Quand des tests de grossesse sont distribués dans les bars

Une idée de génie ? Cela reste à voir. L’Université d’Alaska a lancé un nouveau projet : distribuer gratuitement des tests de grossesse dans une vingtaine de bars de l’État.

Surprenant ? Oui ! Mais pas dénué de sens pour autant. En effet, l’Alaska a le taux le plus élevé de syndrome d’alcoolisme fœtal. Les femmes enceintes sont trop peu à abandonner l’alcool durant la grossesse dans cet État.

Les chercheurs essayent donc de savoir si elles sont plus enclines à arrêter de boire quand elles voient un avertissement collé sur un distributeur de tests de grossesse que sur un mur au fond du bar.

Voir Aussi

C’est le sénateur Pete Kelly qui a proposé ce projet en mars dernier afin de lutter contre les malformations congénitales et la toxicomanie. Les principales cibles de cette étude sont les femmes enceintes par accident et qui ne sont pas prêtes à arrêter leurs mauvaises habitudes. Affaire à suivre…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire