En 2013, le nombre d’IVG est reparti à la hausse

Selon la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), le nombre d’avortements pratiqués en France en 2013 a augmenté de 4,5% après des années de stabilisation.

Un contexte particulier

Selon la DRESS, il existerait probablement un lien entre cette hausse et la polémique qui entoure les pilules de 3ème et 4ème générations. En effet, certaines femmes auraient préféré ne pas prendre de risques pour leur santé et stopper tout simplement la prise de leur contraception.

Les 20/24 ans en tête

La plupart des IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) sont pratiqués sur des jeunes femmes de 20 à 24 ans – 28,1/1000 en métropole. En revanche, le nombre d’avortements a tendance à diminuer chez les jeunes femmes de moins de 20 ans.

Voir Aussi

Le nombre d’IVG est plus important dans certaines régions

Si des avortements sont pratiqués partout en France, il existe cependant quelques régions où le nombre moyen d’interruptions de grossesse est plus élevé qu’ailleurs. C’est notamment le cas en Ile de France, en Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, en Corse et en Languedoc Roussillon.

Chalkboard - Abortion
Chalkboard – Abortion
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire