Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pourquoi ces parents veulent congeler le sang de cordon de leur bébé ?

Le tribunal de Grasse dans les Alpes-Maritimes a rendu son verdict : « Les parents peuvent conserver les cellules du sang du cordon et du placenta au regard de nécessités thérapeutiques justifiées ». Un couple sera donc autorisé à congeler le sang provenant du cordon ombilical de leur bébé qui devrait naître très bientôt. Il sera conservé pendant au moins 20 ans aux frais des futurs parents dans une société spécialisée en Angleterre pour un coût total de 3 000 euros. Rendue publique par l’avocat du couple ce lundi 12 décembre, la décision est une grande première en France. Auparavant, la justice française n’avait jamais autorisé la conservation, à des fins privées et par anticipation, du sang de cordon.

Une famille rongée par des cancers foudroyants

C’est en voyant certains membres de leur famille touchés par des cancers foudroyants que les futurs parents ont décidé d’adresser cette requête au tribunal de Grasse. Ils craignent que leur enfant développe une maladie grave lui dans l’avenir.

La congélation du sang de cordon n’est pas une nouveauté en France. Le don, anonyme et gratuit, est déjà possible mais il est destiné à la collectivité. Néanmoins, la loi de juillet 2011 concernant la bioéthique prévoit que « le don peut être dédié à l’enfant né ou aux frères ou sœurs de cet enfant en cas de nécessité thérapeutique avérée et dûment justifiée lors du prélèvement ». Une dérogation est donc possible et elle n’avait concerné jusqu’à présent que les enfants déjà malades. La conservation à des fins privées et par anticipation constitue donc une réelle nouveauté.

Les cellules souches porteuses d’espoir

Ce qui intéresse tant les familles et les soignants dans le sang de cordon, ce sont les cellules souches, dites hématopoïétiques. Ce sont elles qui permettent de soigner certaines maladies, comme la leucémie (cancer du sang).  En effet, les hématopoïétiques sont capables de produire toutes les cellules du sang (les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes).


Pour soigner un patient, on lui transfuse le sang de cordon. A partir de là, les cellules souches peuvent fabriquer de nouvelles cellules de sang saines et remplacer celles qui ont été endommagées par la maladie ou par un traitement médical comme la chimiothérapie. L’intérêt du sang de cordon réside également dans le fait qu’il est moins probable qu’il provoque un rejet. Autrement dit, le sang de cordon n’a pas besoin d’être aussi compatible avec le patient que la moelle osseuse, qui est utilisée à des fins similaires par exemple.

En revanche, le sang de cordon ne peut être utilisé que pour les maladies du sang, car aucun traitement basé sur les cellules souches hématopoïétiques, n’a encore pu être développé pour d’autres pathologies. Néanmoins, la future maman espère que la recherche sur les cellules souches aura avancé dans quelques années.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire