5 réflexes pour lutter contre la dépression saisonnière enceinte cet hiver

Quand on est enceinte, les hormones sont en effervescence et nous font facilement passer des rires aux larmes. Quand l’hiver approche, la baisse de luminosité à tendance à jouer sur la production hormonale et nous faire baisser un peu le moral. Voici donc quelques conseils pour passer cette période sans démoraliser.

Quand la baisse de luminosité joue avec nos hormones de femme enceinte

Ça y est, les jours diminuent et la luminosité diminue. On se sent plus fatiguée voire même lasse. On arrive même à culpabiliser : on est enceinte et pourtant on a un petit vague à l’âme et une petite perte d’énergie. Dans certains cas ce petit blues peut se transformer en véritable dépression appelée dépression saisonnière ou dépression photosensible. En cause : les hormones bien sûr ! La lumière joue un rôle important dans les cycles hormonaux et quand celle-ci diminue, certaines hormones sont moins régulées. Résultat : les hormones comme la mélatonine, responsable des cycles du sommeil sont moins régulées, ce qui nous fait perdre notre énergie.

Réflexe n°1 : enceinte, on ne culpabilise pas !

Il faut savoir que la dépression saisonnière touche plus souvent les femmes que les hommes et les femmes enceintes ne sont malheureusement pas épargnées. Surtout ne restez pas dans votre coin en pensant que vous n’avez pas le droit d’avoir une baisse de régime car vous êtes enceinte. La première chose à faire est d’en parler sans retenue en à votre médecin.

Réflexe n°2 : on essaye la luminothérapie, efficace contre toutes les dépressions

La luminothérapie consiste à effectuer des séances où l’on s’expose à une lumière qui mime celle du soleil mais qui n’est pas dangereuse car dépourvue d’UV. L’avantage de ce traitement est double : il permet de traiter tout les types de dépressions et est sans effet secondaire pour bébé, contrairement à certains médicaments psychiatriques.

Réflexe n°3 : enceinte, on entame une thérapie comportementale pour des résultats sur le long terme

Les thérapies comportementales sont aussi très efficaces pour lutter contre cette petite dépression hivernale. Elles permettent de lutter efficacement contre les pensées négatives qui peuvent nous envahir et sont utiles pour trouver des clés pour combattre cet état de déprime.


Réflexe n°4 : on sort, on marche pendant la grossesse !

Une des solutions les plus efficaces reste de prendre l’air le plus régulièrement possible pour profiter de petits rayons lumineux. La marche est indiquée pendant la grossesse car elle permet de se maintenir en forme et permet aussi de lutter efficacement contre ce spleen naissant. N’oubliez pas de prendre de l’écran total car parfois les rayons lumineux sont plus forts qu’on ne le pense.

Réflexe n°5 : enceinte, on mange équilibré !

L’alimentation joue un rôle fondamental dans le bien-être. Une alimentation riche en vitamines et oligoélément permet de mieux lutter contre les petites dépressions hivernales. Privilégiez les fruits et légumes frais (et bien nettoyés) et faites le plein de céréales, d’oléagineux et de fruits secs pour booster votre énergie pendant la grossesse.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire