Neufmois.fr » Au fil de l'actu » L’IVG, en perte de vitesse

L’IVG, en perte de vitesse

Samedi 17 janvier, la loi Veil permettant aux femmes de mettre fin Ă  une grossesse non dĂ©sirĂ©e fĂȘtera ses 40 ans. A cette occasion, le prĂ©sident de la RĂ©publique s’exprimera sur cet anniversaire tandis que des associations de dĂ©fense du droit Ă  l’avortement et Ă  la contraception appellent Ă  une manifestation. En cause, les dĂ©lais trop longs, les centres d’IVG qui ferment
 40 ans aprĂšs le vote de la loi sur l’IVG, oĂč en est-on ? L’Institut national d’Ă©tudes dĂ©mographiques (Ined) s’est penchĂ© sur le sujet.

Contrairement Ă  la rumeur, l’IVG n’est pas en hausse en France. En 2011, 210 000 avortements sont Ă©tĂ© recensĂ©s. Soit 0,53 IVG par femme contre 0,66 IVG en 1975. Moins de femmes donc ont recours Ă  l’IVG en revanche, et c’est ce que rĂ©vĂšle cette Ă©tude, les avortements rĂ©pĂ©tĂ©s sont plus frĂ©quents qu’autrefois.

Selon l’Ined, 33% des Françaises ont dĂ©jĂ  eu recours Ă  l’IVG avec des pĂ©riodes de pic . « AprĂšs avoir diminuĂ© de 1975 Ă  1995, le recours Ă  l’IVG a lĂ©gĂšrement augmentĂ© avant de se stabiliser Ă  la fin des annĂ©es 2000 ».

Autre constat de l’Ined, 9,5% des femmes ont eu recours au moins deux fois Ă  l’IVG (lĂ , il s’agit d’un chiffre en augmentation), et 4,1% trois fois ou plus au cours de leur vie. L’Ăąge moyen Ă  l’IVG est passĂ© de 28,6 ans en 1975 Ă  27,5 ans en 2003.

L’IVG mĂ©dicamenteuse dans prĂšs d’un cas sur deux

Il s’agit de deux comprimĂ©s (une anti-hormone : le RU 486 ou mifĂ©pristone et une prostaglandine, le misoprostol) Ă  avaler en prĂ©sence du mĂ©decin avant de rentrer chez soi (d’oĂč la nĂ©cessitĂ© de ne pas ĂȘtre seule Ă  la maison dans les heures qui suivent la prise des comprimĂ©s). Cette mĂ©thode peut ĂȘtre pratiquĂ©e jusqu’à la fin de la 5Ăšme semaine de grossesse (ou de la 7Ăšme semaine si l’IVG est pratiquĂ©e Ă  l’hĂŽpital), mais elle est contre-indiquĂ©e dans quelques cas, notamment en cas de fort surpoids et aprĂšs 40 ans.

 

À lire absolument

Laisser un commentaire