Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Accouchement : mon bĂ©bĂ© se prĂ©sente mal, c’est la catastrophe ou pas ?

Accouchement : mon bĂ©bĂ© se prĂ©sente mal, c’est la catastrophe ou pas ?

.Ça promet, tiens
 Le voilĂ  qui se prĂ©sente les fesses, les Ă©paules ou le front en premier au lieu d’ĂȘtre tout simplement tĂȘte en bas, en bon Ă©lĂšve ! Pas la peine de se rappeler tous les Ă©pisodes de western sanglants qu’on a visionnĂ©s avec pauvre veuf Ă©plorĂ© et orphelin en quĂȘte d’amour : si la position du bĂ©bĂ© influe sur le dĂ©roulĂ© de l’accouchement, tout se passe bien malgrĂ© tout ! Pourquoi ça m’arrive Ă  moi, vous demandez-vous ? Vaste question : souvent c’est en raison de malformations de l’utĂ©rus. Parfois, aprĂšs plusieurs grossesses, une certaine laxitĂ© du ventre laisse assez de place au bĂ©bĂ© pour gigoter et se retourner au risque qu’il ne se prĂ©sente dans une position un peu dĂ©calĂ©e. Et puis voilà
 il y a la rĂšgle et l’interprĂ©tation de la rĂšgle. LĂ , manifestement, bĂ©bĂ© est un petit artiste dans le domaine et il a dĂ©cidĂ© d’arriver comme il l’entend. Par exemple


BĂ©bé se prĂ©sente par le front le jour de l’accouchement

C’est ce qu’on appelle une position « dĂ©flĂ©chie », dĂ» Ă  un mouvement haut de la tĂȘte, dĂ©gagĂ©e parfois en arriĂšre, auquel cas c’est le visage qui se prĂ©sente devant le col


Ça change quoi ? Parfois, l’obstĂ©tricien dĂ©cide d’essayer de repositionner bĂ©bĂ© pour permettre un accouchement par voie basse. Pour cela, il essaie de flĂ©chir la tĂȘte de bĂ©bĂ© Ă  l’aide de la ventouse. Mais s’il n’y parvient pas ou en cas de prĂ©sentation par le front, pas d’obstination, c’est la cĂ©sarienne qui s’impose.

Bébé regarde en haut

Le seul souci, c’est que bĂ©bĂ© ne regarde pas dans la bonne direction, vers le haut au lieu d’observer le rectum de sa mĂšre comme il conviendrait.

Ça change quoi ? Pas grand-chose mais l’accouchement pourra ĂȘtre plus long et plus compliquĂ©. C’est pourquoi les sages-femmes vont tout faire pour que bĂ©bĂ© change de regard et notamment vous inciter Ă  changer de position : couchĂ©e sur le cĂŽtĂ©, jambe surĂ©levĂ©e, par exemple. L’accouchement pourra avoir lieu par voie basse, sans doute, mais souvent Ă  l’aide d’instruments obstĂ©tricaux (forceps, ventouse
).

BĂ©bé est en siĂšge le jour de l’accouchement

Et zou, revoilĂ  le western, Ă©pisode 1000
 En fait il existe plusieurs positions de siĂšge : le « complet » (bĂ©bĂ© est assis en tailleur -futur Yogy ?-, les pieds en bas), le « dĂ©complĂ©té » (bĂ©bĂ© a les fesse en bas et les pieds Ă  la tĂȘte).

Ça change quoi ? En cas de siĂšge observĂ© depuis quelques semaines, il existe des solutions pour inciter bĂ©bĂ© Ă  se retourner : acupuncture, ostĂ©opathie, haptonomie
 Et en dernier recours, la version par manƓuvres externes, qui consiste Ă  retourner manuellement le bĂ©bĂ© au travers de la paroi abdominale Ă  partir de la 36 SA. Dans 50 Ă  70% des cas, ça fonctionne.

Mais si vous avez Ă  faire Ă  un petit facĂ©tieux, il peut se retourner Ă  nouveau d’ici l’accouchement ! Vous avez le droit de refuser la manƓuvre, si c’est votre choix. MĂ©dicalement parlant, les seules contre-indications concernent un retard de croissance, une malformation de l’utĂ©rus, l’hypertension, la prĂ©-Ă©clampsie

Si bĂ©bĂ© persiste Ă  rester en siĂšge (ça arrive !),  une radio du bassin sera effectuĂ©e pour vĂ©rifier que l’accouchement par voie basse est possible malgrĂ© tout.

En cas de gros bĂ©bĂ© (+ de 3,5 kg), la cĂ©sarienne est quasi systĂ©matique, par prĂ©caution. Le corps mĂ©dical craignant dĂ©sormais les procĂšs, un siĂšge peut conditionner le choix d’un accouchement par cĂ©sarienne mĂȘme avec un bĂ©bĂ© de petit poids, pour Ă©viter les risques d’un accouchement compliquĂ©. Mais beaucoup de prĂ©sentations en siĂšge se se concluent par un accouchement par voie basse de maniĂšre tout Ă  fait sĂ©curisante et sĂ©curisĂ©e.

Remerciements au Dr Thierry Harvey, gynécologue-obstétricien (Clinique des Diaconnesses de Reuilly)

À lire absolument

Laisser un commentaire