10 astuces pour que le futur papa s’investisse plus dans votre grossesse

Au royaume des papas, il existe plusieurs catégories de pères. Les motivés : ils sont à l’affût et aux aguets sur tous les aspects de votre grossesse à tel point qu’ils en sont parfois énervants. Ensuite vient la catégorie des pragmatiques, eux se posent les bonnes questions mais sont un peu trop terre à terre parfois, un peu de magie non mais ! Quant à la troisième catégorie, elle rassemble les papas distants, ceux qui ne se sentent peut-être pas encore papa et qui ont du mal à s’imaginer que dans votre ventre se cache une nouvelle vie. Peu importe la catégorie dans laquelle se trouve le futur papa de votre bébé, voici 10 conseils pour l’aider à s’investir un peu plus dans votre grossesse pour que lui aussi se sente comme un vrai papa.

Laissez le futur papa prendre rendez-vous pour les échographies

Le papa motivé n’aura pas besoin de vous pour prendre rendez-vous au cabinet médical, il sera déjà au taquet en attendant le top départ. Le papa pragmatique, lui, pensera que vous avez déjà sûrement pris rendez-vous toute seule. Pour éviter ce scénario, demandez-lui de prendre rendez-vous à votre place en arguant qu’il aura l’autorité que vous n’avez pas au téléphone, ce qui pourra vous permettre d’avoir un rendez-vous rapidement. Là il sera au courant du rendez-vous, donc il serait normal qu’il soit présent. Quand au papa distant, tentez le subterfuge en prétextant une surprise et emmenez-le au cabinet médical.

Demandez au futur père de votre enfant des informations sur votre grossesse

Le motivé a déjà passé trois nuits complètes sur internet pour glaner toutes les informations et déjouer tous les dangers de la grossesse. Rien ne lui échappe : toxoplasmose, nécessité de l’amniocentèse, vitamines nécessaire à la grossesse, il sait déjà tout. Le futur papa pragmatique ne sait même pas que ça existe, pour lui être enceinte c’est un état naturel et puis tant que vous êtes en bonne santé c’est bon. Si vous voulez capter son attention, faites votre regard de biche et demandez-lui : « tu crois que c’est grave ? », il ira direct se renseigner. La méthode est aussi conseillée pour les papas distants mais de manière plus intensive, essayez tout de même de rester subtile, n’allez pas à la confrontation ça risquerait de provoquer l’effet inverse de ce que vous souhaitez.

Impliquez-le chez la sage-femme

Dans ce contexte, le papa pragmatique se dit qu’il est surtout là pour le soutient moral car après tout les vagins, le spéculum, l’échographie, c’est une affaire de femme. Pour l’impliquer demandez-lui son avis régulièrement comme ça il sera obligé d’écouter s’il ne veut pas avoir l’air bête. Le papa motivé aura sans doute une myriade de questions à poser à la sage-femme auxquelles il entend bien avoir une réponse quitte à ne pas vous laisser en placer une. Quant au papa distant, sollicitez-le à participer à la conversation en ponctuant vos phrases d’un « pas vrai chéri ?« , mais n’espérez pas en obtenir plus.

Incitez le futur papa à parler au bébé qui bouge dans votre ventre de future maman

Bon c’est sûr que pour le pragmatique comme le fœtus n’est pas encore né, ce n’est pas vraiment une personne alors parler à un ventre ne n’est pas son truc. Pour détendre l’atmosphère tentez de lancer des blagues au bébé peut-être qu’il attrapera la balle au bond et en sortira lui aussi quelques-unes. Pas de soucis pour le motiver, il a sans doute déjà trouvé un petit surnom pour parler à sa progéniture (« pépin », « mini graine », « petit cœur »). Pour finir, pour motiver le futur papa distant, évitez de lui dire que le bébé ne perçoit rien jusqu’à 18 semaines. Procédez par étapes : demandez-lui ce qu’il dirait à son enfant une fois qu’il sera né. Un petit jeu de rôle qui peut paraître décalé mais qui dans le temps lui permettra de s’adresser au bébé plus naturellement.

Proposez-lui de toucher votre ventre pour sentir bébé bouger

Le motivé n’arrête pas : il veut toucher et sentir, et s’affole au moindre mouvement ou absence de mouvement. Pour le pragmatique, votre ventre c’est surtout une partie de vous qui l’excite au plus au point. Alors jouez-en, demandez-lui de vous masser pour vous détendre, il va adorer la grossesse. Quant au distant, faites-lui la totale avec vos maux de grossesse de toutes les sortes et tendez-lui l’huile de massage à l’heure ou le bébé bouge le plus : toucher un petit pied de bébé l’aidera sûrement à réaliser sa paternité.

Respectez le choix du futur père de vouloir savoir ou pas le sexe du bébé

En général, le futur papa motivé veut tout savoir, comme ça il peut choisir un prénom, préparez la chambre du bébé dans la foulée et lui acheter un tas de vêtements. Dans ce cas de figure le pragmatique aussi veut savoir, pour pouvoir anticiper les choses mais il aimerait aussi vivre encore un peu en tant que couple avant d’être envahi par ce bébé qui est là sans l’être vraiment. Il préférera sans doute parler du « bébé » plutôt que d’Arthur ou de Léa, pour éviter de concrétiser la chose. Pour ce qui est du futur papa distant, le sexe lui importe peu pour l’instant, on vous conseille donc de prendre la même décision que lui pour le supporter dans son choix et pour éviter de trahir involontairement le secret du sexe de votre futur enfant.

Emmenez-le à la préparation à l’accouchement

Le papa motivé suit sa femme en préparation à l’accouchement, parfois pas mais comme c’est une vrai mère poule il s’assurera que vous ayez tout bien compris avant le jour J. Face à un pragmatique, il vaut mieux choisir l’haptonomie : il a besoin de choses concrètes comme de sentir la tête du bébé se caler dans le creux de sa main. Et le distant ? Ça ne va pas être facile mais vous pouvez toujours tentez une approche concrète en lui demandant d’exercer sur votre ventre et votre périnée les pressions qui soulagent : rien de tel pour l’impliquer.


Confier-lui la logistique et l’administratif pour préparer l’arrivée de bébé avant l’accouchement

Le motivé a déjà fait faire la révision de sa voiture, posé une option sur une voiture de location, vérifié que son père pourra lui prêter un moyen de transport en cas de panne et scruté les avis de grève des bus et les montants de remboursement pour une ambulance. Le pragmatique n’en est pas là : précisez-lui où sera rangée votre valise de maternité, chargez sur son smartphone un application pour taxis et une pour ambulances. Du concret quoi. Quant au distant, déclaration de naissance, commande des faire-part, annonce à la famille : bref, impliquez-le pour qu’il prenne part à des actions de proximité, ça réduira sa distance.

Le jour de l’accouchement, calmez votre conjoint

Le pragmatique ne s’aura plus où donner de la tête : confiez-lui des tâches précises, mettre votre musique préférée. Vous raconter une blague pour vous détendre, ça il sait le faire et ça va le rassurer. Le motivé le sera un peu trop pour le coup, dites-lui de se détendre et que pour ce qui est du reste vous gérez parce qu’il risque vite de vous taper sur le système. Enfin le papa distant ne sera pas très à l’aise alors si vous sentez que vous allez devenir vulgaire, envoyez-le faire un tour, comme ça, il sera soulagé et ça évitera qu’il se recroqueville sur lui-même.

Acceptez que le papa ne souhaite pas être là à la naissance

Le papa motivé n’en démord pas : son enfant ne naîtra pas sans lui à son chevet. Le pragmatique se demande tout bonnement s’il est capable de supporter un tel spectacle. Relativisez : si vous, vous avez le droit d’accoucher comme vous l’entendez, lui, il a le droit de ne pas être là. Quant au distant, tant qu’il n’en profite pas pour perdre un fortune casino ou pour courir le marathon de New York pendant que vous accouchez, encouragez-le à aller prendre l’air si ça lui chante. De toute façon, dès que bébé sera là, il sera aux anges et père de la tête aux pieds. On parie ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire