Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Naissance orgasmique : quand une maman dĂ©clare ĂȘtre accro Ă  l’accouchement…

Naissance orgasmique : quand une maman dĂ©clare ĂȘtre accro Ă  l’accouchement…

Bien que le travail signe la toute fin de la grossesse, les tout derniers instants avant de rencontrer bĂ©bĂ©, diriez-vous pour autant que c’est le meilleur des moments au point d’en ĂȘtre accro ? Eh bien, c’est ce qu’une Australienne de 26 ans, mĂšre de trois enfants, qui n’a jamais eu recours Ă  la pĂ©ridurale, a dĂ©clarĂ© au quotidien News.com. Quand certaines le redoutent, Lana, elle, affirme adorer ĂȘtre en travail. On ne parle pas ici de la dĂ©livrance qui reprĂ©sente un moment unique, oĂč vous allez enfin pouvoir croiser le regard de votre petit bout, mais des contractions, plus ou moins douloureuses et de l’attente. La plupart des femmes n’affirmeraient pas en ĂȘtre passionnĂ©es, pas vrai ?

cette australienne adore accoucher 1

Une expérience excitante pour cette maman

Lana considĂšre l’accouchement comme une toute nouvelle expĂ©rience, Ă  ce titre, elle ajoute que cela lui donne mĂȘme des frissons et la passionne littĂ©ralement. Ainsi, elle confie : « La rupture de la poche des eaux, le bĂ©bĂ© qui pousse, c’est étonnant ».

En outre, la grossesse en elle-mĂȘme ce n’est pas son truc, car son dos la fait souffrir, elle ne peut pas dormir sur le ventre et elle ne peut pas marcher. Autant de contraintes, qui font qu’ĂȘtre enceinte lui dĂ©plaĂźt. Elle rĂȘve d’un accouchement sans les neuf mois qui le prĂ©cĂšdent !

cette australienne adore accoucher 2

Comment devient-on accro au travail ?

« Il y a des hormones similaires Ă  la morphine qui peuvent ĂȘtre libĂ©rĂ©es au cours du travail, elles peuvent provoquer chez la femme un sentiment de soulagement« , explique le gynĂ©cologue obstĂ©tricien Ric Porter. Mais alors que la majoritĂ© des mamans sont heureuses et satisfaites aprĂšs ĂȘtre passĂ©es par l’Ă©tape du travail, il est beaucoup plus rare qu’elles jouissent de telles Ă©motions, comme le dĂ©crit Lana, pendant cet Ă©pisode. « On parle parfois d’orgasmes pendant le travail. On peut le comprendre grĂące Ă  la sensation de libĂ©ration et la relaxation musculaire « , estime Ric Porter. Lana, elle, n’a qu’une envie, rĂ©itĂ©rer l’expĂ©rience encore et encore. On ne lui dit pas bon courage alors…

cette australienne adore accoucher 3

À lire absolument