En train de lire
Le personnel d’un hôtel lui demande de se couvrir d’une nappe pour allaiter

Le personnel d’un hôtel lui demande de se couvrir d’une nappe pour allaiter

Cette maman de 3 enfants a posté un message sur sa page Twitter pour s’indigner contre un grand hôtel londonien où elle était allée prendre le thé en famille. Pourquoi cela ? Comme elle nous l’apprend, le personnel lui a demandé de se couvrir… d’une nappe, pendant qu’elle allaitait son petit dernier.

Louise Burns, maman de 35 ans, était au restaurant du Claridge’s Hotel avec sa mère et sa sœur. Elle allaitait son bébé de 12 semaines quand on lui a demandé de cacher sa poitrine avec une nappe. Choquée, elle a par la suite postée une photo d’elle sur le réseau social en exprimant son mécontentement. « On m’a demandé de me couvrir avec ce ridicule voile pendant que j’allaitais pour ne pas causer d’offense », a-t-elle écrit.

Elle a également posté une seconde photo, où on la voit cette fois-ci allaiter au même endroit mais sans le linge. Comme elle l’affirme, « C’est beaucoup plus voyant avec [le linge] que sans ». Il est vrai qu’on se demande ce qu’elle cache avec son grand drap posé sur elle. « C’est une telle honte, je ne pourrai jamais revenir », confie-t-elle encore.

 

Maman allaitante hotel 1

 

La mère de famille a expliqué au journal britannique The Guardian qu’elle venait de commencer à allaiter son bout de chou quand le serveur s’est rué sur elle avec la nappe et lui a expliqué que c’était la politique de l’établissement que de se couvrir. Vexée, la maman a eu envie de pleurer, sur le coup. Elle s’est sentie bizarre et a voulu partir, mais sa mère et sa sœur avaient fait le trajet de loin pour venir prendre ce thé spécial Noël avec elle. Elle a retrouvé son calme mais se sentait humiliée. Elle ne comprend pas qu’elle ait dû se couvrir alors qu’elle allaitait « discrètement » comme elle l’assure, et trouve là un paradoxe puisqu’on pousse les mamans d’aujourd’hui à allaiter plus.


Voir Aussi

Comme Louise l’a raconté au média anglais, elle avait déjà eu des soucis de ce genre pendant l’allaitement de ses deux premiers enfants, mais n’en avait pas encore eu pour le troisième. Elle ne comprend pas qu’un grand hôtel de Londres l’ait traitée de la sorte.

Le sujet ayant déchaîné les passions sur Twitter, le Claridge’s s’est dit « attristé » par la tournure des événements, a assuré de son soutien à la cause de l’allaitement et promet de trouver « de meilleures façons de communiquer » à ce sujet.

Maman allaitante hotel 2


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire