Une jeune maman partage sans tabou sa dépression post natale sur Instagram

Tori est l’heureuse maman d’un petit garçon, Bodhi et comme beaucoup de jeunes femmes elle partage son quotidien sur son compte Instagram. Elle y publie régulièrement des photos de son fils d’un an sur lesquelles on l’a voit sourire et être heureuse. Elle accompagne généralement ses clichés de jolis messages « ce bébé me donne envie d’être toujours meilleure », « Bodhi a apporté de la joie, de l’amour et des émotions dans nos vies »… Mais la jeune maman a aussi voulu partager ses doutes, ses difficultés et les détails de sa dépression post natale pour rassurer d’autres mamans.

View this post on Instagram

Happy Sunday mamas! This weekend blessed me with the gift of SLOWING down and actually being present in every moment I shared with Bodhi. I’ve always been present with him, but simultaneously thinking of all the things I had to do. Not this weekend! It was the most relaxed I’ve felt since before he was born. I’ve developed this “go, go, go” attitude since his birth, always feeling like I have 70,000 things to do at any given moment. It’s been nearly impossible for me to just take a whole day to relax; my mind and body couldn’t comprehend that, nor even try. I’m pretty sure I experience postpartum OCD to some extent. BUT, yesterday was healing in every possible way and I am so grateful for that. . 📷:@hmackenzie . . . . . . . . . . . #our_everyday_moments #childhoodunplugged #happinessishere #magicofchildhood #documentingmotherhood #thepursuitofjoyproject #momlife #letthembelittle #adventuresinmotherhood #pixel_kids #vscokids #kindredmemories #livethelittlethings #ohheymama #joyfulmamas #mytinymoments #simplychildren #dailyparenting #ministylekids #vscobaby #candidchildhood #unitedinmotherhood #documentlife #lifelately #thehappynow #littleandbrave #momtogs #bestofmom #enchantedchildhood #capturingmotherhood

A post shared by ⚡️Tori ⚡️Plus Size Fashion (@torii.block) on

Etre en proie à des doutes et des peurs est normal

Tout n’a pas toujours été rose dans la vie de jeune maman de Tori. Elle a en effet souffert d’une sérieuse dépression suite à la naissance de son bébé, et ne cherche pas à s’en cacher. Son but n’est pas de créer un compte Instagram parfait où elle montre que la vie de maman est un rêve. Au contraire, elle a décidé d’être honnête et de partager avec ses abonné(e)s toutes les difficultés qu’elle peut rencontrer. Elle exprime ses doutes et ses peurs sous certains de ses posts, comme ce message « Bodhi a pleuré sans s’arrêter toute la nuit, j’ai l’impression que mon bébé n’a plus besoin de moi et je suis horrifiée à l’idée que l’allaitement se termine bientôt et terrifiée de ne plus pouvoir le réconforter. Je suis fatiguée comme une mère ». Mais c’est surtout pour sa dépression post-partum qu’elle se distingue. Les mamans qui en ont souffert peuvent avoir du mal à en parler, à assumer ce sentiment d’avoir été malheureuse suite à la naissance de bébé, qui est le plus beau moment de la vie d’une maman. Le message de Tori est clair, il ne faut pas culpabiliser, tomber en dépression ne veut pas dire que l’on est une mauvaise mère.

Une photo sans aucun tabou

La jeune femme a posté le 15 février une photo qui a été plus aimée et commentée que les autres. Une photo bien différente des clichés merveilleux que l’on peut prendre avec son bébé ! On la voit en train de donner le sein à son bébé, paraissant totalement désemparée. Elle a accompagné le cliché d’un long message visant à décomplexer toutes les jeunes mamans perdues. « Me voici, en pleine dépression post-partum, j’avais demandé à mon mari de prendre cette photo de moi pour que je puisse me rappeler de l’état dans lequel je me trouvais. J’étais plus bas que terre, je n’étais même plus moi-même (…) Je n’avais jamais ressenti une telle émotion , qui me consumait, qui attaquait mon cerveau et mes pensées, se frayait un chemin dans mes veines comme un fléau et qui consumait tout mon être. Voici ce qu’est la dépression post-partum. Je ne voulais pas quitter cette vie mais cela me semblait le seul moyen d’arrêter cette douleur insupportable. Mais je me suis battue pour m’en sortir avant que la dépression me prenne la vie ». La maman n’a reçu que des remerciements chaleureux de la part de ses abonnées qui lui sont reconnaissantes de partager son expérience.


Voir Aussi
View this post on Instagram

This is a picture I most likely will not keep up for very long. This is me, at the peak of my postpartum depression. I asked Shiloh to take a picture of me, so I could remember how far I’d come, if I ever came out of it. I was lower than low, I wasn’t even myself. Looking back at this photo I remember perfectly the pain I felt, the dread in waking up everyday, the physical pain that engulfed me from thoughts in my brain. I had never known consuming, mind altering emotion such as this that flooded every fiber of my being, making its way through my veins like a plague. This is what postpartum depression looks like, or at least what it did for me. I didn’t want to leave this life, but it seemed like the only way that would rid me of the pain I was in. I didn’t ask for it, it wasn’t welcome. But there it was, and I kicked its fucking ass and beat it to the ground before I let it consume me, or much worse, take my life. #thisisppd . . . . #ppd #postpartumdepression #mentalhealthawareness #mentalhealth #overcomingppd #mentalhealthsupport #communityovercompetition #stopcensoringmotherhood #motherhoodunited #motherhoodrising #motherhood #takebackpostpartum #momblogger #empoweredbirthproject #mindfulparenting #mindfulmama #consciousmotherhood #motherhood #tribedemama #birthofamama #thechampionsorg

A post shared by ⚡️Tori ⚡️Plus Size Fashion (@torii.block) on

Tori remercie souvent ses abonnées mamans « Je pensais au début qu’Instagram n’était qu’un réseau pour poster des photos et voilà. Mais c’est bien plus que ça, c’est un endroit où j’ai trouvé du soutien, des conseils, et une solidarité, plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer ». Si vous souhaitez suivre le quotidien d’une maman  comme les autres qui montre tout et ne cherche pas à cacher ses faiblesses, allez vite vous abonner à son compte.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire