Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » 5 pistes pour donner le sein

5 pistes pour donner le sein

Prendre soin de ses seins, les alterner lors de la tĂ©tĂ©e, penser au sevrage… Voici quelques trucs pour mieux allaiter.

1. Nettoyer les seins pour la tétée

Rien ne sert de faire subir à vos seins un traitement aseptique de choc sous prétexte que vous allaitez ! Nul besoin de savon, de glycérine… Et encore moins d’alcool ! Une toilette quotidienne des seins suffit, le produit le plus adapté étant l’eau. Ne cherchez pas non plus à parfumer vos seins. Pour se positionner, bébé repère l’odeur de l’aréole. Vous risquez de l’en éloigner !

2. Chacun son tour

Vous donnerez successivement les deux seins, en marquant une pause au passage. La durée de la tétée peut varier de 30 à 40 minutes. Elle ne doit pas être trop courte car la composition du lait se modifie peu à peu : les graisses et les protéines sont excrétées en grande quantité en fin de tétée, ce qui entraîne une sensation de satiété. Quand bébé est rassasié, rincez vos mamelons à l’eau claire. Inutile de réveiller votre enfant s’il dort encore 4 heures (ou plus) après sa tétée. Généralement, le nombre de tétées se stabilise rapidement entre 5 à 8 par jour.

3. Variation du volume de sécrétion

Il est classique d’accuser une baisse de sécrétion lactée vers le 15e jour. Cela est transitoire et ne doit pas vous décourager. Un excès de fatigue, de stress peut entraîner un manque de lait. La prise de pilule contraceptive peut aussi être en cause. Reposez-vous et buvez davantage. Les bébés présentent également des poussées de croissance vers 2 semaines, 6 semaines et 3 mois. Durant ces périodes, ils tètent plus afin de faire augmenter votre sécrétion de lait et combler ses besoins grandissants.

4. Le sevrage

En fin d’allaitement, le sevrage s’opère en remplaçant progressivement les tétées par des biberons de lait artificiel. Même si vous reprenez le travail, vous pouvez conserver les tétées du matin et du soir tant que vous le souhaitez. Cet allaitement mixte vous permettra de continuer à protéger votre enfant des infections et de garder un contact privilégié avec lui. Mais évitez de sevrer complètement un enfant pendant une période de grosses chaleurs.

5. Des réponses à vos craintes

Vous avez trop de lait et vos seins coulent entre les tétées ? Sachez que cet inconfort se résout souvent seul au bout de quelques semaines, lorsque les seins deviennent plus souples. S’il ne vous est pas possible de faire téter bébé à ce moment-là, vous pouvez arrêter l’écoulement en exerçant une légère pression sur les mamelons. Pensez à placer des compresses dans votre soutien-gorge, en veillant à les changer régulièrement pour éviter toute macération. Il existe souvent des renvois de lait liés au phénomène de trop-plein, ce ne sont pas des vomissements. Au cours de l’allaitement, les selles de bébé sont variables : fréquentes les premières semaines (2 à 5 par 24 heures), plutôt liquides et contenant des grumeaux jaune d’or verdissant une fois émises. À l’âge de 6 semaines, les selles s’espacent de quelques jours (jusqu’à 5 ou 6 jours) Ce n’est pas de la constipation. Il n’y a donc aucune inquiétude à avoir !

Si votre enfant se réveille, pleure la nuit, c’est souvent de faim. Il est alors illusoire de lui donner de l’eau ! Donnez-lui plutôt la tétée. Bébé se réveillant de plus en plus tard, la demande nocturne cessera peu à peu.

Lexique :
aréole :
cercle pigmenté qui entoure le mamelon du sein

À lire absolument