Pourquoi la naissance de ce bébé prématuré tient presque du miracle ?

Francesca Bradley-Curran revient de loin. Née seulement deux jours après le délai légal d’avortement au Royaume-Uni, les médecins avaient peu d’espoir quant à sa survie. Sa maman, Victoria Bradley, 37 ans, devait alors se préparer au pire. Sa fille née prématurément ne pesait que 623 grammes et ses pieds avaient la taille d’une pièce de 5 centimes d’euros. Et pourtant, le destin en a décidé autrement et, quelques mois plus tard, elle a pu rentrer à la maison auprès de sa famille.

bebe premature 6 mois 3

Une naissance prématurée difficile

Victoria Bradley pensait qu’elle n’aurait jamais d’enfants à cause de problèmes aux ovaires. Alors, quand elle apprend qu’elle est enceinte, elle et son compagnon Paul Curran, 46 ans, sont évidemment très heureux. Mais, à sa 24ème semaine de grossesse, elle a commencé à avoir mal au dos et au ventre. Deux jours plus tard, l’Anglaise accouchait par voie basse d’une petite Francesca. Sa naissance prématurée en avril 2016 a été un véritablement déchirement pour Victoria. Sa fille venait à peine de venir au monde que les infirmières l’ont autorisée à rester auprès d’elle seulement trois heures. Puis le personnel du service l’a transférée au service de réanimation de l’hôpital de Liverpool en Angleterre.

bebe premature 6 mois 1

11 minutes : c’est le temps qu’il a fallu au nourrisson pour prendre sa première respiration, autant dire une éternité ! Puis, la lutte pour la maintenir en vie a commencé. Une équipe de quinze médecins et infirmières s’est relayée pour lui donner toutes ses chances. Interviewée par le quotidien Daily Mail, Victoria Bradley a confié :  » Elle ressemblait tellement à un fœtus et non à un bébé normal. Sa peau était si transparente, et elle n’avait ni cils ni sourcils. Ses yeux n’étaient pas encore ouverts. » Elle ajoute :  » Elle était minuscule, et si mal. Les médecins nous avaient avertis qu’ils ne pensaient pas qu’elle survivrait. »

Née 48 heures plus tôt, Fancesca n’aurait pas pu survivre

Actuellement, la loi britannique autorise les femmes à interrompre leur grossesse jusqu’à la 24ème semaine de grossesse (en France, le délai légal est de 14 semaines après le début des dernières menstruations). Cette règle implique que les bébés nés avant cette date limite ne sont pas considérés comme  » viables  » par le personnel soignant. En effet, le taux de survie de ces grands prématurés est extrêmement faible. Etant donné qu’ils n’ont pas fini leur développement, ces nouveau-nés sont sujets à des infections.

Voir Aussi

bebe premature 6 mois

La petite Francesca a dû se battre, quant à elle, contre la méningite, une septicémie, des problèmes de reins et un pneumothorax, maladie qui se caractérise par une présence d’air ou de gaz dans les cavités qui recouvrent et protègent les poumons (source : Vulgaris médical). Elle a subi quinze transfusions de sang et une chirurgie oculaire sans laquelle elle aurait pu ne jamais voir. Rentrée chez elle dix-sept semaines après sa naissance, la petite puce est considérée comme un véritable miracle par les médecins qui l’ont suivie. « C’est juste génial qu’elle soit finalement rentrée à la maison, je n’y croyais plus « , a confié Victoria Bradley au Daily Mail. « C’est effrayant de penser que si elle était venue au monde deux jours plus tôt, les médecins ne l’auraient pas sauvée ». On ne peut qu’espérer qu’après un début de vie aussi difficile, un avenir clément s’offre à elle.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire