Neufmois.fr » Grossesse zen » BeautĂ© » Enceinte, je veux garder des cuisses de star !

Enceinte, je veux garder des cuisses de star !

Lorsqu’on est enceinte, on s’amollit de partout si on n’y prend pas garde. Le sport Ă©tant dĂ©conseillĂ© Ă  haute dose, comment garder de jolies cuisses pendant la grossesse ? Le point sur les exercices permis en attendant bĂ©bĂ©, avec Karen Burki, coach sportif.

Marcher le plus souvent possible
Le poids du fœtus et le volume sanguin qui augmentent progressivement dilatent les veines et le sang circule mal. L’oedème apparaît souvent, surtout si le baromètre est à la hausse. Mal irrigués donc moins bien oxygénés, les muscles se fatiguent et des crampes apparaissent. Et le poids de bébé peut nous gêner pour mettre un pied devant l’autre, surtout si sa position provoque une compression du nerf sciatique. Forcément, on n’a pas envie de sortir et d’enfiler des kilomètres. Et pourtant, c’est indispensable. Deux promenades de trente minutes chacune en respirant profondément par l’abdomen, nous feront le plus grand bien et maintiendront nos gambettes en forme et en formes, pendant la grossesse. Et on opte toujours pour les escaliers, sauf interdiction formelle du médecin. Côté équipement, pas de talons hauts ni de chaussures pointues et trop étroites. Une bonne paire de mocassin en cuir souple, avec un petit talon de 4 cm est idéale. De même, on enfile des vêtements amples, qui ne serrent pas la taille, les cuisses ni les chevilles. Indispensable pour éviter de bloquer la circulation sanguine et de se retrouver avec un oedème des membres inférieurs. Déjà qu’on y est déjà sujette pendant la grossesse, pas la peine d’ajouter des circonstances aggravantes !

Mettre les jambes en l’air
Deux fois par jour, on s’installe face à un mur et on lève les jambes en appui, en faisant des mouvements de chevilles en cercles ou en talons-pointes pendant dix minutes. Rien de tel pour venir à bout de l’oedème. Une fois bien étirée, on place une chaise devant soi. En se tenant bien droite, on prend appui d’une main du le dossier du siège. On serre les fesses et on essaie de rentrer le ventre sans forcer – on est enceinte tout de même ! – en position de poussée des hanches. On soulève la jambe droite vers l’arrière et sur le côté, le pied pointé à environ 10 cm du sol. On contracte les muscles avant et arrière des cuisses et on maintient la position en comptant jusqu’à dix. A faire trois fois ainsi puis à répérer en fléchissant le pied pour étirer la jambe jusqu’au talon. On change de jambe et rebelote.

Serrer les cuisses
Pour galber l’intérieur des cuisses qui a une fâcheuse tendance à se gondoler pendant la grossesse, on prend un ballon de 10 à 15 cm de circonférence. Assise au bord d’une chaisse, dos bien droit, on place le ballon entre les genoux et on le maintient en place en appuyant avec l’intérieur des cuisses. On presse le plus fort possible, on maintient la position pendant dix secondes et on relâche la contraction tout en gardant le ballon en place. Un exercice simple à faire au moins quatre fois tous les jours.
 

À lire absolument