Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi la naissance de ce bĂ©bĂ© prĂ©maturĂ© tient presque du miracle ?

Pourquoi la naissance de ce bébé prématuré tient presque du miracle ?

Francesca Bradley-Curran revient de loin. NĂ©e seulement deux jours aprĂšs le dĂ©lai lĂ©gal d’avortement au Royaume-Uni, les mĂ©decins avaient peu d’espoir quant Ă  sa survie. Sa maman, Victoria Bradley, 37 ans, devait alors se prĂ©parer au pire. Sa fille nĂ©e prĂ©maturĂ©ment ne pesait que 623 grammes et ses pieds avaient la taille d’une piĂšce de 5 centimes d’euros. Et pourtant, le destin en a dĂ©cidĂ© autrement et, quelques mois plus tard, elle a pu rentrer Ă  la maison auprĂšs de sa famille.

bebe premature 6 mois 3

Une naissance prématurée difficile

Victoria Bradley pensait qu’elle n’aurait jamais d’enfants Ă  cause de problĂšmes aux ovaires. Alors, quand elle apprend qu’elle est enceinte, elle et son compagnon Paul Curran, 46 ans, sont Ă©videmment trĂšs heureux. Mais, Ă  sa 24Ăšme semaine de grossesse, elle a commencĂ© Ă  avoir mal au dos et au ventre. Deux jours plus tard, l’Anglaise accouchait par voie basse d’une petite Francesca. Sa naissance prĂ©maturĂ©e en avril 2016 a Ă©tĂ© un vĂ©ritablement dĂ©chirement pour Victoria. Sa fille venait Ă  peine de venir au monde que les infirmiĂšres l’ont autorisĂ©e Ă  rester auprĂšs d’elle seulement trois heures. Puis le personnel du service l’a transfĂ©rĂ©e au service de rĂ©animation de l’hĂŽpital de Liverpool en Angleterre.

bebe premature 6 mois 1

11 minutes : c’est le temps qu’il a fallu au nourrisson pour prendre sa premiĂšre respiration, autant dire une Ă©ternitĂ© ! Puis, la lutte pour la maintenir en vie a commencĂ©. Une Ă©quipe de quinze mĂ©decins et infirmiĂšres s’est relayĂ©e pour lui donner toutes ses chances. InterviewĂ©e par le quotidien Daily Mail, Victoria Bradley a confiĂ© :  » Elle ressemblait tellement Ă  un fƓtus et non Ă  un bĂ©bĂ© normal. Sa peau Ă©tait si transparente, et elle n’avait ni cils ni sourcils. Ses yeux n’étaient pas encore ouverts. » Elle ajoute :  » Elle Ă©tait minuscule, et si mal. Les mĂ©decins nous avaient avertis qu’ils ne pensaient pas qu’elle survivrait. »

NĂ©e 48 heures plus tĂŽt, Fancesca n’aurait pas pu survivre

Actuellement, la loi britannique autorise les femmes Ă  interrompre leur grossesse jusqu’à la 24Ăšme semaine de grossesse (en France, le dĂ©lai lĂ©gal est de 14 semaines aprĂšs le dĂ©but des derniĂšres menstruations). Cette rĂšgle implique que les bĂ©bĂ©s nĂ©s avant cette date limite ne sont pas considĂ©rĂ©s comme  » viables  » par le personnel soignant. En effet, le taux de survie de ces grands prĂ©maturĂ©s est extrĂȘmement faible. Etant donnĂ© qu’ils n’ont pas fini leur dĂ©veloppement, ces nouveau-nĂ©s sont sujets Ă  des infections.


bebe premature 6 mois

La petite Francesca a dĂ» se battre, quant Ă  elle, contre la mĂ©ningite, une septicĂ©mie, des problĂšmes de reins et un pneumothorax, maladie qui se caractĂ©rise par une prĂ©sence d’air ou de gaz dans les cavitĂ©s qui recouvrent et protĂšgent les poumons (source : Vulgaris mĂ©dical). Elle a subi quinze transfusions de sang et une chirurgie oculaire sans laquelle elle aurait pu ne jamais voir. RentrĂ©e chez elle dix-sept semaines aprĂšs sa naissance, la petite puce est considĂ©rĂ©e comme un vĂ©ritable miracle par les mĂ©decins qui l’ont suivie. « C’est juste gĂ©nial qu’elle soit finalement rentrĂ©e Ă  la maison, je n’y croyais plus « , a confiĂ© Victoria Bradley au Daily Mail. « C’est effrayant de penser que si elle Ă©tait venue au monde deux jours plus tĂŽt, les mĂ©decins ne l’auraient pas sauvĂ©e ». On ne peut qu’espĂ©rer qu’aprĂšs un dĂ©but de vie aussi difficile, un avenir clĂ©ment s’offre Ă  elle.


À lire absolument