Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » 4 choses Ă©tonnantes Ă  savoir sur le colostrum

4 choses Ă©tonnantes Ă  savoir sur le colostrum

DĂšs la mise au sein, bĂ©bĂ© va boire un « faux lait » maternel, le colostrum, en attendant la montĂ©e de lait du troisiĂšme jour. Le Dr Michel Odent, gynĂ©cologue-obstĂ©tricien, fervent dĂ©fenseur de l’accouchement naturel, nous explique pourquoi ce colostrum est prĂ©cieux pour la santĂ© de bĂ©bĂ©.

Parce que bébé combat contre des milliards de bactéries dÚs sa naissance.

Dans l’intestin du fƓtus, il n’y a pas de microbes. C’est clean. Mais 24 h aprùs sa naissance, il y en a des milliards
 par gramme !

Ces microbes ne sont pas les mĂȘmes si bĂ©bĂ© est restĂ© Ă  jeun, si on lui a donnĂ© de l’eau sucrĂ©e comme cela se faisait il y a une gĂ©nĂ©ration encore, un petit biberon de lait infantile ou si on l’a mis au sein pour boire le colostrum. Or l’avenir de la flore intestinale dĂ©pend de la nature des germes qui seront les premiers Ă  occuper le territoire. Si bĂ©bĂ© n’a consommĂ© que du colostrum, les germes les plus nombreux seront des BifidobactĂ©rium, accompagnĂ©s de quelques colibacilles auxquels le bĂ©bĂ© est adaptĂ© puisqu’ils viennent de sa maman.

Le bĂ©bĂ© a besoin d’ĂȘtre contaminĂ© au plus vite par les microbes satellites de sa maman, c’est-Ă -dire les microbes domestiques courants. Cela permet de le protĂ©ger efficacement contre les virus dangereux et cela va conditionner sa croissance. D’ailleurs, selon certaines Ă©tudes, les bĂ©bĂ©s qui ont bu le colostrum dĂšs la naissance ne connaĂźtraient pas la fameuse perte de poids physiologique des premiers jours.

Parce que le colostrum est un concentrĂ© d’anticorps

Quand bĂ©bĂ© boit ce colostrum, il se prĂ©munit contre tous les Ă©lĂ©ments Ă©trangers Ă  son corps qui peuvent lui faire du mal (microbes, virus
) alors que son systĂšme immunitaire est encore trĂšs faible, que son organisme ne sait pas encore fabriquer les IgA, anticorps naturels et qu’il n’existe pas de transmission d’anticorps via le placenta. Au cours des premiĂšres heures de vie, son corps va en accueillir quelques dizaines de grammes par litre de sang pour protĂ©ger les muqueuses intestinales et respiratoires. En toute logique, ces anticorps ciblent les microbes et virus prĂ©sents dans l’environnement de la maman dĂšs la naissance.

Parce qu’il contient des millions de cellules immunitaires par millimùtre cube

Le colostrum des premiĂšres contient des millions de cellules action immunitaire par millimĂštre cube. la semaine suivante, il n’en restera plus que quelques milliers. Ces anticorps (macrophages et globules blancs) sont capables de neutraliser et de digĂ©rer les germes les plus redoutables.

Parce que la lactoferrine, présente dans le colostrum, est indispensable

Eh oui, jusqu’à 10 grammes par litre. Une molĂ©cule de lactoferrine peut capter et camoufler deux atomes de fer et affamer, affaiblir et rendre vulnĂ©rables les bactĂ©ries.  Parce que le boire dĂšs la naissance favorise l’expulsion du placenta.

Quand bĂ©bĂ©, encore reliĂ© Ă  sa maman par le cordon ombilical, vient tĂ©ter le sein de sa maman et absorber ce prĂ©cieux colostrum, la succion a pour effet d’accĂ©lĂ©rer le rĂ©flexe d’éjection du placenta.

image couverture colustrum

À lire absolument