La nidation et les premiers symptômes de grossesse : tout ce qu’il faut savoir

Toute première étape de la grossesse, la nidation correspond à l’implantation de l’œuf fécondé dans l’utérus. Mais comment cela peut se produire, quels en sont les symptômes ? Neuf Mois vous propose de faire le point pour tout comprendre sur ce premier pas franchi dès le début de la grossesse.

Qu’est-ce que la nidation ?

Après l’étape de la fécondation vient le moment de la nidation. Ce processus dure environ 10 jours et se divise en plusieurs étapes. C’est un moment nécessaire pour que l’œuf puisse se développer et devenir un embryon puis un fœtus.  Dans les grandes lignes, la nidation est l’implantation de l’œuf fécondé dans la muqueuse utérine.  L’œuf se crée un nid pour s’y développer jusqu’à la fin de la grossesse.

Quelles sont les grandes étapes de la nidation ?

Le premier grand moment de la nidation est le voyage de l’œuf fécondé qui va durer trois jours. Il va descendre les trompes de Fallope pour se rendre dans l’utérus. C’est grâce aux contractions des trompes et à de petits cils présents sur les parois qu’il va pouvoir effectuer ce voyage. Le quatrième jour après la fécondation, l’œuf arrive enfin dans l’utérus. Il va attendre un peu avant de choisir l’endroit où s’installer. Pour qu’il se développe correctement, « l’endroit idéal » est éloigné à la fois de l’embouchure de la trompe et de la naissance du col de l’utérus.

Dès le 6ème jour, l’œuf va commencer à se nicher pour continuer à se développer. Pour réussir à s’enfoncer dans la paroi utérine, l’œuf sécrète des enzymes qui vont détruire des cellules de la cavité utérine et lui faire un peu de place. Et grâce à l’ovaire qui produit de la progestérone, la muqueuse sera prête à l’accueillir avant de se refermer sur lui. Dans le même temps, l’enveloppe de l’œuf se divise en deux parties. La partie intérieure va donner naissance à l’embryon. La partie extérieure va devenir  le trophoblaste, autrement dit le futur placenta. Cela permettra à l’œuf d’être « connecté » à l’utérus et de récupérer tout ce qu’il lui est nécessaire pour se développer.

Le 10ème jour, si la nidation est réussie et l’œuf bien installé, le trophoblaste va commencer à sécréter l’hormone bêta-HCG. Une simple prise de sang vous permettra de découvrir que vous êtes bel et bien enceinte.

Quels sont les symptômes de la nidation ?

Toutes les femmes ne ressentent pas de symptômes pendant la nidation. Mais outre des douleurs ou des crampes dans le bas du ventre et dans les lombaires, quelques saignements rosés ou marrons peuvent être remarqués. Mais aucune inquiétude à avoir : en s’implantant dans la muqueuse utérine, l’œuf peut en effet rompre quelques petits vaisseaux sanguins et donc entraîner des saignements sans danger.

Les complications liées à la nidation

Une nidation sur deux est un échec. L’œuf fécondé n’arrive pas à s’accrocher à la paroi de l’utérus de la maman. Soit parce que la muqueuse refuse de l’accueillir, soit tout simplement à cause d’une anomalie. Il est alors naturellement évacué lors des règles. Cela peut parfois expliquer que vos règles soient un peu en retard. L’autre complication de la nidation, celle dont on entend souvent parler, est la grossesse extra-utérine. Ce terme signifie que la nidation n’a pas eu lieu dans la cavité utérine.  Le plus fréquemment l’œuf effectue sa nidation directement dans les trompes de Fallope.  Mais il arrive aussi que la nidation se produise dans le col de l’utérus, dans les ovaires ou encore dans l’abdomen. Dans tous les cas, l’embryon n’a pas la place de se développer  dans un endroit aussi étroit et peu accueillant pour lui.  Vous ressentirez dans ce cas des douleurs très aiguës dans le bas-ventre. Une grossesse extra-utérine peut parfois être difficile à diagnostiquer dans les premiers jours de la grossesse. Mieux vaut consulter car une grossesse extra-utérine est une urgence obstétricale qui peut provoquer une rupture des trompes de Fallope et donc provoquer une stérilité, voire même une hémorragie dont l’issue peut être fatale dans certains cas. D’où l’importance de consulter un gynécologue si vous constatez des symptômes douloureux alors que vos règles sont en retard. Rassurez-vous, après une grossesse extra-utérine sans complication vous pourrez être de nouveau enceinte et mener à terme votre grossesse.


A lire aussi sur la nidation

Nidation : les 10 jours décisifs où tout se joue

La nidation

Que se passe-t-il après la fécondation ?

Voir les commentaires (1)
  • Bonjour, jai pris le metformine pendant 2 mois et ma derniere menstruations été le03,12,2014 et la courbe de temperature etes perturbées entre le 36,7 , et le 36,9 dans ce moment , et le 22,12,2014 javais un petit saignement rouge claire de 2 jours et quand jai fait le test de grosses etet négative c, est possible ya une grosses ou c, est un blocage

Laisser votre commentaire