En train de lire
Une hôtesse de l’air raconte l’accouchement d’une de ses passagères sur Facebook !

Une hôtesse de l’air raconte l’accouchement d’une de ses passagères sur Facebook !

Les méthodes d’accouchements ont évolué au fil du temps et il est désormais possible de donner naissance à son enfant dans l’eau, chez soi ou encore sous hypnose. Une jeune femme Russe a, malgré elle, eu un accouchement encore plus original puisqu’elle a enfanté dans les airs ! L’hôtesse de l’air qui l’a assisté explique ce moment unique sur Facebook.

Un vol inoubliable pour cet équipage russe, qui a géré l’accouchement à la perfection

Ural Airlines, compagnie aérienne Russe, a connu un événement pour le moins inhabituel à bord d’un de ses avions. Svetlana, jeune femme Russe alors enceinte de sept mois a donné naissance à son fils lors d’un vol reliant Och (Kirghizistan) à Iekaterinbourg (Russie). La compagnie a tenu à faire part du déroulé des événements sur Facebook. Enceinte, il est tout à fait possible de prendre l’avion mais il est préférable d’avoir une autorisation de son gynécologue pour ne prendre aucun risque. La future maman était en règle et a donc été très surprise par l’arrivée de son enfant. Aucun signe ne semblant annoncer une naissance prématurée avant le décollage, elle a préféré ranger son dossier médical dans son bagage en soute. Lorsque l’accouchement s’est déclenché à seulement 7000 mètres d’altitude, Svetlana a eu la chance d’être assisté par Tatiana Iourieva, une hôtesse de l’air au passé de médecin. Cette dernière a d’ailleurs raconté cet incroyable événement au magazine russe Ria : « Je suis allée la voir et il s’est avéré que Svetlana avait perdu les eaux. Nous avons compris qu’elle était en train d’accoucher. Alors qu’elle n’avait même pas senti de contractions, rien. […] Étant la plus expérimentée, je me suis portée volontaire pour l’accouchement. ».

Un petit garçon prématuré au prénom pour le moins unique

Sans dossier médical, l’hôtesse de l’air a donc découvert au fur et à mesure les informations : « Nous n’avions pas le temps, tout était fait à la va-vite. Mais notre équipe était soudée. Nous avons tout fait correctement. J’ai appris qu’elle était enceinte de 7 mois et que l’accouchement était prématuré seulement en voyant le nouveau-né : il était tout petit, il pesait 2,5 kg. Je l’ai compris en un coup d’œil et la mère a confirmé qu’elle n’en était qu’à 29 semaines de grossesse ». Un accouchement risqué donc, mais qui s’est par chance très bien passé. Le petit garçon est venu au monde en moins de 10 minutes et a tout de suite été très actif. Pendant ce temps, l’équipage a fait demi-tour et a contacté l’hôpital le plus proche afin de ne mettre aucunement la vie du bébé et de la maman en danger. En souvenir de cet accouchement hors du commun et en hommage à la compagnie aérienne, la famille a décidé de prénommer le petit garçon Ouralbek. Un prénom pour le moins unique, qui lui vaudra peut-être de voyager gratuitement à vie ?

 

Voir Aussi

На борту самолета «Уральских авиалиний» сегодня родился мальчик 👶 Полюбуйтесь на команду наших бортпроводников, которые…


Publiée par Ural Airlines sur Samedi 7 juillet 2018


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire