Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Ramadan : peut-on jeĂ»ner lorsqu’on allaite ?

Ramadan : peut-on jeĂ»ner lorsqu’on allaite ?

JeĂ»ner enceinte, c’est possible ? Avec le dĂ©but du Ramadan le 27 mai dernier, on a pensĂ© qu’il Ă©tait important de faire un point sur les prĂ©cautions Ă  respecter lorsqu’on allaite et que l’on souhaite jeĂ»ner.

Faire le Ramadan n’est pas une obligation lorsqu’on allaite

« Le Ramadan n’est pas obligatoire pour les femmes enceintes et celles qui allaitent« , indique Amelle Bouach, sage-femme. « La prioritĂ©, c’est la santĂ© de leur enfant« . Les femmes allaitantes peuvent en effet ĂŞtre dispensĂ©es du jeĂ»ne si cela porte prĂ©judice Ă  leur bĂ©bĂ© ou Ă  leur propre santĂ©. Elles peuvent choisir de reporter le jeĂ»ne Ă  un autre mois de l’annĂ©e ou de le compenser en donnant de la nourriture aux dĂ©munis.

Amelle Bouach dĂ©conseille de jeĂ»ner pendant l’allaitement et insiste sur le fait qu’il faut en parler avec un mĂ©decin ou une sage-femme avant de choisir de faire le Ramadan. Pour elle, la plupart des femmes respectent ces contre-indications : « la majoritĂ© des femmes musulmanes qui allaitent ne pratiquent pas le Ramadan« .

JeĂ»ner pendant l’allaitement : quels sont les risques ?

Comme pour une femme enceinte, jeĂ»ner pendant la grossesse aura plus de risques de provoquer des crises d’hypoglycĂ©mie chez la femme allaitante que chez une autre femme. Elle sera Ă©galement plus fatiguĂ©e et risquera de compromettre son Ă©quilibre nutritionnel.

Une femme qui jeĂ»ne pourra Ă©galement voir sa quantitĂ© de lait maternel diminuer. « En pĂ©riode de privation, le corps va concentrer son Ă©nergie sur sa propre survie« , rappelle RaphaĂ«l Grunman, diĂ©tĂ©ticien. Un jeĂ»ne, mĂŞme court, peut donc provoquer un tarissement du lait, que la maman ne peut pas toujours anticiper car elle ne percevra pas forcĂ©ment de signes avant-coureurs.

En outre, la composition du lait maternel évoluera, et il deviendra moins nutritif pour le bébé : plus aqueux, il contiendra moins de nutriments, de graisses et de protéines.

Les prĂ©cautions Ă  prendre si l’on choisit de jeĂ»ner pendant le Ramadan

Si votre bĂ©bĂ© est exclusivement nourri au lait maternel, il pourra ĂŞtre prĂ©fĂ©rable de ne pas faire le Ramadan. Si vous choisissez de le faire, arrĂŞtez dès que vous vous sentez dĂ©shydratĂ©e (soif, urines foncĂ©es et odorantes), fatiguĂ©e, que vous souffrez de maux de tĂŞte ou que vous avez l’impression que votre quantitĂ© de lait diminue.

Il faut impĂ©rativement veiller Ă  boire suffisamment d’eau, mĂŞme pendant la journĂ©e. Le soir, lorsque vous rompez le jeĂ»ne, optez pour des fruits (par exemple des dattes) accompagnĂ©s d’un laitage qui permettra Ă  l’organisme de ne pas faire de crise d’hyperglycĂ©mie en ralentissant l’absorption du sucre. Lors du repas, choisissez des fĂ©culents (pâtes, quinoas, riz…) et des aliments riches en protĂ©ines (viandes rouges ou blanches, poisson).

À lire absolument

Laisser un commentaire