Poche des eaux

Qu’est-ce que la poche des eaux ?

C’est un espace rempli de liquide amniotique situé entre le col de l’utérus et le fœtus. Avant  l’accouchement, elle se rompt et laisse s’écouler le liquide amniotique. En général, la poche des eaux se rompt spontanément lorsque la dilatation du col atteint de 2 à 5 centimètres. Ceci étant, il est tout à fait possible et bénin que la rupture de la poche des eaux se produise au tout début du travail. Dans ce cas, la rupture de la poche des eaux est un bon indicateur de début du travail. Il arrive parfois que la poche des eaux soit rompue artificiellement au cours du travail et après 5 cm de dilatation par la sage-femme ou l’obstétricien. Cette rupture artificielle est faite avec une pince au moment d’une contraction pour rendre le geste indolore.

Pourquoi la poche des eaux est-elle importante ?

La poche des eaux protège le fœtus pendant la grossesse des traumatismes divers et des infections. En cas de rupture de la poche des eaux, il faut aller sans délai à la maternité car la protection du fœtus est diminuée et les risques d’infection sont plus importants, surtout au-delà de 12 h après la perte des eaux. Les touchers vaginaux sont fortement déconseillés après la rupture de la poche des eaux, en raison de ce risque infectieux. Justement, à ce propos, si vous perdez les eaux avant d’arriver à la clinique, il faut bien observer la couleur du liquide amniotique qui s’écoule : si le liquide est clair, tout va bien, mais s’il est teinté de vert foncé, cela suppose la présence de méconium (selles du foetus). C’est un signe fort de souffrance fœtale qui nécessite un déclenchement rapide de l’accouchement.

En savoir plus sur la poche des eaux

Il existe des problèmes liés à la poche des eaux, notamment lorsque celle-ci se rompt avant l’apparition des contractions. Cette complication est appelée rupture prématurée des membranes et correspond au fait que le sac amniotique laisse s’écouler du liquide avant 38 semaines de grossesse. Cela peut être causé par une infection bactérienne ou par un défaut dans la structure du sac amniotique, de l’utérus, ou du col de l’utérus. Dans ce cas, il faut impérativement consulter. L’hospitalisation est indispensable afin d’intensifier la surveillance du risque infectieux. Dans ce cas, le déclenchement de l’accouchement peut être provoqué.

 

Voir Aussi

Un peu de lecture sur la poche des eaux

Le décollement de membranes pour déclencher le travail, c’est vraiment nécessaire ?

Rupture des membranes

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire