Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Coronavirus et grossesse : ce qu’il faut savoir

  • Coronavirus et grossesse : ce que disent les quelques données disponibles
  • Comparaison : avoir la grippe et être enceinte
  • Coronavirus et grossesse : comment réduire le risque d'infection ?
  • Que faire si vous attendez un bébé et que votre partenaire présente les symptômes ? 
  • Que faire si vous présentez des symptômes de type grippal pendant la grossesse ?
  • Coronavirus pendant la grossesse et transmission au bébé, que faut-il savoir ?

Nouveau point sur le coronavirus les futures mamans ! Hier soir, vous avez peut-être regardé la télévision comme nous, Emmanuel Macron a prononcé une allocution solennelle entièrement dédiée à la crise du coronavirus. Il y a détaillé les premières mesures fortes pour lutter contre le virus : tout d’abord protéger les personnes fragiles qui doivent éviter au maximum les contacts en restant chez elles, les proches doivent également ne plus rendre visite temporairement aux plus âgés. Les crèches et les écoles ainsi que les collèges, lycées et universités seront fermés dès lundi jusqu’à nouvel ordre pour éviter la propagation du virus (il va falloir s’organiser, à la rédaction comme vous il va falloir que l’on gère nos familles et pas facile, si vous avez des solutions n’hésitez pas à laisser des commentaires, à nous interpeller sur les réseaux sociaux, nous sommes sûres que les mamans et futures mamans de Neuf Mois seront ravies d’avoir des bons plans face à cette crise pour se protéger et gérer leur quotidien). A savoir par contre pour le monde des soignants : un service de garde exceptionnel sera mis en place dans les régions pour les personnels soignants. Les moyens matériels et humains vont être mobilisés au maximum au sein de l’hôpital pour faire face à cette crise.

Dans cette même optique, les salariés sont invités à privilégier le télétravail quand cela est possible. Des dispositifs d’indemnisation pour les entreprises et les travailleurs vont être mis en place. La trêve hivernale sera reportée de deux mois. Au niveau international et européen une coopération doit également se mettre en place. Enfin, le chef de l’état a tenu à préciser que de nombreux programmes de recherche étaient en cours. Quant aux élections municipales, elles restent maintenues.

Pour nos futures mamans, que savons-nous exactement des effets du coronavirus sur la grossesse ? « Pas grand-chose, à vrai dire, car il s’agit d’une infection très récente et les données sur le virus et ses retombées sont encore trop peu nombreuses » explique la gynécologue italienne Brunella Guerra, responsable du service des maladies infectieuses pendant la grossesse au Policlinico Sant’Orsola Malpighi de Bologne. Neuf Mois a fait le point.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Les coronavirus représentent une famille particulière de virus. Ils peuvent être inoffensifs ou pathogènes pour l’Homme. Ils sont responsables de rhumes, mais aussi de maladies respiratoires sévères comme par exemple le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère). Le coronavirus qui sévit actuellement est responsable de la maladie à COVID-19. Le virus a fait son apparition en décembre 2019 en Chine dans la province de Wuhan et le virus et la maladie associée étaient jusque-là inconnus.

Coronavirus et grossesse : ce que disent les données disponibles

Il n’existe actuellement qu’une seule étude spécifiquement consacrée à l’analyse des caractéristiques cliniques et des résultats de l’infection Covid-19 pendant la grossesse : elle a été publiée dans la revue médicale Lancet et porte sur neuf femmes au troisième trimestre de la grossesse hospitalisées fin janvier à l’hôpital Zhongnan de Wuhan, l’épicentre de la nouvelle épidémie de coronavirus. Parmi les symptômes figuraient la fièvre, jamais supérieure à 39° C et, dans certains cas, la toux, le mal de gorge ainsi que des douleurs musculaires. Toutes ont été diagnostiquées avec une nouvelle infection du coronavirus, mais aucune n’a développée de pneumonie et n’a eu besoin d’une ventilation mécanique.

Dans deux cas sur neuf, il y avait des signes de stress fœtal, dans deux autres cas, une rupture prématurée de la poche. Tous les bébés ont été mis au monde par césarienne et tous vont très bien. L’ indice d’Apgar à chaque fois a été supérieur à 8, une minute après la naissance (une valeur qui indique que le bébé va bien). Enfin, les tests effectués n’ont révélé aucun cas de transmission du virus de la mère au nouveau-né par le placenta.

C’est une bonne nouvelle, bien sûr, qui indique que, dans les neuf cas, l’infection n’a pas eu de conséquences particulièrement négatives pour les mères et les enfants. Mais attention : comme le souligne un commentaire d’une autre revue médicale importante, le New England Journal of Medicine, il est encore trop tôt pour en tirer une quelconque analyse, en effet, les cas analysés sont trop peu nombreux. « Pour parvenir à des conclusions définitives, nous devons attendre les prochaines études ».

C’est quoi la différence entre la grippe et coronavirus ?

 « En attendant d’avoir de réelles études, il est important de ne pas trop baisser la garde, aussi parce que nous savons que la femme enceinte est naturellement plus sensible aux infections, son système immunitaire étant un peu plus faible que la moyenne », explique le docteur Guerra.

C’est la raison pour laquelle, ces dernières années, une attention croissante a été accordée aux risques qui peuvent survenir pendant la grossesse lorsque l’on contracte une maladie que l’on considère souvent comme banale, à savoir, la grippe. « Chez les femmes enceintes qui contractent le virus de la grippe, les risques de complications respiratoires telles que la pneumonie, mais aussi d’infections généralisées et de déshydratation sont plus élevés », résume le gynécologue. « Et augmentent également les risques de naissance prématurée, de retard de croissance du fœtus, et même d’avortement ».

D’autre part, nous savons que des complications similaires ont été observées lors des épidémies de deux autres pneumonies dues à de nouveaux foyers de coronavirus ces dernières années : le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère, également apparu en Chine en 2002-2003) et le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient, apparu en Arabie Saoudite en 2012). Comme le rappelle la page d’information sur les coronavirus et la grossesse des Centres américains de contrôle des maladies (CDC), les femmes enceintes qui ont contracté le SRAS et le MERS ont montré des risques plus élevés de complications pour elles-mêmes ou pour leurs enfants. « C’est pourquoi », conclut M Guerra, « bien que les quelques données disponibles jusqu’à présent sur le Covid-19 soient rassurantes, il n’est pas impossible d’imaginer qu’il puisse y avoir des risques spécifiques ici aussi.

Comment se propage le coronavirus ?

Le virus peut se transmettre via des gouttelettes contaminées (postillons, gouttelettes nasales…) quand une personne tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent contaminer les surfaces inertes et peuvent ainsi contaminer indirectement. Actuellement les experts ne savent déterminer la durée de survie du virus sur les surfaces inertes (quelques heures à quelques jours). Certaines personnes peuvent être contaminantes alors qu’elles ne présentent pas ou peu de symptômes.

Coronavirus et grossesse : comment réduire le risque d’infection ?

Les stratégies à suivre pour réduire le risque d’infection par Covid-19 sont les mêmes que celles à suivre pour réduire le risque de toute infection virale respiratoire, telle que la grippe  :

  • Se laver les mains souvent et bien : de cette façon, les particules virales recueillies autour sont éliminées et le risque de les porter au nez et à la bouche est réduit ; il faut donc se laver les mains au savon une bonne minute en n’oubliant pas les espace interdigitaux, et si il y a impossibilité de se laver les mains au savon (qui reste le meilleur moyen de se protéger contre les virus) on peut utiliser une solution hydro-alcoolique en prenant soin de bien l’utiliser.
  • Évitez tout contact étroit avec des personnes présentant des symptômes respiratoires (toux, rhume) : il faut se tenir à plus d’un mètre des personnes souffrantes pour éviter la contamination par des gouttelettes contaminées.
  • Si possible, évitez les endroits très fréquentés.
  • Évitez de serrer les mains et ou de pratiquer la bise pour diminuer le risque de contamination.
  • Évitez de vous toucher le nez et la bouche autant que possible.
  • En cas de fièvre et de symptômes associés, portez un masque de protection (le port du masque quand on est en bonne santé n’est absolument pas utile) et tenez vous à 1 mètre de votre entourage. Appelez le médecin et restez autant que possible chez vous. Aérez très régulièrement votre domicile. Toussez et éternuez dans votre manche et jetez vos mouchoirs jetables.

Que faire si vous attendez un bébé et que le papa a les symptômes ?

« Précisément, parce qu’il est important de se protéger non seulement du nouveau coronavirus, mais aussi de la grippe, il est important pour la femme enceinte de limiter les contacts étroits avec son partenaire si celui-ci développe des symptômes respiratoires tels que la toux et le rhume », suggère Guerra. Il ne s’agit pas de déménager, mais d’éviter le contact étroit avec les émissions respiratoires (c’est pourquoi l’utilisation du masque par le partenaire pourrait également être utile) et de désinfecter les surfaces de la maison.

Évidemment, si votre partenaire a récemment séjourné dans les zones touchées par la propagation du virus (à l’étranger, mais aussi en Italie) ou s’il a été en contact étroit avec une personne de ces zones, n’hésitez pas à vous rendre à l’hôpital ou à appeler le samu au 15.

Que faire si vous présentez des symptômes de type grippal pendant la grossesse ?

« Signalez-le à votre médecin de famille ou à votre gynécologue, car même la grippe – et pas nécessairement le coronavirus – pourrait s’avérer problématique », prévient le docteur Guerra. Il est évident que cela ne va pas nécessairement se produire : nous parlons de risques, pas de certitudes. Dans tous les cas, si vous présentez des symptômes grippaux il faut prendre en charge la fièvre rapidement appelez votre médecin.  

Si vous présentez des symptômes et que vous êtes également soupçonné d’avoir contracté le Covid-19 parce que vous avez été dans des zones où le virus a déjà été signalé, ou en contact étroit avec des personnes qui y ont été, l’indication est toujours la même : contactez le 15 ou le 18. Les opérateurs vous donneront toutes les instructions sur la manière de vous comporter.

Quels sont justement les symptômes du coronavirus ?

Les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. A cela peuvent s’associer d’autres symptômes comme une congestion nasale, des maux de gorge ou encore une diarrhée. Dans la grande majorité des cas (80%), il n’y a pas besoin de traitement particulier et la guérison est spontanée. En revanche, une personne sur six peut développer des symptômes plus graves comme une dyspnée ou difficultés respiratoires. Les personnes fragiles comme les personnes âgées ou les personnes présentant des problèmes de santé, sont plus concernées.

Coronavirus pendant la grossesse et transmission au bébé, que faut-il savoir ?

Si la future mère a contracté le virus, celui-ci sera-t-il transmis au fœtus ? Pour le moment les premières données disponibles sont négatives et il semble que même dans le cas du SRAS et du MERS, il n’y ait pas de transmission à travers le placenta. Et comme le soulignent les CDC d’Atlanta, le SRAS et le MERS n’ont pas non plus été documentés pour être transmis in utero. 

Cependant, aucune information n’est définitive, même en ce qui concerne l’éventuelle transmission par le canal vaginal : même l’analyse des neuf cas de Wuhan n’est pas indicative en ce sens, car par précaution, il a été choisi de pratiquer une césarienne pour tous. Évidemment, si la mère est porteuse du coronavirus, il est toujours possible qu’une transmission très précoce au nouveau-né se produise par les voies respiratoires.

Les enfants sont- ils touchés par le coronavirus ?

Les enfants sont épargnés par le coronavirus, les études qui paraissent sur le sujet sont formelles, il n’y a pas de victimes de moins de 10 ans et les enfants touchés ne présentent que peu de signes. Les enfants de moins de 15 ans sont susceptibles d’être moins touchés que les adultes, précise la revue scientifique jama (sur plus de 72 000 cas, on comptait seulement 2 % d’enfants et adolescents.

Pourquoi demander à vos proches de limiter les contacts avec vous femmes enceintes ?

Les femmes enceintes sont des personnes fragiles, tout comme les personnes âgées ou les personnes atteintes de maladies chroniques. Il est important de limiter les contacts physiques, ne plus faire la bise, ni de se serrer la main. Pour tous les habitants résidant dans les zones à risque, il est recommandé de limiter grandement les déplacements et les contacts avec ces personnes fragiles et les lieux où elles se rendent : hôpitaux, maternités, centres médicaux.

Quel est l’actualité à retenir sur le coronavirus ?

Dans le point actualité du 01 mars (20 heures), on dénombre en France 191 cas de coronavirus Covid 19.


Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon a également précisé que la France était dans une situation de mosaïque épidémiologique avec des situations très différentes selon les départements.

Dans le monde, on compte 88 257 contaminations et 2996 décès ce qui équivaut à un taux de mortalité de 3.4%.

Selon le ministère de la santé et des solidarités, on compte actuellement depuis le 24 janvier 2020 2876 cas et 61 décès en France.

Pour toute information, contactez le 0800 130 000

Le gouvernement communique sur le Coronavirus et nous donne les mesures à suivre et le point sur la situation 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Sources :

CDC

Royal College of Obstetricians of Gynaecologists

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.