Trafic d’organes : scandale dans les plannings familiaux américains !

Le New-York Times a révélé un énorme scandale qui va ébranler le monde médical américain ! Alors que deux membres d’une association pro-vie américaine, Center for Medical Progress, réalisent un reportage en caméra caché, Deborah Nugatola, responsable planning familial américain (PPFA) fait d’étranges révélations !

Un trafic d’organes

Ce que Deborah Nugatola va dévoiler, c’est un trafic d’organes ! Elle avoue revendre « des pièces d’embryons » en tant qu’organes humains. Mais ce n’est pas tout. Elle admet également pratiquer des avortements par naissance partielle, c’est à dire par le siège dans le cadre d’avortements tardifs. L’objectif ? Récupérer des corps et des organes entiers afin de répondre à la demande.

Aucun bénéfice ?

Selon la PPFA, personne ne tire de bénéfices de ces ventes d’organes, elles servent uniquement à rembourser les opérations et les avortements pratiqués. Cela dit, le gouverneur de la Louisiane, Nobby Jindhal, a demandé l’ouverture d’une enquête pour comprendre ces pratiques.

Un scandale qui devrait relancer les débats autour de l’avortement !


scandale IVG USA

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire