Grossesse : 4 astuces pour stopper la cigarette

Laisser tomber la cigarette du jour au lendemain quand on est enceinte, plus facile à dire qu’à faire vous diront beaucoup de femmes. Pas de panique, Neuf Mois avec l’aide du Dr Gérard Mathern, tabacologue vous donne quatre petites astuces pour stopper le tabac en douceur.

Laissez-vous tenter par l’acupuncture

Médecine chinoise ancestrale, l’acupuncture aide à rétablir l’équilibre de notre organisme et peut donc aider au sevrage tabagique. Le médecin acupuncteur pose ses aiguilles sur les poignets, le nez, les oreilles mais aussi le haut du ventre. Il tient compte du stress de la future maman et de ses habitudes tabagiques. En l’espace d’une séance, le besoin de se jeter sur une cigarette diminuerait convenablement. Le plus ? Les séances sont remboursées par la sécurité sociale si le médecin est conventionné.

Les substituts nicotiniques, une aide majeure

Depuis 1997, les substituts nicotiniques sont autorisés chez la femme enceinte. Patchs, gommes, comprimés… autant de choix qui permettent à la future maman d’arrêter la cigarette et de la remplacer par un substitut beaucoup moins nocif puisque la nicotine est ingérée sous forme non agressive, là où une seule cigarette envoie 4 000 substances nocives dans le corps. Attention toutefois, l’utilisation de ses substituts doit se faire obligatoirement sous contrôle médical.

Reposez-vous sur le futur papa

C’est tout bête, mais une future maman accro à la nicotine aura plus de chances d’arrêter la cigarette si son compagnon s’arrête aussi. En éloignant paquets de cigarettes et mauvaises odeurs, le futur papa donne l’exemple et aide en douceur la future maman stressée. Se soutenir mutuellement, sans jamais ne faire culpabiliser l’autre peut-être la clef. Si en plus, aucun des deux parents ne se laisse retenter après l’accouchement, c’est plus que gagné.


N’ayez pas peur de vous faire suivre

Une fois encore, c’est peut-être tout bête, mais se tourner vers un médecin spécialisé peut aider une fumeuse compulsive à dire bye-bye à la cigarette complètement. Si sur 100 femmes, 10 d’entre-elles arrêtent de fumer au début de leur grossesse sur conseil de leur médecin, d’autres peuvent avoir beaucoup plus de mal. Alors on n’hésite pas à se faire suivre par un spécialiste tout au long de notre grossesse. Ce soutien psychologique, cette écoute, apportent une motivation nouvelle. Très efficace, cette méthode est conseillée aux futures mamans très anxieuses.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire