Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Exposition au tabac in utero : les altérations de l’ADN persistent après la naissance

Le tabagisme et ses effets sur le fœtus, un sujet polémique qui revient souvent sur le devant de la scène ! C’est de nouveau le cas avec une nouvelle étude qui confirme ce qu’on pressentait déjà : le tabac enceinte a des conséquences sur la régulation des gènes et de l’architecture génomique.

Sans vouloir culpabiliser à tort et à travers les futures mamans fumeuses, cette étude devrait être un moteur pour les aider à se rendre dans une consultation anti-tabac. En effet, les travaux publiés ces jours-ci confirment que l’exposition prénatale au tabagisme maternel a bien été associée à une altération de la méthylation de l’ADN à la naissance.

Que dit l’étude ?

La population étudiée se compose d’un sous-groupe de l’étude ALSPAC (Avon Longitudinal Study of Parents and Children),  lancée en 1991 pour aider à comprendre les facteurs génétiques et environnementaux impliqués dans le développement de certaines maladies, et d’un sous-groupe de l’étude SYS (Saguenay Youth Study), évaluant le rôle des gènes et de l’environnement sur la santé des adolescents.

Les auteurs rapportent des différences significatives de méthylation de l’ADN chez les adolescents de la cohorte SYS exposés au tabagisme de leur mère pendant la grossesse, versus les non exposés. Ces différences persistent après ajustement pour des facteurs de confusion tels que le tabagisme actuel des parents ou de l’adolescent, le sexe, l’âge. Ces mêmes anomalies sont retrouvées à la naissance, à 7 ans et à 17 ans pour les enfants exposés dans la cohorte ALSPAC.

Pour la première fois une étude montre que les différences de méthylation de l’ADN associées à l’exposition prénatale au tabagisme maternel peuvent persister, pendant de nombreuses années et au moins jusqu’à l’adolescence.


Des pistes pour traiter les pathologies associées

Et le savoir va changer quoi ? Selon les chercheurs, une étude plus approfondie devrait permettre de comprendre comment les mécanismes moléculaires capables d’influencer la santé des populations exposées est essentielle pour la prévention et le traitement des pathologies associées. Et un encouragement supplémentaire à s’imposer l’arrêt du tabac avant la conception ou, à tout le moment, pendant la grossesse et après… Car est-il besoin de rappeler que le tabagisme passif, même par simple inhalation sur un vêtement imprégné, est extrêmement dommageable pour les tout-petits ? Des sages-femmes et des infirmiers animent des consultations anti-tabac qui permettent d’arrêter de fumer sans trop criser. Un contact à prendre très vite, auprès de votre maternité, de votre sage-femme libérale ou du cabinet de votre médecin référent.

Remerciements au Dr M. Pierre-Nicolas. Sources Journal International de Médecine.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire