Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Une jeune maman transgenre a pu allaiter son bébé

maman-transgenre-allaite-neuf mois

Retour sur ce cas aujourd’hui encore unique dans le monde. Grâce à un traitement hormonal qu’elle prend depuis plusieurs années, une jeune new-yorkaise transgenre (née homme) à pu donner le sein à son bébé pendant six mois.

Une maman transgenre peut désormais allaiter son bébé

Une jeune femme a pu allaiter le bébé qu’elle a eu avec sa compagne. Et ce, grâce au service spécialisé en changement de sexe de l’hôpital Mount Sinaï de New York. Après un traitement hormonal pris pendant plus de 7 ans, la jeune maman avait déjà développé sa poitrine. Lorsque sa compagne a annoncé qu’elle était enceinte, elle a souhaité pouvoir allaiter. Etant en bonne santé, les médecins ont accepté de l’aider.

Pour cela, ils lui ont donné un traitement à la progestérone et des médicaments qui stimulent la lactation. En tirant régulièrement le lait de sa poitrine, la jeune femme a réussi à avoir quelques gouttes au bout d’un mois de traitement. 200 ml au bout de trois mois. A la naissance de l’enfant, elle était prête pour l’allaiter. Ainsi, pendant six mois elle a pu donner le sein à son bébé. « Pendant cette période, le pédiatre de l’enfant a noté que sa croissance, son alimentation et sa digestion se développaient de façon appropriée », explique le rapport publié dans le journal Transgender Health. Pendant les six mois qui suivirent, le bébé a été nourri par un allaitement « mixte ». C’est-à-dire composé du lait de la femme ainsi que de lait infantile.

Une avancée aussi pour les mères qui adoptent

Le médecin, Tamar Reisman, qui a étudié le cas de cette patiente a confié dans une interview au Daily Mail « Nous sommes contents que la patiente ait partagé son expérience avec nous et nous sommes ravis d’aider nos patients transgenres à construire une famille heureuse et en bonne santé ». Une avancée qui sera bénéfique à la fois pour les familles transgenres mais aussi pour toutes les mamans qui adoptent et qui souhaiterait allaiter leur enfant. La santé du bébé est suivie de près. Si elle s’avère n’avoir aucun problème dû à l’allaitement, alors le traitement sera proposé à d’autres femmes.


Source :

Transgender Health

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire