Tests de grossesse : bien les utiliser

Les signes sont là : poitrine gonflée et douloureuse, nausées (39), retard des règles … Il est temps pour vous de faire un test de grossesse pour être totalement sûre de vous. Mais quel test choisir et comment l’utiliser ?

Un bébé, vous en rêvez depuis longtemps. Et voilà que les symptômes confirment peu à peu votre désir. Pour ne pas vous tromper, vous décidez de faire un test de grossesse. Direction la pharmacie où vous trouverez une multitude de tests d’urine qui réagissent à la présence de Beta HCG, (hormone chorionique gonadotrope, qui est spécifique à la femme enceinte, l’hormone révélatrice d’une grossesse. Attention ! Les prix varient : à vous de faire jouer la concurrence !

Les tests de grossesse à 99 %

Tout d’abord sachez que les tests vendus en pharmacie ou en grande surface sont très efficaces. Certains sont à lecture digitale quand d’autres révèlent la grossesse par une barre colorée. D’autres tests peuvent en plus, estimer l’âge de l’éventuelle grossesse. Certains tests, très sensibles peuvent détecter un début de grossesse dès le premier jour de retard de règles. Quoi que vous choisissiez, attendez quelques jours après la date présumée de vos règles pour être sure du résultat. L’idéal serait d’attendre une semaine pour éviter les faux négatifs liés à des cycles irréguliers. Ensuite, comparez les prix ou demandez conseil à votre pharmacienne.

Préférez utiliser le test avec les premières urines du matin

De nos jours, les tests sont suffisamment sensibles pour être réalisés à toute heure du jour ou de la nuit, mais il vaut mieux privilégier les urines du matin, qui sont plus concentrées en hormones. En effet, le taux de Beta hCG est plus élevé, ce qui donne un meilleur résultat.

Comment marche le test de grossesse ?

Rien de plus simple : il vous suffit de déposer quelques gouttes d’urine sur votre test de grossesse. Au bout de trois à cinq minutes d’attente, le résultat est là. Il est très important de bien respecter ce temps, car la réaction peut prendre quelques minutes. Le verdict prend des formes différentes selon les tests : une petite croix, un changement de couleurs. D’où la nécessité de bien lire les modes d’emplois avant de se lancer dans l’aventure ! La réponse serait fiable à 99 %. Mais il arrive que le résultat soit faussement négatif.


Pour être sûre, vous pouvez recommencer le test au bout de quelques jours, même si la solution incontestable reste la prise de sang. Le plus simple est de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant pour qu’il puisse vous prescrire une prise de sang à effectuer en laboratoire. Ici, également, c’est la présence du HCG qui déterminera la présence d’une grossesse. C’est de loin le test le plus performant et le plus fiable : 100 % de bonnes réponses !

D’autres méthodes pour confirmer une grossesse

Vous pouvez également confirmer votre grossesse grâce à une échographie. Mais l’embryon ne sera visible qu’à partir de sept semaines d’aménorrhée. L’aspect du col et la consistance de l’utérus sont des indicateurs d’une éventuelle grossesse. Mais ce n’est qu’au bout d’un mois de grossesse que le volume de votre utérus augmentera pour démontrer clairement la présence d’un embryon.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire