Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

En phase terminale d’un cancer, elle donne naissance à son bébé et continue de se battre

En règle générale, quand arrive le terme de la grossesse, la future maman est très excitée à l’idée de bientôt voir la bouille de son petit bout, et de commencer son rôle de maman. Mais pour Kirsty Wightman, femme enceinte et déjà maman d’un petit garçon, ses dernières semaines de grossesse étaient plutôt synonymes de peur et de douleur. En effet, au début de sa grossesse, les médecins ont diagnostiqué un cancer en phase terminale à cette jeune femme, originaire d’Edimbourg, au Royaume-Uni.

Les médecins lui disaient de ne pas s’inquiéter

Kirsty Wightman avait tout pour être heureuse : un mari, Ray, qu’elle aime, un petit garçon et mieux encore, elle attendait un autre enfant. Tout était parfait. Quand, Ray Wightman, militaire de profession, a été affecté en Allemagne, la jeune femme de 27 ans a décidé de le suivre avec son fils de 3 ans. Alors qu’elle en était à son troisième mois de grossesse de son deuxième enfant, l’Écossaise a remarqué qu’elle avait une bosse de la taille d’une mandarine sur sa poitrine, a-t-elle expliqué au site britannique Daily Mail. Elle s’est donc rendue à l’hôpital afin de voir si c’était normal et les médecins lui ont dit qu’il s’agissait d’une masse de tissus liés à la grossesse.

Mais quelques mois plus tard, cette bosse a commencé à lui faire mal. Pire encore, elle était davantage épuisée et malade, elle est donc retournée à l’hôpital. Une fois encore, les médecins lui ont tout simplement dit de ne pas s’inquiéter, qu’il s’agissait de symptômes de grossesse. La future maman a cru sur parole les médecins…

Un cancer du sein très avancé

À la fin de sa mission en Allemagne, en juin 2015, Ray Wightman a été affecté à Oxfordshire, en Angleterre. La petite famille est alors retournée au Royaume-Uni. Mais les douleurs de Kirsty Wightman ne se sont pas estompées, c’était même pire ! Son mari l’a alors conduite à l’hôpital John Radcliffe, à Oxford. À l’hôpital, elle décrit les symptômes aux médecins, qui lui font ensuite passer une batterie de tests, une biopsie, ainsi qu’un IRM. Verdict ? La jeune femme est atteinte d’un cancer du sein en phase terminale. Les médecins veulent alors qu’elle accouche de son bébé au plus vite, afin de l’opérer sur sa colonne vertébrale et ensuite commencer la chimiothérapie ainsi que la radiothérapie pour la soigner au mieux. Au Daily Mail, Kirsty Wightman a confié : « Mes premières pensées ont été pour mon bébé qui allait venir au monde (une petite fille, ndlr). Avait-elle été aussi touchée par le cancer ? Arrivera-t-elle à survivre en venant au monde aussi tôt ? » Mais très vite, ce sont des pensées quant à l’avenir qui la rattrape, un avenir auquel elle n’assistera peut-être pas. Elle a ensuite pensé à son fils, en bas âge en se demandant si elle vivra assez longtemps pour le voir grandir…

Elle a accouché prématurément par césarienne

Sa fille Kaci est alors venu au monde prématurément, par césarienne et ne pesait que 210 grammes… Kirsty Wightman a alors raconté ce si merveilleux moment : « Kaci a été portée jusqu’à moi et ensuite posée sur ma poitrine. Pendant quelques instants, j’ai tout oublié et je suis tombée amoureuse de ma fille. » Par chance, Kaci n’a pas été touchée par le cancer, mais a quand bien même dû être placée sous incubateur afin de l’aider à respirer.

Deux jours après son accouchement, Kirsty Wightman s’est fait opérer de la colonne vertébrale. Celle qui venait de devenir maman pour la deuxième fois pensait ne pas se réveiller après cette opération, mais heureusement, cela s’est très bien passé, même s’il a fallu plusieurs semaines avant qu’elle ne puisse recommencer à marcher correctement. La jeune femme est restée cinq semaines à l’hôpital, Kaci neuf semaines, avant qu’elles ne puissent toutes deux rentrer à la maison. La mère de famille a ensuite dû être traitée par chimiothérapie et radiothérapie pour soigner son cancer.


Kirsty-Wightman-cancer-du-sein-accouche-bebe-prematurement

Une mère déterminée à se battre contre son cancer

Depuis décembre 2015, Kirsty Wightman a terminé ses séances de chimiothérapie, mais elle continue de prendre des médicaments et toute la famille est repartie à Édimbourg. La jeune femme se sent mieux, et peut profiter pleinement de son rôle de maman. Toutefois, le pronostic de son cancer n’a pas changé, elle se trouve toujours en phase terminale. Mais cette mère courage est bien décidée à se battre et « à prouver aux médecins qu’ils ont tort, que je peux survivre plus de trois ans. »

Mais même si elle souhaite se battre et profiter pleinement de ses enfants et de son mari, Kirsty Wightman reste réaliste. Au site britannique, elle a confié : « Je sais que je ne vais vivre aussi longtemps que je le souhaite, alors je tiens un album photos pour mes enfants. Je veux qu’ils me connaissent, qu’ils se souviennent de moi quand je serai partie. » Une mère forte à qui on apporte tout notre soutien…

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire