Enceinte : mes menus zéro aigreurs d’estomac

En début de grossesse, ou au troisième trimestre, quand bébé commence à prendre de la place et à appuyer sur votre estomac, vous pouvez souffrir d’aigreurs plus ou moins fortes. Rien de grave certes mais que c’est désagréable. Heureusement vous pouvez atténuer ce phénomène indésirable en privilégiant certains aliments plutôt que d’autres. Voici quelques idées de menus que votre estomac devrait bien tolérer, élaborés sur les conseils d’Anne-Sophie Abot, diététicienne.

Au petit déjeuner : évitez les jus de fruits si vous avez des aigreurs d’estomac pendant la grossesse !

Remplacez le jus d’orange, très agressif pour l’estomac, par un fruit à croquer. Si vraiment vous ne pouvez pas vous passer de jus de fruits, préférez le jus d’ananas plutôt que le jus d’orange ou de pomme, très acides. Optez pour un thé léger plutôt qu’un café et sans lait bien sûr, lourd à digérer. Vous pouvez glisser quelques tartines avec un peu de beurre et une cuillère de confiture pour la couleur et la gourmandise ou des céréales avec du fromage blanc max 20% de matières grasses. Vous pouvez couper un fruit dedans (un abricot par exemple) pour y apporter un peu de fraîcheur.

Au déjeuner : privilégiez les matières grasses crues

Tout ce qui est gras et épicé va vous en faire baver au moment de la digestion. Donc on évite les charcuteries, les Tex-Mex ou kebab entre collègues. Et pour que l’assimilation des aliments se fasse bien on évite de surcharger le bol alimentaire. Oubliez les repas complets type entrée-plat-fromage-dessert. Fractionnez votre alimentation, mangez plus souvent mais en petites quantités. Par exemple gardez votre dessert et ne le mangez que 2h après. Ce petit en-cas aura le deuxième avantage de vous redonner un coup de fouet pour finir la journée.

Petite idée menu au déjeuner pour éviter les aigreurs d’estomac pendant la grossesse

Optez pour une petite salade fraîche avec des crudités (pelez et épépinez vos tomates si vous le pouvez elles passeront mieux), sans vinaigrette bien sûr, ni oignon ou échalote. Mais avec une sauce fromage blanc ciboulette par exemple. Pour le plat, choisissez une viande grillée ou un poisson en papillote avec des petits légumes vapeurs relevés d’un filet d’huile d’olive crue au dernier moment.

A noter pour donner du goût à vos plats : ciboulette, persil et estragon sont faciles à digérer (mais lavez-les soigneusement avant !). Les sauces soja ou nuoc nam sont également très douces. Vous pouvez même oser quelques gouttes de crème de vinaigre balsamique dans votre salade.

Et la note sucrée me direz-vous ? Vous l’aurez… mais plus tard. Laissez le temps à votre estomac d’assimiler tout ce que vous venez de lui donner. Mais rien ne vous empêche de vous octroyer un petit en-cas deux heures après, à base de fruit, d’un yaourt ou même d’une petite glace (surtout pas artisanale). Mais sans opter pour la coupe trois boules avec supplément chantilly et coulis de caramel (ça, c’est vous qui voyez…)


A l’apéro : du pop-corn en guise de cacahuètes pour les futures mamans !

Un apéritif entre amis et vous vous dites que non seulement vous serez la seule à ne pas boire mais qu’en plus vous ne pourrez rien avaler de peur de le payer une demi-heure après. Pas de panique. Commandez ou préparez une grenadine (on  évite toujours les jus de fruits et le sirop de menthe est déconseillé, tout comme les boissons gazeuses quelles qu’elles soient !) avec beaucoup de glaçons et un parapluie pour faire joli. Remplacez les cacahuètes et autre cochonnerie bien grasse par du pop-corn ou à défaut des bretzels (mais gare à l’abus de sel !). Des bâtonnets de crudités (chou-fleur, concombre, carotte) avec une sauce fromage blanc donneront de la couleur à votre apéro.

Au dîner : la sauce tomate est votre ennemie si vous avez des aigreurs d’estomac pendant la grossesse

Beaucoup trop acide pour l’estomac la sauce tomate est à proscrire de plats de pâtes ou de riz. Préférez un bouillon cube dans l’eau de cuisson pour leur donner un peu de goût ou, après cuisson, un filet d’huile d’olive sur les pâtes ou un filet de sauce soja sur le riz.

Idée menu pour lutter contre les aigreurs d’estomac pendant le dîner

En entrée, optez pour une part de melon. Suivi d’un œuf coque ou mollet avec un peu de sel et accompagné de pommes de terre en robe des champs ou vapeur. En dessert un yaourt si vous préférez les laitages mais pas au lait entier ! Ou une poire pochée trois minutes dans l’eau bouillante à laquelle vous ajouterez une cuillère de confiture de framboise ou de caramel au beurre salé pour la gourmandise.

3 conseils bien pratiques à retenir pour lutter contre les aigreurs d’estomac enceinte

  • Faites une petite collation. Tous les fruits sont permis sauf les agrumes évidemment. Envie de chocolat ? Pour celles d’entre vous qui souffrez d’aigreurs d’estomac intenses, le chocolat n’est vraiment pas recommandé. C’est triste, c’est vrai, surtout pour les accros mais vous pouvez vous rabattre sur une barre de céréales allégée aux pépites de chocolat du type Spécial K.
  • Préparez vous-même vos déjeuners. Pas toujours évident quand on est au bureau de trouver une salade sans vinaigrette ou un sandwich qui ne soit pas bourré de mayonnaise. Alors mieux vaut prendre un quart d’heure la veille au soir pour vous préparer une bonne « gamelle ».
  • Mâchez consciencieusement. Pensez à bien mastiquer vos aliments, cela facilitera le travail de votre estomac et sollicitera moins les sucs gastriques. Même si vous n’avez pas beaucoup de temps pour déjeuner ne vous bourrez pas le plus vite possible. Mangez un de vos plats, le plus consistant (si vous êtes au restaurant du coin, commandez juste un plat ou une salade), vous mangerez la suite après la réunion de 13 heures et le dessert après celle de 15 heures.
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire