Une femme accouche de jumelles dans la surprise générale

Dans l’Iowa aux États-Unis, une femme a eu la surprise de sa vie à l’hôpital…

Aux urgences pour des douleurs au ventre…

Comme nous l’apprend WHO TV, alors qu’elle s’était rendue aux urgences pour des douleurs à l’estomac, Shelby Magnani a appris de la part des médecins… qu’elle était enceinte de six mois ! Qui plus est, une échographie a montré que le couple allait avoir… des jumelles !

… des bébés arrivent

Et après d’autres examens, il s’est avéré que Shelby en était à sa 34ème semaine de grossesse ! Elle n’en était donc pas à son sixième mois mais à la fin du 8ème ! Shelby a finalement accouché par césarienne dans l’urgence… alors qu’elle ne savait même pas qu’elle attendait ne serait-ce qu’un bébé ! On imagine le choc ! Tout s’est fait très rapidement : seulement quelques heures après s’être plaint aux urgences de douleurs, voilà la jeune femme maman de deux enfants !

Des jumelles très rares

Et comme si cela ne suffisait pas, ce sont des jumelles très rares. Pourquoi cela ? Les petites sont monoamniotiques (les deux bébés partageaient la même cavité amniotique et le même placenta dans le ventre de la maman). Moins d’1% des jumeaux le sont, et c’est une grossesse à risque : seuls 50% d’entre eux ont des chances de survie, indique le Dr Jennifer Krupp cité par la chaîne de télévision américaine. Des complications graves peuvent survenir, comme la strangulation des bébés par le cordon ombilical. En règle générale, les mamans enceintes de jumeaux monoamniotiques entrent à l’hôpital entre leur 24ème et 26ème semaine de grossesse, nous apprend le médecin. A ce stade, il était donc plus qu’urgent pour Shelby d’être prise en charge par l’équipe médicale.


Papa et Maman par surprise

La jeune maman et son compagnon James Croskey sont donc devenus parents malgré eux, et tentent du mieux qu’ils peuvent d’assumer leur nouveau rôle. C’est un défi que leur donne la vie, on leur souhaite beaucoup de bonheur (en double) !

Heureusement, les jumelles Ava et Anna sont aujourd’hui en bonne santé, ce que leurs parents considèrent vraiment comme un « miracle » au vu des complications de la grossesse (elles ne pesaient qu’entre 1,3kg et 1,8 kg à leur naissance). Après plusieurs semaines passées sous surveillance à l’hôpital, elles vont bientôt rentrer à la maison. « Je les aime, je les aime plus que tout », a joliment conclu le fier papa.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire