10 astuces pour éviter les fringales enceinte

Depuis que vous êtes enceinte, vous avez l’impression d’avoir un estomac sans fond. Deux heures à peine après avoir terminé votre repas, voilà que la faim se fait de nouveau sentir. Et fatalement, vous vous jetez sur le frigo et videz tous les placards. Que vous soyez fan de salé ou de sucré, voici quelques astuces pour limiter les dégâts au niveau de la prise de poids.

Comment faire pour éviter les fringales enceinte ?

Le Dr Patricia Laforge, médecin nutritionniste et diabétologue, rappelle avec raison qu’il ne faut surtout pas sauter de repas. «Nous sommes programmés pour manger matin, midi et soir. Il est aussi possible de s’accorder une collation pour le goûter». Mais, elle est consciente que la vie moderne et les rythmes des unes et des autres fait qu’il n’est pas toujours aisé d’instaurer cet équilibre. Alors, quitte à craquer, quels aliments autorisés pendant la grossesse sont à privilégier ?

Plus c’est gras et sucré, moins cela est rassasiant pour lutter contre les fringales enceinte

Alors, même s’il est possible de se faire plaisir en optant pour une viennoiserie ou une barre aux céréales, vous l’aurez compris, il n’est pas question d’en manger à toutes les heures de la journée. Le Dr Patricia Laforge vous invite lors de vos fringales à mettre l’accent sur les protéines, les sucres lents ou encore les produits laitiers riches en calcium.

L’Index glycémique bas est votre meilleur ami

Pour les diététiciennes Julie Delorme et Marie-Laure André, il n’y a pas de mystère : pour lutter contre les petits creux sans remord, il est indiqué de s’orienter vers des aliments à l’index glycémique bas comme les légumes, la plupart des fruits ou encore les légumineux type haricots blancs par exemple. Et surtout, avant de vous attaquer à votre encas, elles donnent le même conseil : boire un grand verre d’eau.

En mode H2O pour tromper la faim pendant la grossesse

« Il arrive que certaines personnes aient du mal à discerner la faim de la soif », explique Marie-Laure André. Elle ajoute : «Boire de l’eau peut permettre de faire passer un petit creux». Et dans ce cas, tout est permis : thé, eau pétillante et même aromatisée… mais non sucrée. Julie Delorme insiste sur ce point : «Il faut choisir des eaux avec des arômes».

Des lentilles persillées contre la carence ferrique pendant la grossesse

Le top : une salade de lentilles avec une vinaigrette. « Elles sont riches en fer et pendant la grossesse, on a un besoin accru », explique Julie Delorme. Le petit plus de la diététicienne : ajouter du persil. En effet, ce dernier riche en vitamine C aide à fixer le fer !

Des blettes ou des épinards pour faire le plein de folates enceinte

Riches en vitamine B9 et faisant partie de la famille des antioxydants, ces légumes sont à consommer sans modération tant qu’ils sont naturels, sans ajouts de sel ni de matières grasses. Ça cale et ça dope les apports en acide folique, essentiels au premier trimestre de la grossesse et très conseillés ensuite.


Des protéines coupe-faim

On vous le disait plus haut, les protéines restent vos alliés. «Une tranche de blanc de poulet ou de dinde, du jambon ou du thon glissé entre deux tranches de pain complet vous permettra d’attendre sereinement le prochain repas», rappelle le Dr Patricia Laforge.

Des œufs durs pour bien mastiquer

Toujours dans la case protéines, pensez aux œufs durs. Marie-Laure André les conseille davantage sous cette forme qu’en omelette ou brouillés pour une question de mastication. En effet, bien mâcher participe au rassasiement. «C’est pourquoi on préférera manger une pomme plutôt que de boire un jus de pomme par exemple», déclare-t-elle. Du coup, ne lésinez pas sur les aliments à croquer : radis, carotte, tomate cerise et compagnie, à condition de les avoir préalablement bien lavés.

Voir Aussi

Un laitage et des fruits secs pour les femmes enceintes qui ont le bec sucré

Nos trois expertes sont unanimes, les produits laitiers peuvent vraiment vous aider à venir à bout de vos fringales. Ce n’est pas pour rien qu’ils figurent en bonne position au sein des régimes hyper-protéinés. Mais abandonnez l’idée de vous rabattre sur un fromage blanc 0 %. La collation idéale : un yaourt nature ou aux fruits accompagné de trois à quatre abricots secs (ne pas en abuser, ils sont très sucrés) feront bien l’affaire pour un quatre heures gourmand, selon le Dr Patricia Laforge.

Des amandes pour faire le plein en fibres et calcium pendant la grossesse

Une dizaine d’amandes et un fruit (ou un yaourt) constituent une excellente collation, d’après Marie-Laure André. Eh oui, les amandes sont riches en protéines et en fibres. De plus, elles contiennent également un peu de calcium. Et elles sont réputées pour faire baisser le pic d’insuline et donc faire effet de coupe-faim.


Des fruits riches en pectines

Pour Marie-Laure André, les fruits riches en pectine (pomme, banane, cerise, raisin, mûres, abricots, myrtilles…) doivent figurer en saison aux menus et collation de la femme enceinte. Outre leur intérêt vitaminique, ces fruits ont un pouvoir gélifiant et se gorgent d’eau. Du coup, ils ont un réel effet coupe-faim. Mais, comme tous les fruits, ils sont caloriques car sucrés : donc, pas question d’en abuser !

A lire pour aller plus loin…
Julie Delorme : www.delormenutrition.com
Marie-Laure André : L’index glycémique, guide minceur et santé, éditions Jouvence

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire