Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Ces jumelles dĂ©fient les pronostics des mĂ©decins et fĂȘtent leurs 1 an !

Ces jumelles dĂ©fient les pronostics des mĂ©decins et fĂȘtent leurs 1 an !

Rylea et Robyn ne sont pas des jumelles tout Ă  fait ordinaires. En effet, elles bĂ©nĂ©ficient d’un titre un peu particulier puisqu’elles dĂ©tiennent le record des plus petites jumelles Ă  ĂȘtre nĂ©es en Angleterre. Triste titre quand on sait que les mĂ©decins n’étaient pas optimistes et pensaient qu’elles n’avaient qu’une chance sur dix de survivre. Pourtant, un an plus tard, ces petites miraculĂ©es dĂ©fient tous les pronostics et fĂȘtent leurs 1 an.

A elles deux, Rylea et Robyn pesaient moins d’1 kg

A sa naissance, Rylea pesait Ă  peine 425 g et sa sƓur Robyn 540 g. Mais un an plus tard, elles sont en parfaite santĂ© ont enfin pu fĂȘter NoĂ«l en famille et pĂšsent chacune 6,3 kg. Le combat pour la vie n’a pourtant pas Ă©tĂ© facile
 Au dĂ©but, tout allait bien pour Claire Cunliffe. Alors qu’elle est ĂągĂ©e de 41 ans, la Britannique apprend qu’elle est enceinte de jumelles. Ce fut d’ailleurs un vĂ©ritable choc pour elle. Mais tout bascule en novembre 2015 quand elle entame sa 23Ăšme semaine de grossesse : Claire Cunliffe a la poche des eaux qui se fissure, Ă  la suite de quoi, elle dĂ©veloppe une infection du liquide amniotique qui met un terme Ă  sa grossesse.

Les mĂ©decins Ă  l’hĂŽpital de Bolton au nord de Manchester dĂ©couvrent alors qu’elle Ă©tait entrĂ©e en travail et qu’il Ă©tait trop tard pour arrĂȘter le processus. C’est Ă  ce moment-lĂ  que Claire Cunliffe et son mari Jason Comer, 45 ans, apprennent que leurs jumelles avaient seulement dix pour cent de chance de survivre. Ils ont alors dĂ» faire face Ă  la grande prĂ©maturitĂ© de leurs bĂ©bĂ©s.  Mlle Cunliffe, explique dans le quotidien britannique, le Daily Mail : « C’était stupĂ©fiant de les voir, elles Ă©taient toutes petites, mais elles Ă©taient parfaitement formĂ©es. La main de Rylea n’avait que la taille du bout de mon petit doigt. » Elle ajoute : « Lorsque Robyn avait 3 mois, elle a dĂ©veloppĂ© une septicĂ©mie, une infection grave du sang. Son poumon a gravement Ă©tĂ© touchĂ©, mais elle s’en est remise. »

2016-01-04 18.16.40.jpg

Mme Cunliffe, se confie : « Quand je les regarde, j’ai encore du mal Ă  croire qu’elles ont dĂ©jĂ  vĂ©cu autant. Chaque fois qu’elles sourient, je mesure la chance que nous avons de les avoir auprĂšs de nous. » Positives quant Ă  l’avenir, elle dĂ©clare : « Elles se dĂ©veloppent normalement. Elles s’asseyent et elles rient. Nous sommes impatients de les voir grandir en bonne santĂ©. Ce sont vraiment deux petits miracles. » Une bien jolie histoire, comme on aimerait que toutes se terminent, non ?



À lire absolument