Elle ignorait être enceinte jusqu’à cette quinte de toux qui a tout changé

Lianne Brennan a fait ce qu’on appelle un déni de grossesse. En effet, cette jeune femme de 23 ans, originaire du Royaume-Uni, s’est rendu compte qu’elle était enceinte lorsqu’elle a toussé ! Plutôt surprenant non ? Eh oui à ce même moment, elle a perdu les eaux.

Il lui a suffi d’une petite quinte de toux pour mettre quasiment au monde son enfant. Le 17 avril 2016, Lianne Brennan, coiffeuse, a été prise de violentes douleurs au ventre. Alors qu’elle pensait qu’il s’agissait de ses douleurs menstruelles, elle s’est installée sur le canapé. Elle a alors essayé d’attraper son téléphone pour appeler les urgences, alors elle a été dans l’obligation de mettre au monde son bébé toute seule. Seulement trente minutes après, sa petite Echo-River est venue au monde, elle a ensuite coupé le cordon ombilical, puis elle l’a attaché en chignon pour arrêter le saignement. Elle a alors donné naissance à sa petite fille dans sa baignoire. Quelques minutes après, un voisin est venu frapper à sa porte pour lui emprunter un chargeur de téléphone. Elle lui a alors appris la naissance de sa fille et ce dernier a directement appelé les secours.

Lianne Brennan avait toujours ses menstruations et ignorait donc être enceinte, si bien qu’elle sortait boire de l’alcool avec ses amis la plupart des week-ends, et fumait une dizaine de cigarettes par jour.  Fort heureusement, le bébé est en très bonne santé, d’après les médecins de l’hôpital Wythenshawe.

La jeune femme, à présent mère célibataire de trois enfants, a déclaré au site britannique Daily Mail, qu’elle n’avait su être enceinte qu’au moment où elle a perdu les eaux. Et c’est une grossesse qui suit de très près une autre ! En effet, trois mois après la naissance de son deuxième enfant Jasmine-Jae, à présent âgée de 14 mois, Lianne Brennan aurait donc été de nouveau enceinte. Mais ce n’est pas tout ! Elle a confié qu’elle avait porté des gros cartons, et a déplacé de gros meubles alors qu’elle en était à son cinquième mois ! Et ça, tout en ignorant qu’elle attendait un enfant… Et même si elle ne se doutait absolument pas de cette naissance, Lianne Brennan est la plus heureuse au monde et pour cette jeune maman, sa fille est « la surprise la plus parfaite ». Tout est bien qui finit bien, donc !

deni-de-grossesse-coiffeuse-se-rend-compte-enceinte-quand-elle-accouche

Le déni de grossesse, qu’est-ce que c’est ?

Le déni de grossesse est caractérisé par la non-conscience de son état par une femme enceinte. Mais il existe deux types de déni de grossesse : le déni partiel où la femme se rend compte qu’elle est enceinte avant d’accoucher. Et le déni total où la femme ne sait pas qu’elle est enceinte jusqu’à ce qu’elle accouche.

Voir Aussi

Le cerveau est donc à l’origine de tout ça. En effet, celui-ci demande au corps de faire comme si de rien n’était et rien ne changera : la femme aura ses règles, son ventre ne grossira pas, elle ne sentira pas le bébé bouger et n’aura aucune nausée. Le paradis selon vous ? Pas réellement… Sachez qu’en moyenne les femmes s’en veulent énormément de pas s’être rendu compte de leur grossesse. Également, la mort du bébé peut survenir, de manière accidentelle, si la jeune maman ne sait pas ce qui lui arrive lors de la naissance. En effet, prise de court, la jeune maman ne sait généralement pas quoi faire dans de telles conditions, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une première grossesse.

En France, selon le site Onmeda.fr, il est estimé que le déni de grossesse survient entre 1 à 3 cas pour 1 000 naissances en France, c’est-à-dire entre 600 à 2 000 dénis de grossesse par an sur environ 800 000. Il faut toutefois prendre en compte que ces chiffres sont très aléatoires.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire