7 symptômes courants qui annoncent une grossesse

L’envie d’un bébé vous taraude, vous êtes à l’affût du moindre changement de votre corps, vous pressez vos amies déjà mamans d’un flot de questions…
Voici quelques signes pouvant être révélateurs de l’arrivée dans 9 mois d’un bébé !

 

PREMIERS SYMPTÔMES DE GROSSESSE : l’absence de règles (ou aménorrhée)

Le retard des règles est le signe le plus constant d’une présomption de grossesse.
Attention toutefois, certaines femmes ont des cycles irréguliers, voire des périodes d’arrêt spontané de règles, ce qui rend ce signe finalement moyennement fiable. A l’inverse, des saignements peuvent se produire à la date où les règles auraient dû normalement avoir lieu, prêtant aussi à confusion. Et cela d’autant plus si vous êtes enceinte suite à l’oubli d’une pilule de votre plaquette et avez continué votre contraception !
 

Des seins lourds et tendus

Suite à la poussée de sécrétions hormonales, les seins gonflent, deviennent lourds et sensibles, changent de volume et de couleur. Ces transformations apparaissent dès les premières semaines de grossesse. Beaucoup de femmes éprouvent une sensation de lourdeur dans les seins peu avant leurs règles ; cette gêne persiste et augmente en cas de grossesse.

 

Des envies

Il arrive que très vite le goût se modifie. Parfois cela se manifestera par du dégoût envers certains aliments, ou le fait d’apprécier des plats auparavant délaissés.

 

Nausées et vomissements

Le corollaire des envies ou dégoût est bien souvent l’apparition de nausées. A prédominance matinales, elles ne surviennent qu’à la fin du premier mois de grossesse. Selon des estimations, la moitié des femmes enceintes en sont atteintes. Parfois des vomissements sont associés à ces nausées.

 

Grosse fatigue

L’effet sédatif de la progestérone entraîne souvent une baisse de tonus et d’énergie. Somnolence, envie irrépressible de dormir, irritabilité, autant de signes fréquents en début de grossesse.
 

Tiraillement dans la région de l’aine

L’augmentation de la quantité d’oestrogènes dans l’organisme, qui détend les ligaments et permet au ventre de grossir, se traduit parfois par une sensation de gêne au niveau de l’aine.

 


Fréquente envie d’uriner

Au fur et à mesure que la grossesse avance et que le ventre s’arrondit, le besoin d’uriner fréquemment est de plus de en plus présente. Chez certaines  femmes, ce phénomène est ressenti dès les premières semaines. Il est dû au taux d’oestrogènes . En effet cette hormone relâchant et assouplissant les muscles,  l’urètre tient moins longtemps la pression exercée par la vessie.

 

Cette liste n’est pas exhaustive et des futures mamans témoignent d’autres symptômes comme : salivation excessive, légers vertiges, ventre dur et ballonné, constipation, crampes dans le bas ventre…
Pas d’angoisse ou de conclusion hâtive si vous ne ressentez rien : certaines femmes bien enceintes n’ont pas l’ombre d’un seul changement physique les toutes premières semaines.

La sagesse consiste à se rendre à la pharmacie pour acheter un test de grossesse : la ligne bleue, ou rose, le petit + ou le mot « enceinte » s’affiche sur le test ? Toutes nos félicitations, vous attendez un bébé !

Prenez vite rendez-vous avec votre médecin ou votre sage-femme !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire