Une manière de «bien faire l’amour » pour tomber enceinte ?

Votre désir d’enfant devient de plus en plus pressant ? Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté sous la couette et accélérer le processus. Ensuite, il n’y a plus qu’à mettre en pratique…

Le bon moment pour faire l’amour

Le moment idéal pour concevoir un enfant se situe la plupart du temps au niveau du 14e jour du cycle (en comptant à partir du premier jour des règles). Il correspond au moment le plus proche de l’ovulation, c’est-à-dire lors de la libération d’un ovule fécondable dans l’utérus. L’idéal serait de faire l’amour le plus souvent possible entre le 3e jour avant et le 3e jour après l’ovulation. Mais attention en théorie les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à parfois 5 jours dans les voies génitales féminines donc n’hésitez pas à vous faire plaisir plusieurs jours avant l’ovulation !

La position parfaite

Soyons honnête, la position idéale pour faire un enfant est un mythe. Quelle que soit la position, le spermatozoïde est capable de nager jusqu’à la trompe en franchissant le col de l’utérus pour s’unir à l’ovule. Mais pour lui faciliter la tâche, il existe tout de même des manières plus appropriées. La position la plus adéquate pour aider le spermatozoïde à lutter contre la gravité est celle du missionnaire. Pour un petit coup de pouce supplémentaire, la femme doit être allongée sur le dos afin que l’utérus aspire un peu plus le sperme lors du spasme à l’orgasme.

Quel rapport entre orgasme et ovulation ?

Aucun. Ne vous angoissez pas si vous n’atteignez le 7e ciel à chaque rapport. Il faut savoir que l’ovulation et l’orgasme sont totalement indépendants. Un ovule prêt à être fécondé est produit à chaque cycle. En revanche, l’orgasme provoque des petites contractions (parfois perceptibles) qui permettent de diriger les spermatozoïdes dans l’utérus. Mais ne vous angoissez pas si vous n’atteignez pas le 7e ciel à chaque rapport et surtout ne vous focalisez pas sur ça. Et puis l’envie très prononcée d’être enceinte peut augmenter le plaisir. Ce n’est d’ailleurs pas un scoop, qui dit forte excitation, dit envie forte de recommencer.


Prenez du plaisir

Pendant la relation, soyez spontanée et imaginative, avec toujours le même objectif : faire l’amour en se faisant plaisir dans le bien-être et la décontraction la plus totale. Mais surtout ne vous focalisez pas sur la conception. Cela aurait un impact négatif sur la fécondité. Au contraire, plus vous prendrez du plaisir, plus les contractions dues à l’orgasme permettront de faire passer un plus grand nombre de spermatozoïdes dans l’utérus.

Reprendre ses esprits

Même si rien n’est prouvé, après l’amour on peut rester couchée quelques instants dans les bras de son cher et tendre. C’est un moment privilégié alors profitez-en ! On peut donc rester allongée quelques instants. Dans tous les cas, on oublie la douche vaginale tout à fait contre-indiquée. De cette manière, on évite de tuer les spermatozoïdes qui n’auraient pas encore eu le temps de remonter les voient génitales.

Voir les commentaires (1)

Laisser votre commentaire