Né à 23 semaines, ce bébé est un grand battant

Née à 23 semaines, Bella Davison, était un très grand prématuré de 0,45 kilos qui avait très peu de chances de survivre.

Pour les parents, Vicky Jackson et Graeme Davison, un couple de Britannique résidant à Morpeth dans le Northumberland, c’est le début d’un terrible cauchemar. Ils sont avertis qu’ils doivent se préparer au pire d’autant que les médecins ne peuvent pas réanimer un prématuré de 23 semaines.

bebe bella nes premature

Leur petite fille prénommée Bella, âgée de 6 mois, a survécu et se porte bien aujourd’hui. « C’était très émouvant de ramener notre fille à la maison car on savait il y a quelques mois que ce moment ne se serait peut-être jamais possible ». Pour la maman, Bella est un bébé miracle.

Aujourd’hui, les parents de Bella se battent pour que la date limite de l’avortement soit baissé, estimant selon eux qu’il est trop tard pour avorter à 23 semaines. « Bella est l’exemple qui montre que les grands prématurés peuvent survivre et on doit leur donner une chance de se battre », a confié Vicky au journal britannique Daily Mail. A savoir qu’en Angleterre, la date limite de l’avortement est de 24 semaines. En France, pour effectuer une IVG, la date limite est de 12 semaines de grossesse et elle ne peut dépasser 14 SA.


Très peu d’avortements ont lieu après 20 semaines de gestation, ils sont effectués lorsque le fœtus présente une malformation très grave ou mortelle et qu’il y a aussi un danger pour la mère. Certaines malformations sont aussi détectables jusqu’à la 24ème semaine de grossesse. La future maman est alors au milieu de son deuxième trimestre. Bien sûr, le bébé n’est plus considéré comme un fœtus.  Il mesure environ 28cm et pèse 500g. Les organes du bébé grandissent de manière très rapide, il est également possible de différencier ses organes sexuelles.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire