Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi ces parents veulent congeler le sang de cordon de leur bĂ©bĂ© ?

Pourquoi ces parents veulent congeler le sang de cordon de leur bébé ?

Le tribunal de Grasse dans les Alpes-Maritimes a rendu son verdict : « Les parents peuvent conserver les cellules du sang du cordon et du placenta au regard de nĂ©cessitĂ©s thĂ©rapeutiques justifiĂ©es ». Un couple sera donc autorisĂ© Ă  congeler le sang provenant du cordon ombilical de leur bĂ©bĂ© qui devrait naĂźtre trĂšs bientĂŽt. Il sera conservĂ© pendant au moins 20 ans aux frais des futurs parents dans une sociĂ©té spĂ©cialisĂ©e en Angleterre pour un coĂ»t total de 3 000 euros. Rendue publique par l’avocat du couple ce lundi 12 dĂ©cembre, la dĂ©cision est une grande premiĂšre en France. Auparavant, la justice française n’avait jamais autorisĂ© la conservation, Ă  des fins privĂ©es et par anticipation, du sang de cordon.

Une famille rongée par des cancers foudroyants

C’est en voyant certains membres de leur famille touchĂ©s par des cancers foudroyants que les futurs parents ont dĂ©cidĂ© d’adresser cette requĂȘte au tribunal de Grasse. Ils craignent que leur enfant dĂ©veloppe une maladie grave lui dans l’avenir.

La congĂ©lation du sang de cordon n’est pas une nouveautĂ© en France. Le don, anonyme et gratuit, est dĂ©jĂ  possible mais il est destinĂ© Ă  la collectivitĂ©. NĂ©anmoins, la loi de juillet 2011 concernant la bioĂ©thique prĂ©voit que « le don peut ĂȘtre dĂ©diĂ© Ă  l’enfant nĂ© ou aux frĂšres ou sƓurs de cet enfant en cas de nĂ©cessitĂ© thĂ©rapeutique avĂ©rĂ©e et dĂ»ment justifiĂ©e lors du prĂ©lĂšvement ». Une dĂ©rogation est donc possible et elle n’avait concernĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent que les enfants dĂ©jĂ  malades. La conservation Ă  des fins privĂ©es et par anticipation constitue donc une rĂ©elle nouveautĂ©.

Les cellules souches porteuses d’espoir

Ce qui intéresse tant les familles et les soignants dans le sang de cordon, ce sont les cellules souches, dites hématopoïétiques. Ce sont elles qui permettent de soigner certaines maladies, comme la leucémie (cancer du sang).  En effet, les hématopoïétiques sont capables de produire toutes les cellules du sang (les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes).

Pour soigner un patient, on lui transfuse le sang de cordon. A partir de lĂ , les cellules souches peuvent fabriquer de nouvelles cellules de sang saines et remplacer celles qui ont Ă©tĂ© endommagĂ©es par la maladie ou par un traitement mĂ©dical comme la chimiothĂ©rapie. L’intĂ©rĂȘt du sang de cordon rĂ©side Ă©galement dans le fait qu’il est moins probable qu’il provoque un rejet. Autrement dit, le sang de cordon n’a pas besoin d’ĂȘtre aussi compatible avec le patient que la moelle osseuse, qui est utilisĂ©e Ă  des fins similaires par exemple.

En revanche, le sang de cordon ne peut ĂȘtre utilisĂ© que pour les maladies du sang, car aucun traitement basĂ© sur les cellules souches hĂ©matopoĂŻĂ©tiques, n’a encore pu ĂȘtre dĂ©veloppĂ© pour d’autres pathologies. NĂ©anmoins, la future maman espĂšre que la recherche sur les cellules souches aura avancĂ© dans quelques annĂ©es.

À lire absolument

Laisser un commentaire