passe avant tout ! On attend de voir les prochains résultats, même si ceux-ci sont déjà encourageants.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire