Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Grossesse et parentalité… Même pas peur ?

Fin mai, la Maison des Papas Poules Corolle organise à L’Espace Réduit à Paris (75011) trois jours de rencontres autour de la grossesse et de la parentalité, avec ateliers, projection de film, conférences… Mais qu’est-ce qu’il y a donc de si important autour d’un moment aussi naturel que la naissance d’un bébé ? Pas mal de choses, la grossesse et la parentalité étant évidemment d’énormes bouleversements pour la maman comme pour le papa. Ce sont des périodes riches en émotions, mais également souvent accompagnées de pics de stress.

Neuf Mois s’est penché sur quatre grands principes à adopter pour pouvoir résister à la pression… autant que faire se peut ! Des principes que les chanceuses qui vont décider de participer à l’un ou plusieurs de ces trois jours vont pouvoir expérimenter en direct.

Préparer son corps et son esprit à l’accouchement

L’accouchement, c’est le moment tant attendu et tant redouté de la grossesse… On est impatiente de voir arriver bébé, mais on redoute quand même un peu son expulsion ! On peut tout de même se rassurer : l’accouchement n’a pas besoin d’être une épreuve. Pour l’aborder avec sérénité, on a le choix entre de nombreuses techniques qui visent à la fois à préparer le corps et l’esprit.

Le yoga prénatal est idéal pour détendre son corps et acquérir une forme de sérénité. On ne vous promet pas que l’accouchement sera un Nirvana, mais en pratiquant régulièrement le yoga, les futures mamans peuvent mieux ressentir ce qui se passe dans leur corps, évacuer certaines tensions et atteindre un certain équilibre psychique. Les étirements aident à gérer certains tracas de la grossesse, notamment les maux de dos et les brûlures d’estomac. Mais le yoga prénatal n’est pas réservé à la future maman ! Son conjoint peut également s’y essayer, seul ou avec la maman. C’est une occasion parfaite pour se détendre et se rapprocher de l’harmonie individuelle et familiale. Attention tout de même : le yoga prénatal peut commencer à partir du troisième mois. Au cours du premier trimestre, la pratique du yoga n’est pas recommandée.

Dans le domaine du sport, vous pouvez également vous laisser tenter par la méthode Pilates. Son programme ? Développer les muscles profonds, gagner en souplesse et ajuster sa posture. Des promesses alléchantes pour une future maman ! Les exercices améliorent souvent le quotidien de la grossesse, préparent le corps pour l’accouchement et permettent d’améliorer sa respiration. Les muscles abdominaux et ceux du périnée peuvent être fragilisés par la grossesse, et la pratique du Pilates peut aider à les renforcer.

Pour les moins sportives, on vous propose deux dernières techniques : la sophrologie et l’hypnose, qui aident à accoucher de manière plus apaisée, à gérer le stress que peut susciter la grossesse, et à se préparer mentalement à l’arrivée du bébé. L’idéal, c’est de se rendre en couple à ces cours : le futur papa pourra apprendre lui aussi ces techniques, et les utiliser pour vous soutenir ou pour ne pas céder à la pression le jour J.

On dédramatise la grossesse !

Il ne faut pas l’oublier : la grossesse, c’est un processus merveilleux et mystérieux, qui offre toute une palette d’émotions et d’expériences aux futurs parents. Alors il ne faut pas toujours la prendre trop au sérieux, et il est bon d’y amener un côté ludique et fantaisiste.

Vous avez sûrement vu des images de ventre colorés, ornés d’arabesques, de fleurs ou de papillon… Le Belly Painting est devenu une véritable tendance. Cette expérience ludique, qui permet de libérer la créativité des parents, est en fait une pratique ancestrale amérindienne. Le papa peint le ventre de la maman (en utilisant une peinture hypoallergénique). C’est un jeu qui promet de nombreux fous rires entre parents, mais qui implique également le bébé : au contact du pinceau ou des mains de son papa, il lui arrive souvent de gesticuler !

Moins répandue, la technique du chant prénatal est également un bon moyen pour s’amuser et se détendre avec son chéri, tout en communiquant avec son bébé. Cantatrice en herbe, voix de crécelle, casserole en puissance, peu importe : le chant est un excellent moyen de s’apaiser et de libérer ses émotions.

Quand deux devient trois : bien gérer l’arrivée de bébé

Pour un couple, l’arrivée d’un bébé n’est pas toujours évidente à gérer… C’est une épreuve pour le couple, qui doit s’adapter aux changements apportés par ce troisième membre. Si le sujet vous intéresse, nous vous conseillons l’excellent ouvrage de Bernard Geberowicz : Le baby-clash, le couple à l’épreuve de l’arrivée de l’enfant. Il livre une analyse très fouillée de ce bouleversement, et apporte une mine de conseil aux futurs parents.

Le mot d’ordre ? Ne pas dramatiser. Il est normal que le couple rencontre des crises et doive s’ajuster à la parentalité. L’harmonie familiale n’est pas donnée, elle se construit peu à peu, à mesure que l’on apprend à connaître son enfant et que l’on met en place des habitudes. Il ne faut pas non plus être des parents parfaits, puisqu’ils relèvent tout simplement de la mythologie !

Le pédiatre Manuel Maidenberg s’est également penché sur la question dans Peut-on grandir sur ordonnance. Il s’intéresse à l’inquiétude des parents, qui ont parfois l’impression de ne pas comprendre les besoins de bébé, et peuvent parfois oublier les leurs. Encore une fois, tout réside dans le pas-à-pas, dans l’apprivoisement réciproque : à vous de construire votre relation enfant-parents, plutôt que de vouloir se fondre dans une relation imaginée a priori.


La parentalité provoque également des bouleversements dans le domaine de l’intimité et de la sexualité. L’arrivée de bébé demande un réaménagement de la sexualité et du couple, il ne faut pas s’inquiéter si les choses ne se mettent pas en place immédiatement.

Tisser des liens avec bébé

Le lien entre un bébé et ses parents n’est pas si instinctif qu’il n’y paraît, et certains rituels, gestes et habitudes permettront d’améliorer votre complicité avec votre bébé.

Pour les tout-petits, vous pouvez par exemple privilégier les gestes qui créeront un contact direct avec le bébé : portage, peau à peau… Ces techniques rassureront le bébé, qui trouvera chaleur et sécurité auprès de vous. Il adoptera une position en harmonie avec sa faculté naturelle à s’agripper.

Quand bébé devient plus grand, on peut miser sur la communication non verbale pour renforcer les liens. Le bébé et ses parents peuvent se comprendre par gestes : envoyer un baiser, faire coucou, applaudir, ou développer un langage corporel secret… Une langue presque instinctive : les nourrissons apprennent par le mimétisme, et apprennent très tôt à analyser et reproduire nos mouvements.

La maison des Papas Poules

A celles et ceux qui voudraient approfondir ces questions et qui ont la chance (eh oui !) d’habiter Paris, nous recommandons un passage par la Maison des Papas Poules Corolles les 27, 28 et 29 mai prochains. De 10 heures à 19 heures le vendredi et le samedi, et jusqu’à 17h30 le dimanche, vous pourrez assister à des conférences (Bernard Geberowicz et Manuel Maidenberg seront présents), participer à des ateliers autour du portage, du Belly Painting, du chant prénatal et des exercices de relaxation, et intervenir au cours de tables rondes sur la grossesse et la parentalité. Pour plus d’informations, vous pouvez aller consulter le site web de l’événement, qui propose de s’inscrire en ligne.

Si vous n’habitez pas en région parisienne, nous vous invitons à consulter les ouvrages mentionnés et à découvrir les activités que nous vous recommandons… Peut-être pourrez-vous partager votre expérience avec nous, ou nous conseiller d’autres moyens d’appréhender la grossesse et la parentalité avec sérénité ?

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire