Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Quel sens du futur bébé peut être affecté si la future maman fume pendant sa grossesse ?

Publiée dans The Journal of Physiology, une récente étude apporte de nouvelles preuves sur les effets délétères de la nicotine chez le jeune enfant. Menées par Ursula Koch, professeur à la Freie Universität à Berlin en Allemagne, les recherches montrent que le tabagisme de la future maman affecterait l’audition du nourrisson.

L’information n’est pas nouvelle : consommer du tabac pendant la grossesse nuit gravement la santé du fœtus. En plus des risques de fausse couche, de prématurité ou de faible poids à la naissance, la consommation de tabac et donc de nicotine affecte également bébé sur le long terme en endommageant son ADN. Malgré cela, 2 Françaises sur 10 fument pendant la grossesse. Par ailleurs, de plus en plus prisées, les cigarettes électroniques sont perçues comme étant moins, voire pas du tout, dangereuses pour la santé étant donné qu’elles ne contiennent pas de tabac et sont composées de moins de produits chimiques nocifs que les cigarettes ordinaires. Pourtant, elles sont tout aussi dangereuses en raison de la présence de nicotine qui peut affecter le développement du cerveau et des poumons du nourrisson.

L’audition des enfants potentiellement affectée

Pour leurs recherches, les scientifiques ont analysé les conséquences de la nicotine chez la souris. Pour ce faire, l’équipe allemande en a ajouté à l’eau potable des souris enceintes à un niveau équivalent à celui du tabagisme chez l’homme. Après leur naissance, les souriceaux ont encore été exposés à la nicotine via le lait maternel jusqu’à l’âge de 3 semaines, ce qui équivaut à peu près à l’âge des enfants à l’école primaire. Les chercheurs ont relevé leur activité cérébrale et l’intensité de signalisation entre les neurones. Puis ils ont comparé ces résultats avec un groupe témoin de souriceaux qui n’avaient pas été exposés à la nicotine. Le Professeur Ursula Koch et ses collègues ont découvert des dysfonctionnements chez les souris exposées à cette substance in utero. En effet, les neurones qui reçoivent normalement l’apport sensoriel de la cochlée (l’organe de l’ouïe sensorielle) n’émettent pas de signaux aux autres neurones du tronc auditif aussi précisément et efficacement que les neurones des souris témoins.

Des répercussions sur le langage

Habituellement, le nerf auditif porte un signal électrique au cerveau. Dans le cas des souris exposées à la nicotine, la signalisation neuronale était moins précise, ce qui endommage le codage des motifs sonores par le cerveau. Cette altération serait susceptible de provoquer les difficultés dans le traitement auditif des enfants dont les mères ont beaucoup fumé pendant la grossesse. Le Professeur Ursula Koch pense que d’autres études seront nécessaires pour mieux comprendre les effets de la nicotine sur l’audition.   » Nous ne savons pas combien d’autres parties du système auditif sont affectées par l’exposition à la nicotine », a-t-elle déclaré dans The Journal of Physiology.


Selon les auteurs de l’étude, c’est la première fois que des travaux de recherche ont montré que le système auditif dans son ensemble se développait anormalement chez les enfants exposés à la nicotine in utero. Ces problèmes d’audition pourraient leur causer des soucis au niveau du langage et de l’apprentissage. Soucis qui, à terme, peuvent conduire à des difficultés scolaires. Cette nouvelle étude est une raison supplémentaire pour envisager l’arrêt du tabac si vous désirez un enfant, n’est-ce pas ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire