L’aquagym prénatale : 10 bonnes raisons de se jeter à l’eau

Enceinte, on se moque soi-même de son profil de baleine parfois…. Raison de plus pour filer se mettre à l’eau, tester l’aquagym prénatale et s’alléger un peu pour se transformer en sirène ! Les explications de Monique Merran-Champion, sage-femme et présidente de l’Association Nationale de Natation et Maternité.

Enceinte, l’aquagym prénatale on peut toutes en profiter

Que l’on sache ou pas nager, la gymnastique prénatale en piscine convient à toutes les femmes enceintes. A partir de 4 mois et demi de grossesse et jusqu’au terme. Les séances se déroulent en général dans le petit bassin, donc même les phobiques de l’eau peuvent participer sans souci. Il faut juste fournir une attestation médicale d’aptitude à la pratique de cette aquagym pour future maman.

Pendant la grossesse, ce sport permet de retrouver confiance

Pour les futures mamans qui ont peur de l’eau, les séances de gymnastique prénatale sont une bonne chose car cela permet de se réconcilier avec l’élément liquide. Lors des quelques séances qui se déroulent dans le grand bain, la future maman dispose d’un matériel de soutien sécurisant. Beaucoup de jeunes femmes ne sachant pas nager avant leur grossesse décident d’apprendre après la naissance.

On peut pratiquer l’aquagym prénatale en couple

La gymnastique prénatale s’adresse également au futur papa. En participant aux séances, le futur papa et son bébé pourront créer des liens. De plus, les futurs papas qui assistent à ces séances se révèlent plus sereins et mieux préparés à l’accouchement. Et puis, en dehors des cours, le futur papa peut aider sa compagne à pratiquer les exercices en piscine pour maintenir l’entraînement et surtout la sensation de détente.

On se sent légère comme une plume quand on pratique ce sport enceinte

Quand la grossesse avance et que les kilos pèsent lourd, la détente en piscine permet de ressentir un vrai soulagement. Immergée, on ne pèse plus qu’un dixième de son poids quand on est allongée. Et on ressort de la piscine toute revigorée.

Grâce à l’aquagym prénatale, on souffre moins d’oedèmes aux jambes

Les séances en piscine favorisent une bonne circulation sanguine, ce qui évite une bonne part des oedèmes autour des chevilles ainsi que la sensation de jambes lourdes pendant la grossesse.

On apprend à respirer pour le jour J

Dans toute pratique sportive, la respiration est le point clé du succès, tout comme lors de l’accouchement. La pratique de l’aquagym pour future maman est donc idéale pour apprendre à bien respirer le jour J. Sous l’eau, avec la résistance naturelle du milieu aquatique, on peut apprendre à expirer beaucoup plus longuement. Ce qui permet de reprendre une inspiration plus profonde et plus complète par la suite.


Enceinte, on se muscle en douceur avec l’aquagym prénatale

Une séance de gym prénatale prévoit différentes séries d’exercices pour travailler la respiration, mais aussi les étirements des ligaments du bassin pour éviter les douleurs en fin de grossesse, des exercices doux de musculation pour préparer le travail du périnée et l’expulsion en tonifiant ses muscles, et un travail de l’équilibre, bien nécessaire pour éviter les chutes mais aussi les maux de dos. Pour les futures mamans sportives qui ont dû mettre en veilleuse leur pratique sportive, c’est un bon exutoire. Pour les autres, c’est une approche ludique du sport qui les incitera sans doute à adopter ensuite une activité physique.

Voir Aussi

On se fait des copines futures mamans

Même si les forums de futures et jeunes mamans sont désormais incontournables et bien utiles, rien ne vaut le contact direct. Au cours de gym prénatale, on se fait des copines enceintes comme nous et qui habitent en général le même quartier, ou tout au moins la même ville. On se crée ainsi un réseau qui pourra être utile par la suite pour partager des astuces ou se rendre mutuellement des services pour faire garder bébé.

Avec l’aquagym prénatale, on bénéficie d’une ambiance moins médicalisée

Le cours de préparation à l’accouchement en piscine, qui débute toujours par une mesure de la tension artérielle, permet de bénéficier de l’encadrement par une sage-femme dans un environnement moins médicalisé donc moins stressant.

On est remboursée par la Sécurité Sociale si on pratique ce sport enceinte

La gymnastique prénatale en piscine est prise en charge à 100% dans la limite des tarifs de base de l’Assurance Maladie à condition que le cours soit assuré par une sage-femme. Le seul coût restant à charge de la future maman étant le prix d’entrée à la piscine. Si les cours ont lieu dans une piscine privée, il peut y avoir une avance de fonds à faire pour payer les cours, mais la sage-femme fournit alors une feuille de soins pour obtenir le remboursement à l’assurance maladie.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire